Contenu de la page.
Gastroentérologie

Coloscopie longue Pico-Salax

Description

Définition 

La coloscopie longue consiste à introduire une petite caméra flexible par l’anus pour aller examiner tout le gros intestin jusqu’au niveau de l’appendice.

Au besoin, de petites biopsies (prélèvements superficiels) seront faites ou des polypes (petites boules de chair) seront enlevés à l’aide d’une pince insérée par la caméra.
 

Procédure

Quelles sont les étapes lors de l’examen?

 

  • La coloscopie longue dure entre 15 à 30 minutes environ.

  • L’infirmière en salle d’examen vous demandera de vous coucher sur une civière, sur votre côté gauche. Vos jambes seront repliées sur l’abdomen. 

  • Le médecin procédera à un toucher rectal, puis insérera la caméra dans votre rectum. 

Pendant l’examen vous pourriez ressentir :
  • Une fausse envie d’aller à la selle, puisque le rectum est gonflé d’air. Cette fausse envie diminuera au fur et à mesure que la caméra avance dans l’intestin.

  • Une sensation de gonflement au niveau de votre ventre à cause de l’air est soufflée par la caméra.

  • Quelques crampes qui sont généralement de très courte durée (quelques secondes).

Quelques heures après l’examen, il est possible que vous éprouviez des ballonnements. Le passage de gaz éliminera progressivement ce malaise.
Si vous le souhaitez, des médicaments pour vous aider à vous détendre et un antidouleur pourront vous être administrés avant l’examen. Si c’est le cas, vous devez obligatoirement être accompagné pour le retour à la maison.


 

Préparation

Préparation avant l'examen

Notez-bien

Si jamais vous obtenez votre rendez-vous dans un délai plus court qu’une semaine, débutez la préparation dès que possible.

 

Si de la médication pour diminuer la douleur et vous détendre vous est administrée :

  • Une infirmière assurera votre surveillance pendant une période minimale de 30 à 60 minutes. Merci de prévoir ce délai avec votre accompagnateur.

  • Assurez-vous d’être accompagné pour votre retour à la maison, et ce, pour les 24 heures suivant l’examen. Ceci est OBLIGATOIRE.

  • Vous ne pourrez pas conduire votre véhicule pour les 24 heures suivant l’examen.

Dois-je continuer à prendre mes médicaments?

La plupart de vos médicaments peuvent être pris comme d’habitude, dont l’aspirine (ASAMD), sauf :

  • Si vous prenez un supplément de fer, vous devez le cesser 7 jours avant l’examen (puisque cela colore les selles).

  • Si vous prenez des médicaments qui éclaircissent le sang (CoumadinMD, PradaxaMD, PlavixMD, etc.), des consignes spéciales vous seront données par une infirmière afin de vous indiquer à quel moment les cesser et les reprendre. Cette infirmière aura informé le médecin qui prescrit ce médicament pour vous. Si vous n’avez pas reçu ces consignes, appelez au centre de rendez vous de la clinique de gastroentérologie en passant par la téléphonie.

  • Si vous êtes diabétique et que vous prenez de l’insuline, des consignes spéciales vous seront données par une infirmière afin de vous indiquer à quel moment cesser les injections et les reprendre. Cette infirmière aura informé le médecin qui prescrit ce médicament pour vous. Si vous n’avez pas reçu ces consignes, appelez au centre de rendez vous de la clinique de gastroentérologie en passant par la téléphonie.

  • Si vous êtes diabétique et que vous prenez des médicaments autre que l’insuline (par comprimé ou par injection), ne les prenez pas la journée avant l’examen (durant la période sous diète liquide) et le matin même de votre examen. Vous pourrez prendre ces médicaments à l’heure prévue de votre prochaine dose dans la journée suite à votre examen ou au moment prévu dans la semaine. Si vous avez des interrogations, communiquez avec les professionnels de la santé en charge de votre diabète (médecin, infirmière ou pharmacien).

  • Si vous êtes diabétique et que vous prenez un médicament par injection une fois par semaine (autre que l’insuline), prenez votre médication tel que prévu, peu importe le moment de votre examen.

