Contenu de la page.

Prix Découverte

Ce diamant est décerné à toute personne qui a su dépasser les objectifs ou les attentes tout en permettant d’améliorer l’offre de soins ou de services. Quel que soit son secteur d’activité, cette personne se démarque par son sens de l’initiative, la qualité de son travail ainsi que sa capacité à s’intégrer et à exercer une influence positive dans son milieu de travail.   


Gagnante 2023:


Decouverte-Victoria-D-Anjou.jpg
Victoria D’Anjou, ingénieure industrielle
Victoria est arrivée à la Direction de la logistique (DL) en tant que première ingénieure industrielle. Avec une vision claire de la manière dont le génie industriel peut soutenir le réseau de la santé, elle a accompli de grandes choses en à peine trois ans.

Elle a d’abord contribué au projet FORCES « Améliorer l’accès aux soins par la logistique » en développant notamment une méthodologie qui permet la mise à l’échelle du projet dans tout le CHU. Elle a également collaboré activement à la production du premier plan directeur de la logistique qui vise entre autres à augmenter la maturité de la logistique au CHU, notamment dans les secteurs cliniques. Elle a créé l’équipe de projets et d’amélioration des processus d’affaires à la DL et elle a élaboré le premier tableau de bord ainsi que différents indicateurs de performance. Maintenant chef de service, Victoria assure la gestion de projets majeurs en logistique au CHU.

En parallèle, Victoria a créé des liens avec les établissements d’enseignement afin d’accueillir régulièrement des stagiaires. Son équipe participe d’ailleurs à des cours à l’Université Laval afin de faire connaître le monde de la santé aux étudiants de génie industriel. De plus, elle collabore aussi à plusieurs comités tactiques et stratégiques tant à l’interne qu’à l’externe, tout comme elle a fait des présentations lors de congrès.

Enfin, Victoria a récemment terminé son MBA avec comme objectif de faire du CHU un leader international en logistique hospitalière.

 

Finalistes 2023:


Mariève Jacob-Wagner, spécialiste en sciences biologiques pour la grappe OPTILAB Capitale-Nationale
Mariève Jacob-Wagner s’est révélée être une pierre angulaire au cours de la pandémie COVID-19. Avec son leadership, son dévouement et son engagement, elle s’est particulièrement démarquée dans le développement des analyses COVID-19 ainsi que dans le déploiement de la capacité analytique de la grappe OPTILAB de la Capitale-Nationale, et ce, même dans les périodes d’approvisionnement les plus difficiles.
 
Elle a joué un rôle clé dans l’implantation des tests IdNow, dans le projet de recherche pour le dépistage par gargarisme ainsi qu’auprès de la biobanque provinciale dans l’amélioration du processus de gestion des échantillons pour le séquençage des variants.

Toujours en mode solution, Mariève a mis ses compétences, ses connaissances et sa créativité dans l’amélioration des processus. Son calme, son grand sens de la collaboration, son professionnalisme et son désir d’obtenir les plus hauts niveaux de qualité ont permis l’optimisation des délais, ce qui a été favorable pour ses collègues, mais également pour toute la population et le réseau de la santé. 

Mariève est maintenant une référence en matière de COVID-19 et dans le domaine de la microbiologie moléculaire. Elle collabore quotidiennement avec ses collègues, les intervenants du CHU, les équipes de notre grappe OPTILAB, les autres grappes de la province ainsi que le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS).

Notre organisation est très heureuse de pouvoir compter sur une personne aussi talentueuse et dévouée. Nous tenons à la remercier pour tout le travail accompli. 

Jean-Philippe Turcotte, agent de planification, de programmation et de recherche au Module qualité, partenariats et expérience patient
Jean-Philippe Turcotte brille par son sens des responsabilités, ses aptitudes pour le partenariat, sa motivation à intégrer concrètement la différence et son intelligence d’affaires. Personnellement en situation de handicap, il démontre continuellement que « qui veut, peut ».

Il est responsable du partenariat avec les personnes handicapées, incluant les usagers, leurs proches et les intervenants, de la reddition de compte auprès de l’Office des personnes handicapées du Québec, ainsi que des dossiers du partenariat avec les clientèles anglophone et ethnoculturelle, dont fait partie le service d’interprétariat. Il est également impliqué dans les dossiers de l’équité, de la diversité et de l’intégration ainsi que dans celui de la santé et du bien-être des hommes. Par son exemple et ses actions, Jean-Philippe favorise les changements de mentalité et influence positivement la culture organisationnelle du CHU. Responsable de dossiers complexes, il doit toujours innover pour parvenir à continuellement améliorer les services offerts. 

Malgré la pandémie, l’avancement des plans d’action liés à ces dossiers est au-delà des attentes. Grâce à lui, l’établissement est notamment plus sensibilisé à la réalité des personnes en situation de handicap qui souhaitent travailler au CHU, à point tel que les premières « terres d’accueil » sont identifiées et que des actions ciblées sont réalisées ou en cours de réalisation, tandis que d’autres sont à définir avec différents partenaires de l’interne et de l’externe.

Ses collègues et partenaires l’apprécient pour son savoir, son attitude positive, ses idées nouvelles, son esprit de collaboration et l’importance qu’il accorde aux dossiers et mandats qui lui sont confiés. Merci Jean-Philippe de prêter tout ce talent et ce dynamisme à la cause de la qualité, de l’expérience patient, de l’expérience employé et du partenariat avec les usagers et leurs proches!