Contenu de la page.

Chirurgie pour un implant cochléaire

EnglishCe lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Avant la chirurgie

Il est important de signaler au secrétariat à L’Hôtel-Dieu de Québec toutes maladies ou infections dans les semaines ou les jours qui précèdent la chirurgie. Des mesures appropriées pourront être prises pour éviter un report de la chirurgie.  
 

Vaccination

Conformément aux recommandations des autorités de santé publique américaine, canadienne et québécoise, il est recommandé que tous les receveurs d’implant cochléaire soient vaccinés contre le pneumocoque et l’Haemophilus influenzae avec les vaccins appropriés à leur âge. Depuis 2002, toutes les personnes qui auront à subir une intervention pour un implant cochléaire peuvent recevoir gratuitement ces vaccins (lettre expliquant la nécessité du vaccin).

Après avoir reçu les vaccins, la personne ou ses parents doivent retourner ce questionnaire à L'Hôtel-Dieu-de Québec le plus tôt possible avant la chirurgie.
 

Avant l’opération

Ne pas prendre de médication antiplaquettaire (Aspirine, Entrophen, Asaphen) 10 jours avant l'opération. Le Tylenol est permis.

Il est recommandé de retirer l’enfant de la garderie 7 jours avant la chirurgie et d’éviter les situations de contacts infectieux potentiels (ex. : fêtes d’enfants). 

Les enfants peuvent aller à l’école à moins qu’il y ait présence de contacts infectieux potentiels (ex. : streptocoques, amygdalites, etc.).

Il est important de nous contacter au numéro 418 691-5420 si l’enfant fait une otite dans le mois précédant la chirurgie ou s’il fait de la fièvre dans les 10 jours précédant la chirurgie.  

Un enfant qui a tendance à faire des otites à répétition peut prendre des antibiotiques à titre préventif sous recommandation de son médecin. 
 

N'oubliez pas de planifier votre hébergement et vos déplacements avant votre séjour pour la chirurgie et la programmation initiale. Renseignez-vous auprès de vos intervenants sur l'aide financière disponible dans votre région. 


Planifiez votre visite au CHU de Québec, L'Hôtel-Dieu de Québec.
 
La veille de la chirurgie

La veille de l’opération, la personne doit être à jeun à partir de minuit. Toutefois, l’eau, le jus de pomme et le café noir (sans sucre ni lait) sont autorisés, mais seulement jusqu’à 3 heures avant la chirurgie. 
 

Examens et rencontres préopératoires

Tous les patients, enfants et adultes, doivent se présenter à l'hôpital la veille de la chirurgie pour une visite préopératoire en audiologie et en ORL.  Si la chirurgie est prévue un lundi, la visite préopératoire aura lieu le vendredi précédent.  Vous recevrez une lettre vous précisant le lieu et l'heure à laquelle vous devez vous présenter.  Pour les examens préopératoires (autres que l'audiologie et l'ORL), une infirmière du bloc opératoire vous contactera pour le suivi.

Tous les patients, enfants et adultes, doivent prévoir un accompagnateur pour la chirurgie.

Pour plus d’information concernant le jour de votre opération, contactez le bloc opératoire de L'Hôtel-Dieu de Québec au 418 525-4444, poste 15323.


Le jour de la chirurgie

Implantation cochléaire
  • Le jour de l'opération, la personne se présente au Centre de jour, au 3e étage, à l'heure qui lui aura été indiquée.
  • La chirurgie se déroule sous anesthésie générale et dure environ 2 heures. 
  • Lorsque la chirurgie est terminée, la personne demeure à la salle de réveil de quelques minutes à 1 heure.
  • Le patient ressent généralement peu de douleur.  Si la douleur survient, une médication analgésique sera immédiatement donnée.
  • Après l'opération, la personne peut être somnolente, avoir des nausées et des étourdissements. Il arrive parfois que les enfants soient irritables ou agressifs envers leurs parents pendant la période de réveil.
  • Habituellement, la personne sort de l'hôpital le jour-même.  Elle doit se présenter à l'hôpital le lendemain pour une consultation post-opératoire avec l’ORL et l’activation de son implant par l’audiologiste.  Dans certains cas, le chirurgien recommande une hospitalisation après la chirurgie, selon l'état de la personne.
  • La personne opérée ne sera pas en mesure de conduire un véhicule après la chirurgie.  Il est donc fortement conseillé qu'elle soit accompagnée.
 
