Contenu de la page.

Cécile Coulombe

1910-2003


Née à Lévis le 8 mai 1910, Cécile Coulombe est l’aînée d’une famille de 17 enfants. Elle intègre la Congrégation des Sœurs de la Charité de Québec le 23 janvier 1929. Les 74 prochaines années de sa vie seront dédiées à cette communauté et à sa mission d’aider son prochain, plus particulièrement les personnes dans le besoin.


Après une carrière de 22 ans dans le domaine de l’enseignement, Sœur Coulombe entame sa deuxième carrière, soit celle d’administratrice hospitalière. De 1954 à 1968, elle assume successivement la direction des finances, puis la direction générale de l’Hôpital du Saint-Sacrement. Par son dévouement, par sa détermination à favoriser le bien-être de l’autre et par son audace, l’Hôpital du Saint-Sacrement jouit alors d’une grande renommée. 

En 1968, elle devient Économe générale de sa Congrégation, fonction administrative qu’elle exerce durant 20 ans. Elle s’engage également dans plusieurs œuvres sociales et  charitables, particulièrement à la Maison Lauberivière pour les personnes démunies et les sans-abris ainsi qu’à la Résidence Cardinal-Vachon destinée aux prêtres et religieux âgés.

Elle a non seulement connu toutes les étapes majeures qui ont ponctué l’évolution des hôpitaux de Québec, mais elle y a aussi pris part à titre de négociatrice avec le ministère de la Santé et des Services sociaux. En effet, dans la mouvance de la révolution tranquille et de la déconfessionnalisation du milieu de la santé, sa Communauté lui confie le délicat mandat de négocier la cession au gouvernement de huit hôpitaux et de six centres d’accueil, ce qui l’amène à siéger simultanément au conseil d’administration d’une vingtaine de centres hospitaliers, centres d’accueil et établissements scolaires.


Déléguée au Congrès de l’Association des hôpitaux catholiques du Canada et à celui de l’Association des hôpitaux du Canada tenus à Vancouver en 1967, elle est aussi déléguée au Congrès international des centres d’accueil tenu à Oslo en 1973 et élue présidente de l’Association des centres d’accueil du Québec en 1972-1973.

Première femme récipiendaire du Prix des hôpitaux de Montréal décerné par l’Association des hôpitaux du Québec pour sa performance administrative en 1981, elle est également nommée membre de l’Ordre du Canada en 1991 et médaillée de la Gloire de l’Escolle de l’Université Laval en 1992. Elle reçoit aussi du Gouverneur général du Canada la médaille commémorative du 125e anniversaire de la Confédération et est nommée membre de l’Académie des Grands Québécois par la Chambre de commerce du Québec en 1993. Enfin, à l’occasion de l’inauguration d’une nouvelle aile en juin 1995, l’Hôpital du Saint-SacrementCe lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. la nomme « Coulombe » en son honneur. 

Sœur Cécile Coulombe, femme inspirante qui a toujours pensé au bien-être de l’autre, est décédée le 3 décembre 2003.




Le résumé de ce récit fait partie de la murale Nos origines qui est exposée aux endroits suivants : 

CHUL : corridor de la cafétéria

L'Hôtel-Dieu de Québec : corridor menant à la clinique externe

Hôpital de l'Enfant-Jésus : corridor menant à la cafétéria

Hôpital Saint-François d'Assise : aile A, corridor clinique externe

Hôpital du Saint-Sacrement : corridor central, près des salles d’enseignement



Photo Sœur Sainte-Cécile-de-Rome (Cécile) Coulombe, entre 1993 et 2003 – R1809-DI/001, Fonds d’archives de la Maison généralice des Sœurs de la Charité de Québec.

Voir les sources »

Canada, Assemblée nationale du Québec. « Souligner la contribution de sœur Cécile Coulombe au développement social de la région de Québec », dans Journal des débats de l’Assemblée nationale, Québec, mardi 9 décembre 2009, https://www.assnat.qc.ca/fr/travaux-parlementaires/assemblee-nationale/37-1/journal-debats/20031209/2537.html#_Toc58836463Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. (page consultée le 27 mars 2023). 

« Cécile Coulombe (1910-2003) : Officière (1995) », dans Jacques Girard, prés., Ordre National du Québec : honneur au peuple du Québec, https://ordre-national.gouv.qc.ca/membres/membre.asp?id=79Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. (page consultée le 27 mars 2023).

« Une femme et trois carrières », Le p'tit Robert, vol. 76 (mai 1987).