À moins d’avis contraire de votre médecin, les anti-inflammatoires et l’aspirine peuvent être poursuivis.

Le gros intestin doit être complètement propre pour que l’examen puisse être précis et complet. À l’aide du Pico-Salax et Dulcolax, vous devez bien préparer votre intestin, sinon votre examen devra être refait. Suivant la préparation, les selles devront être liquides de couleur jaunâtre à clair.


 
Procurez-vous ces deux produits à votre pharmacie :
  • Préparation Pico-SalaxMD.

  • DulcolaxMD 5 mg, 2 comprimés.
7 jours avant l'examen

Aliments à éviter jusqu’à l’examen :

  • Noix ou graines (céréales, pains multigrains, blé entier, etc.).

  • Fruits avec petits noyaux (fraises, framboises, tomates, raisins, etc.).

  • Légumineuses (fèves, haricots, lentilles, pois chiches, etc.).

  • Maïs

Le jour avant l'examen

Commencer la diète liquide dès le lever, prendre:

  • Eau.

  • Jus de fruits sans pulpe (comme pomme, raisin blanc ou canneberge blanche).
  • ​Consommé ou bouillon.

  • Thé glacé, café ou thé (sans crème ou lait).

  • Gatorade®, Kool-Aid®, Jell-O® ou boissons à saveur de fruits (sauf de couleur rouge, verte, bleue ou mauve) ou boisson gazeuse (7-up, Ginger Ale).

  • Popsicle® (sauf de couleur rouge ou mauve).

Suppléments nutritifs SANS FIBRES : Boost® ou Ensure® ou supplément diabétique (par exemple : Glucerna®) à saveur de vanille seulement (un maximum de 2 suppléments est permis et doit être pris avant 18h la veille de la coloscopie longue).

Non permis

  • Aucun aliment solide.

  • Aucun jus avec pulpe (jus de raisin rouge, d’orange ou d’ananas).

  • Aucun produit laitier ou substitut (exemple : lait de soya).

  • Aucune boisson de couleur rouge, vert, bleu ou mauve ou boissons gazeuses foncées (Coke ou Pepsi).

  • Aucune boisson alcoolisée.

Attention

 

  • Si vous êtes diabétique, surveillez votre glycémie régulièrement.

  • À moins d’avis contraire de votre médecin, il est important de boire beaucoup tout au long de la préparation jusqu’à 1 heure avant l’examen.

Préparation intestinale :

Si votre examen est prévu en avant-midi, toute la médication est à prendre le jour avant l'examen:

  • Le jour avant l'examen, prendre le 1er sachet de Picosulfate de sodium (Pico-SalaxMD) dans un verre d’eau vers 13h (1h PM).

  • ​Vous devez ensuite boire 1,5 à 2 litres de liquides clairs selon votre choix, entre 13h et 16h (entre 1h PM et 4h PM).

  • Prendre le 2e sachet de Picosulfate de sodium vers 19h (7h PM)

  • Vous devez ensuite boire 1,5 à 2 litres de liquides clairs selon votre choix, entre 19h et 22h (entre 7h PM et 10h PM).

  • À 20h (8h PM), prendre 2 comprimés de Dulcolax® 5 mg.


Si votre examen est prévu en après-midi, la médication se prend sur deux jours (avant l'examen et la journée de l'examen) :

  • Le jour avant votre examen, prendre le 1er sachet de Picosulfate de sodium (Pico-SalaxMD) dans un verre d’eau vers 19h (7h PM).
  • Vous devez ensuite boire 1,5 à 2 litres de liquides clairs selon votre choix, entre 19h et 22h (entre 7h PM et 10h PM).
  • 4 heures avant l’heure prévue de l’examen, prendre le 2e sachet de Picosulfate de sodium et les 2 comprimés de 5 mg.®Dulcolax
  • Vous devez ensuite boire 1,5 à 2 litres de liquides clairs selon votre choix, dans les 3 heures suivant la prise du Pico-SalaxMD.

