Contenu de la page.
Pneumologie

Polygraphie cardiorespiratoire

Description

Appareil qui sera installé sur vous durant le sommeil pour évaluer le taux d’oxygène dans le sang, le pouls, les mouvements thoraciques et abdominaux, les ronflements et le débit d’air nasal dans le but de :

  • Diagnostiquer les différentes apnées du sommeil (un test d’oxymétrie nocturne peut avoir été fait avant ou non);

  • Ajuster les paramètres d’un appareil de sommeil déjà en place.

Procédure

Durant votre sommeil, l’appareil enregistrera les données et mouvements de l’appareil.  
L’examen devra être effectué dans les conditions habituelles de votre sommeil (position, etc.) donc vous ne devez pas modifier vos habitudes de sommeil et d’avant le coucher (médications, etc). 

  • À l’hôpital l’appareil sera installé par l’inhalothérapeute.

  • À domicile vous devrez installer l’appareil comme l’inhalothérapeute vous l’a enseigné. 

  • Bien écouter les consignes de l’inhalothérapeute, l’appareil s’activera seul et se fermera seul, il est TRÈS important de ne pas toucher les touches de l’appareil 

  • À votre réveil, enlever l’appareil et tous ces éléments.

Préparation

Avant l’examen (à la maison)

  • Vous n’avez pas à être à jeun.


Avant l’examen (à l’hôpital)

  • Prenez soins d’arriver 15 minutes avant l’heure de votre rendez-vous pour vous inscrire auprès de la réceptionniste. 

  • À l’hôpital : le test vous sera expliqué par un inhalothérapeute. 

  • À domicile : l’inhalothérapeute vous fournira les explications nécessaires pour installer l’appareil seul à la maison pour une ou plusieurs nuits.

  • Les résultats reflèteront ainsi une nuit de sommeil le plus près possible de la réalité. 

     

    Installation de l'appareil pour la polygraphie cardio-respiratoire



Consignes après l’examen

  • Examen réalisé à l'hôpital : l’appareil sera récupéré au matin par un inhalothérapeute et les résultats seront transmis au médecin prescripteur.

  • Examen réalisé à domicile :  il faudra venir porter l’appareil à l’hôpital tel que votre inhalothérapeute vous l’aura expliqué. Les résultats seront transmis à votre médecin de famille ou le médecin prescripteur.

Effets secondaires

Il n’y a aucun risque relié à cet examen, il se pourrait que vous deviez refaire le test, si un élément n’était pas bien placé ou s’est déplacé durant la nuit.

Dernière révision du contenu : le 7 novembre 2022

Signaler une erreur ou émettre un commentaire