Contenu de la page.
Neurologie

Biopsie musculaire (à l'aiguille)

Description

Une biopsie musculaire consiste à prélever un échantillon de muscle à l’aide d’une aiguille appelée trocart.

L’échantillon prélevé est d’environ la taille d’un petit raisin sec.

Cette intervention est peu douloureuse et s’effectue sous anesthésie locale. Vous allez ressentir un inconfort sous forme de pincement au moment de l’anesthésie locale et une pression au moment du prélèvement. Une petite incision sera effectuée avant de prendre le prélèvement, un point de suture sera fait par la suite.

L’échantillon prélevé sera examiné par un pathologiste, c’est-à-dire un spécialiste de l’analyse des tissus afin de préciser votre diagnostic. Le résultat de l’analyse est envoyé à votre neurologue plusieurs semaines après le prélèvement. Le résultat vous sera communiqué par votre neurologue au téléphone ou lors de votre prochain rendez-vous.

Retour à domicile

Surveillance et conduite à tenir
  • Surveillez les signes d’infection au niveau de votre plaie (rougeur, chaleur, douleur qui augmente, écoulement de pus, enflure, fièvre, frisson). Si cela survient, veuillez en informer rapidement l’infirmière de la médecine de jour.
  • Votre peau a été désinfectée à l’aide d’un désinfectant coloré (rose), la couleur disparaîtra au fil des lavages.
  • Il est possible que vous ayez une perte de sensibilité temporaire ou permanente au niveau de l’incision.
  • Il est possible que vous ayez une ecchymose (un bleu) ou un saignement au niveau du site de biopsie. S’il y a un saignement, exercez une forte pression avec une compresse ou une serviette propre directement sur la plaie durant environ 15 minutes. Si le saignement persiste, veuillez en informer rapidement l’infirmière de la médecine de jour ou vous présenter à l’urgence.
  • Il est fréquent de ressentir une légère raideur au niveau de votre muscle, elle diminuera dans les prochains jours. Vous pouvez la soulager par l’application de froid(maximum 15 minutes) localement et/ou en prenant de l’acétaminophène (Tylénol). Limiter la marche durant les premières 24 heures et les efforts importants pour la 1re semaine. Vous pourrez ensuite reprendre graduellement vos activités normales selon votre confort.
  • Gardez le pansement en place pour une période de 2 jours, vous pourrez ensuite le retirer. Si votre pansement est sale, vous pourrez le faire changer au CLSC, une prescription vous sera remise à votre départ.
  • Suite à l’incision, des points de suture fondants ont été appliqués; vous n’avez pas à les faire retirer, ils se résorberont seuls d’ici 7 à 12 jours.
  • Vous pouvez prendre une douche, mais vous ne devez pas mouiller le pansement ou la plaie jusqu’à la disparition des points de suture. Si la plaie est à l’air, recouvrez-la d’un pansement lors de la douche et éviter de l'immerger dans l'eau afin d'éviter une infection.
  • N’appliquez pas de crème hydratante ou de poudre sur la plaie avant sa guérison complète. 
  • Vous pourrez quitter immédiatement suite à la procédure. Il est conseillé d’être accompagné par un proche pour assurer votre retour de façon sécuritaire.

Pour rejoindre l’infirmière clinicienne en médecine de jour, composez le 418 649-0252 poste 66674
En dehors des heures d’ouverture, vous pouvez composer le 8-1-1 (Info-Santé)