Contenu de la page.

Prix Recherches

Recherche – Carrière

Ce diamant est attribué à un individu qui, au cours de sa carrière au centre de recherche du CHU, a contribué de façon significative à l’avancement des connaissances scientifiques  ainsi qu’à l’essor de la recherche clinique, fondamentale ou populationnelle en vue de leur application concrète à la promotion de la santé, à l’amélioration des soins et à la qualité de vie. Finalement, ce diamant témoigne de réalisations professionnelles innovantes axées sur l’amélioration de la qualité des soins ou des technologies applicables au système de santé, laissant un héritage concret pour l’avenir et inspirant pour la nouvelle génération de chercheurs.
 

Gagnant:


Recherche-carriere-Michel-Alary.jpg
Dr Michel Alary, médecin et chercheur

Michel Alary, médecin et chercheur de l’axe Santé des populations et pratiques optimales en santé, a consacré sa carrière à la prévention du VIH et des autres infections transmises sexuellement (ITS) chez les populations vulnérables, notamment au Québec, en Afrique de l’Ouest et en Inde.
 
Ses recherches ont révolutionné l’approche préconisée contre le VIH dans les pays à faible et moyen revenu. Le guide de l’Organisation mondiale de la santé, auquel il a d’ailleurs contribué, recommande aujourd’hui un contrôle global des ITS afin de prévenir le VIH. En parallèle, le Dr Alary a démontré qu’une prévention prioritaire du VIH dans le milieu du travail du sexe augmente considérablement l’impact sur l’épidémie en général. Selon les experts, ses travaux ont permis de prévenir des centaines de milliers de cas de VIH.

Le Dr Alary a obtenu des subventions pour plus de 100 projets de recherche et d’intervention. Il a publié 283 articles scientifiques et plus de 740 résumés de communications dans les actes de congrès nationaux et internationaux. Il a été conférencier invité lors de 108 événements scientifiques aux niveaux national et international. De nombreux prix prestigieux lui ont été décernés, dont le prix Mark Wainberg de l’Association canadienne de recherche sur le VIH, le prix du chercheur émérite du Réseau de recherche en santé des populations du Québec, le prix de mentorat de la Coalition canadienne de recherche en santé mondiale, le Prix du pionnier de la recherche en santé publique et des populations pour un chercheur senior des Instituts de recherche en santé du Canada ou encore le Prix du Mérite de Médecins francophones du Canada. Il a aussi été intronisé comme fellow de l’Académie canadienne des sciences de la santé. 

Tout au long de sa carrière, le Dr Alary a été guidé par des préoccupations humanistes et une approche globale d’équité en santé. Ses accomplissements remarquables ont permis de grandes avancées dans la prévention du VIH et des autres infections transmises sexuellement.

 

Recherche – Relève

Ce diamant est destiné à un professeur/chercheur  en début de carrière qui a su se démarquer dans le domaine de la recherche clinique, fondamentale ou populationnelle. Cette personne se distingue par une découverte importante publiée dans une revue scientifique de prestige reconnue dans son domaine de recherche. Le lauréat doit avoir commencé son emploi au CHU à l’intérieur des sept années précédant la date de mise en candidature.
 

Gagnante:


Recherche-releve-Clemence-Belleannee.jpg
Clémence Belleannée, Ph.D., professeure et chercheuse

Sympathique, engagée, adorée de son équipe et de ses collaborateurs, Clémence Belleannée est chercheuse de l’axe Reproduction, santé de la mère et de l’enfant, professeure agrégée au Département d’obstétrique, gynécologie et reproduction de l’Université Laval, co-directrice du Centre de recherche en Reproduction, Développement et Santé Intergénérationnelle de l’Université Laval et membre du Réseaux Québécois en Reproduction du Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies ainsi que de l’American Society of Andrology. Elle se consacre à l’étude des mécanismes biologiques qui causent l’infertilité masculine. Ses recherches visent à développer de nouveaux outils diagnostiques et thérapeutiques.
 
Au cours des dernières années, son équipe a réalisé des découvertes majeures en ce qui concerne les mécanismes de communication intercellulaires mis en place dans l’épididyme, un organe du système reproducteur masculin, et leur implication sur le contrôle de la fertilité.

En quelques années seulement, Mme Belleannée a développé un programme de recherche novateur, soutenu par des fonds fédéraux et provinciaux, recruté une équipe d’étudiants et d’apprentis-chercheurs très active, établi des collaborations avec des experts de différents domaines de renommée internationale et publié 24 articles scientifiques dans des journaux de renom. Elle a été conférencière invitée dans de nombreux congrès internationaux et ses travaux ont été les précurseurs d’un courant de recherche maintenant exploité par plusieurs laboratoires dans le monde. 

Sa notoriété lui a valu d’être invitée au cours international annuel « Frontiers in Reproduction », une formation dispensée à 20 biologistes triés sur le volet au Marine Biological Laboratory du Massachussetts. Elle est également demandée par plusieurs journaux scientifiques comme évaluatrice externe et participe à différents comités d’évaluation par les pairs.
 
Au cours des dernières années, Mme Belleannée a reçu le Prix Equité, Diversité et Inclusion du Réseau Québécois en Reproduction ainsi que le Prix Young Andrologist Award de l’American Society of Andrology. 

De par l’excellence de sa recherche, elle contribue ainsi de façon très significative au rayonnement du Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval.