Contenu de la page.

Délais en cours pour un examen d’imagerie diagnostique

Les examens d’imagerie requis pour une situation demandant une intervention immédiate et pour la clientèle hospitalisée sont bien évidemment priorisés et réalisés très rapidement.

Pour les examens non urgents, appelés électifs, le ministère de la Santé et des Services sociaux considère qu’ils devraient se dérouler à l’intérieur d’un délai de 90 jours. Cette norme est d’ordre général. Il est possible qu’un médecin puisse par exemple requérir un examen dans un délai plus grand, selon la condition de son patient, par exemple après une période de convalescence.

L’an dernier, en moyenne, quelque 2 580 examens d’imagerie diagnostique ont été réalisés chaque jour au sein de nos hôpitaux.

Le tableau ci-dessous présente la proportion des examens non urgents qui n’ont pas été réalisés à l’intérieur du délai de 90 jours par hôpital. Ces données, bien que générales, donnent une indication du délai de réalisation d’un examen. Plus le pourcentage est petit, plus grandes sont les possibilités que l’examen se déroule à l’intérieur de 90 jours.

 

Tableau 1 - Proportion de l'attente pour la réalisation d'examens non urgents qui excède le délai de 90 jours par hôpital
 

Examen

CHU

Radiographies et scopies

75 %

Mammographie diagnostique

4 %

Échographie cardiaque

61 %

Échographie mammaire

2 %

Autres échographies

43 %

Tomodensitométrie

24 %

Résonance magnétique

61 %

Tomographie par émission de positrons (TEP)

17 %

Nombre total de demandes en cours

27 044












 

 

 



Non défini : Attente en cours dans le CHU de Québec dont l'hôpital n'est pas encore défini.
s.o. : sans objet, cet examen n'est pas réalisé ou n'a pas d'attente à cet hôpital.


Dernière mise à jour :  28 février 2024

Dernière révision du contenu : le 28 février 2024

Signaler une erreur ou émettre un commentaire