 
1 heure avant l’examen : vous devez être complètement à jeun jusqu’à l’examen
 

Planifiez votre visite

  • Arrivez 30 minutes avant l’heure de votre examen au service de gastroentérologie.

  • Apportez votre carte d’hôpital et votre carte d’assurance-maladie,
  • ​Si vous n'avez pas de carte d'hôpital, prévoyez arriver un peu d'avance pour en faire une au service d'admission.
  • Apportez une liste de vos médicaments à jour.
  • Si vous avez un stimulateur cardiaque (pacemaker) : apportez votre carte d’identification et une copie de la dernière vérification.

  • NE CONSOMMEZ ni alcool, ni drogue 24 heures avant et après l’examen.

  • Ne portez aucun bijou ou piercing, ni de vernis à ongles.

  • Pour les femmes, les menstruations ne sont pas un obstacle à l’examen.

  • ​Si vous recevez de la médication pour diminuer les inconforts de l’examen, vous devez obligatoirement être accompagné d’une personne en mesure de conduire pour vous car, la conduite est interdite pour 24 heures après l’intervention.

Si vous ne pouvez vous présenter à votre rendez-vous, contactez le centre de rendez-vous de gastroentérologie.

Où se rendre


Effets secondaires

Les complications possibles à l’examen :

Les complications suite à une coloscopie sont rares. Il peut tout de même survenir : 

  • Des perforations de l’intestin ou des saignements. Le risque est un peu plus élevé si des polypes sont retirés. 

  • Des complications en lien avec la médication donnée contre la douleur : baisse temporaire de la tension artérielle et ralentissement de la respiration, une réaction allergique.

Conseils

Si vous ne pouvez pas vous présentez à votre rendez-vous, contactez la clinique de gastroentérologie.


Où se rendre:

Retour à domicile

Après la coloscopie :

  • Vous pouvez reprendre une alimentation normale.

  • Il est normal de ressentir certains malaises dus à l’accumulation de gaz dans l’intestin.

  • Ces malaises seront soulagés le passage de gaz intestinaux.

 

Après la gastroscopie et/ou la coloscopie :

Si vous avez reçu de la sédation (médicament antidouleur ou pour se détendre) :

  • Le ou les médicaments qui vous ont été donnés vous ont légèrement endormi et ont diminué votre douleur pendant l’examen.
  • Une infirmière assurera votre surveillance pendant une période minimale de 30 à 60 minutes jusqu’à ce que vous soyez bien réveillé.
  • Pour le retour à la maison, vous devez OBLIGATOIREMENT être accompagné puisque vous ne pourrez pas conduire votre voiture.

Dans les 24 heures qui suivent votre examen :

  • Être en présence d’un adulte et ne pas rester seul.

  • Ne pas conduire une automobile ou utiliser une machinerie dangereuse.

  • Ne pas consommer d’alcool ou de médicaments/drogues pouvant vous endormir.

  • Vous pouvez être plus endormi et avoir moins d’équilibre lorsque vous êtes debout

  • Vous pourrez avoir de la difficulté à vous concentrer. Ainsi, il est recommandé de : 

    • Ne pas retourner au travail le même jour de l’examen,

    • Ne pas prendre de décision importante.

    • Ne pas faire d’activité pouvant être dangereuse.

 

Quand consulter :

  • Si vous présentez l’un de ces symptômes dans les heures qui suivent votre examen, présentez-vous à l’urgence :
  • Douleur abdominale (au ventre) sévère ou qui persiste.
  • Saignements importants par le rectum.
  • Nausées ou vomissements.
  • Fièvre.
  • Être très endormi, difficile à réveiller.
  • Une respiration lente : moins de 8 respirations en 1 minute.
  • Visage ou mains avec la peau bleutée ou grisâtre.
  • Tout signe inhabituel qui vous inquiète.


Pour tout signe inhabituel qui vous inquiète, présentez-vous à l’urgence.

Pour toute question, communiquez avec Info-Santé en signalant le 8-1-1 (service 24 heures par jour, 7 jours par semaine).

 

 

Dernière révision du contenu : le 17 novembre 2023

Signaler une erreur ou émettre un commentaire