Indications particulières pour les enfants 
  • Les parents peuvent accompagner leur enfant jusqu’au Centre de jour au 3e  étage, situé à l’intérieur du bloc opératoire. Ils ne peuvent pas assister à la chirurgie.
  • Les parents doivent être présents dans la salle d'attente de la Chirurgie d'un jour. Ils seront appelés dès le réveil de l'enfant. 
  • Si l'enfant doit être hospitalisé, un des parents doit cohabiter avec l’enfant pendant toute la période d’hospitalisation. 
  • Il est fortement recommandé d’apporter des jouets et des livres pour aider l’enfant à passer le temps.  
 
Risques inhérents à l'opération
  • La mise en place d’un implant cochléaire comporte des risques, notamment ceux habituellement associés à toute chirurgie sous anesthésie générale. 

  • Certains problèmes peuvent survenir et rentrent généralement dans l’ordre dans les semaines suivant l’intervention :

    • des vertiges.

    • un engourdissement autour de l’oreille.

    • une amplification de l’acouphène.

    • une douleur à la mâchoire.

    • une altération du goût. 

  •  Certaines complications majeures sont possibles, mais très rares :

    • une paralysie permanente du visage.

    • une méningite.

    • une augmentation permanente de l’acouphène.

    • des douleurs chroniques au site de l’implant.

    • une infection de l’oreille ou de la plaie nécessitant le retrait de l’implant.

    • des troubles permanents de l’équilibre.

  • L’audition résiduelle est habituellement détruite en partie ou en totalité du côté de l’oreille opérée.

  • Les effets à long terme de la stimulation électrique sur le nerf auditif sont encore peu connus.

  • Les capacités auditives, la communication ou la situation psychosociale peuvent ne pas être améliorées par cette technologie.

  • Il est aussi possible qu’un bris électronique se produise et nécessite une nouvelle chirurgie pour remplacer l’implant. 

  • Si des problèmes survenaient, il est très important de communiquer avec le secrétariat d'ORL au CHU de Québec-UL, site L'Hôtel-Dieu de Québec.


Planifier votre visite


Après la chirurgie

Activation de l'implant et convalescence

Le lendemain de la chirurgie, puis environ 2 semaines (convalescence à la maison).  

Dès le lendemain de la chirurgie, la personne commencera à entendre des sons avec la partie externe.  La parole ne sera toutefois probablement pas claire à ce moment.  Les sons pourraient ne pas être agréables à entendre au départ.  Pour certaines personnes, il faut apprendre et, pour d’autres, réapprendre à entendre avec cette nouvelle entrée auditive.  La personne doit s’habituer aux nouveaux sons et ce processus d’adaptation demande du temps. Il faut donc faire preuve de patience et de persévérance et garder en tête que des ajustements seront faits durant la programmation initiale intensive.

Pour favoriser cette adaptation et la poursuite du processus (programmation initiale intensive et réadaptation fonctionnelle intensive), il est crucial que le port du processeur de l’implant soit assidu durant les 2 semaines de convalescence. De plus, pour ne pas nuire aux progrès avec l’implant, il est essentiel de ne pas porter son appareil auditif à l’oreille non opérée durant cette période. Il est aussi de la responsabilité de la personne implantée de suivre à la lettre les recommandations de l’audiologiste en ce qui a trait à l’essai des programmes.

 
Programmation initiale intensive de l'implant cochléaire

sur 3 jours    

Une fois la convalescence complétée, 3 jours seront consacrés à l’ajustement de la partie externe de l’implant, c’est la période de « Programmation initiale intensive».  Ce mandat est attribué au CHU de Québec-UL par le MSSS et est réalisé à l’Hôtel-Dieu de Québec.

Planifiez votre visite au CHU de Québec, L'Hôtel-Dieu de Québec.

 
Réadaptation fonctionnelle intensive (RFI) 

8 à 10 semaines pour les adultes et 12 semaines pour les enfants.

À la suite de la programmation initiale de l’implant à Québec, une réadaptation fonctionnelle intensive (RFI) est nécessaire pour développer et optimiser la nouvelle audition apportée par l'implant.  Les usagers de certaines régions peuvent obtenir des services de RFI de leurs centres de réadaptation régionaux. Autrement, vous recevrez des services de RFI à Québec, au CIUSSS de la Capitale-Nationale - IRDPQ.



Recommandations post-opératoiresCe lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.
Recommandations et précautions afin d'effectuer vos activités en sécurité avec un implant cochléaireCe lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière révision du contenu : le 8 mai 2019

Signaler une erreur ou émettre un commentaire