Contenu de la page.

Droit de porter plainte


Luc, un homme âgé en perte d’autonomie physique mais très lucide, réalise que sa condition ne lui permettra plus de vivre seul. Cette conclusion est confirmée par l’équipe gériatrique qui a évalué ses capacités. Une demande est faite pour le CHSLD. En attente depuis plusieurs jours, il espère des informations qui lui permettront de comprendre ce qu’il l’attend. Le personnel est peu loquace. Il estime qu’il devrait être traité différemment avec respect pour sa condition et cette période de sa vie. Il décide de porter plainte.


Luc a le droit de porter plainte s'il n'a pas été satisfait par les soins apportés, les informations reçues, l'attitude des professionnels, etc. Le comité des usagers lui apporte donc les conseils dont il a besoin dans cette démarche. Un représentant du comité l'aide à formuler et à rédiger sa plainte dans le respect des normes établies et accompagne Luc à ses rencontres avec le commissaire aux plaintes.

Grâce à l'aide du comité, Luc se sent en confiance et peut s'exprimer librement afin d'expliquer sa situation et obtenir toute l'information qu'il souhaite.

Un doute, une question, un contexte particulier?
Pour savoir comment appliquer ce droit, vous pouvez communiquer avec le comité des usagers du CHU de Québec-Université Laval par téléphone, courriel ou sur rendez-vous. Nos bénévoles vous accompagneront dans toutes vos démarches pour faire valoir vos droits!
 

Dernière révision du contenu : le 28 mars 2022

Signaler une erreur ou émettre un commentaire