Contenu de la page.

Les bâtiments du projet

Le projet du nouveau complexe hospitalier vise à regrouper, dans le quartier Maizerets, les activités cliniques, d’enseignement et de recherche de L’Hôtel-Dieu de Québec à celles de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus. De nouveaux bâtiments seront construits et des locaux existants seront réaménagés.
Visite virtuelle du nouveau complexe hospitalierCe lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.
L’image ci-dessus comporte un lien qui mène vers la visite virtuelle du nouveau complexe hospitalier. Cliquez ici si vous avez de la difficulté à accéder au lien.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

La plateforme clinico-logistique

La plateforme clinico-logistique (PCL) est une première au Canada! Un concept innovant à la fine pointe de la technologie, la PCL regroupe plusieurs fonctions de logistique hospitalière pour tous les établissements du CHU dans une nouvelle infrastructure à la fine pointe de la technologie depuis 2020. Située dans le secteur industriel de l’arrondissement Beauport, la PCL est le rassemblement des quatre services suivants :

  • Services alimentaires;

  • Pharmacie;

  • Entreposage et distribution de fournitures;

  • Reprographie.

Ces quatre services sont ainsi concentrés dans un nouveau bâtiment ultramoderne afin de mettre en commun les processus d’acquisition, d’entreposage, de distribution, de transports et les ressources humaines. La PCL permet d’optimiser la capacité de production et d’ainsi améliorer l’efficience et la performance.


Les bâtiments techniques

En cas de panne, les bâtiments techniques peuvent réalimenter le site complet de l’hôpital en électricité et ce, en 10 secondes seulement! Ainsi, les équipes cliniques peuvent continuer d’offrir les soins de santé en toute sécurité. La centrale d’énergie, quant à elle, assure le chauffage et la climatisation de tous les bâtiments du site en tout temps.

Vue de l'intérieur des bâtiments techniques
La capacité de chauffage de la centrale d’énergie équivaut à celle de 1 200 maisons moyennes.


Le cyclotron

Une première pour l’est du Québec, le cyclotron est un équipement qui permet une production autonome et un approvisionnement stable en isotopes radioactifs, essentiels en médecine nucléaire. Le cyclotron du NCH sera le premier au Québec à servir non seulement pour la recherche, mais aussi pour le diagnostic et le traitement de certaines maladies, comme le cancer et les maladies dégénératives du cerveau. Entre autres, les isotopes radioactifs produits au CHU seront utilisés en théranostique, une approche médicale ultra-précise qui permet aux médicaments de se fixer à une tumeur, peu importe où elle se situe dans le corps du patient. 

Le cyclotron ne représente pas de danger pour les intervenants, les usagers et les résidents du quartier, puisqu’il ne s’agit pas d’un réacteur nucléaire. Contrairement aux centrales nucléaires, le cyclotron produira des radio-isotopes via des réactions nucléaires ne nécessitant pas de matériaux fissiles comme l’uranium. Il n’y a donc aucun risque de réaction non contrôlée ou d’explosion. Les risques pour la santé des personnes et pour l’environnement liés au cyclotron sont réputés faibles puisque la dose que pourrait recevoir un membre du public ou un employé en cas d’incident n’est jamais susceptible de dépasser la limite annuelle réglementée de un (1) mSv. À titre de comparaison, un examen de tomodensitogramme (aussi connu sous les noms de TDM ou TACO) typique des poumons émet sept (7) mSv de rayonnement.

Le cyclotron du CHU sera par ailleurs intégré à une construction neuve qui répondra aux plus hauts standards de protection actuels et le tout sera approuvé par la Commission canadienne de sûreté nucléaire avant la mise en opération de l’équipement. Pour obtenir plus d’information sur le cyclotron, écrivez-nous au nch@chudequebec.ca ou appelez-nous au 418 649-5969.


Le CHU a accueilli son cyclotron le 25 mai 2023. La fin des travaux de construction du bâtiment du cyclotron est prévue pour octobre 2023.


Le centre intégré de cancérologie

Le centre intégré de cancérologie (CIC) est le plus grand de ce genre au Québec. Accueillant des patients depuis le 17 mai 2022, il regroupe la majorité des services ambulatoires spécialisés et surspécialisés offerts en cancérologie au CHU. On y retrouve des activités de radiothérapie externe, de curiethérapie (traitement où une dose élevée de radiation est administrée directement dans la tumeur), de consultations externes en oncologie et de chimiothérapie pour les patients adultes, ainsi que des activités d’enseignement et de recherche. 



Cliquez ici pour visionner des vidéos explicatives sur le CIC.

Les activités d’oncologie digestive et celles du centre des maladies du sein demeurent respectivement à l’Hôpital Saint-François D’Assise et à l’Hôpital du Saint-Sacrement étant donné l’organisation déjà en place dans ces hôpitaux.



© photos : Stéphane Groleau

Le centre de recherche

Le NCH accueillera un nouveau centre de recherche innovant à la fine pointe de la technologie. La proximité des chercheurs avec les soins cliniques et les patients facilitera la recherche translationnelle et le développement de techniques de pointe.

Le NCH deviendra un pôle majeur de formation et d’enseignement pour tout l’est du Québec. Cela est rendu possible par le regroupement des équipes de recherche pour une plus grande efficience dans l’utilisation des installations techniques et des équipements spécialisés. Ce regroupement permet également de concentrer l’expertise médicale et chirurgicale, ce qui favorise le transfert de connaissances et le partage de l’expertise.


Laboratoires partagés au centre de recherche
Les chercheurs du centre de recherche bénéficieront de nouveaux laboratoires partagés pour faciliter la collaboration et le partage des connaissances.

Le bâtiment destiné aux soins critiques

Le bâtiment des soins critiques accueillera les activités cliniques et médicales à haut niveau de criticité. Entre autres, on y retrouvera la toute nouvelle urgence, le bloc opératoire sur deux étages et la salle de réveil, les soins intensifs et intermédiaires, un pôle d’imagerie médicale, des laboratoires, ainsi que les unités de soins en traumatologie et en chirurgie.

Cliquez ici pour visionner des vidéos sur l’avancement du chantier dans le temps.

vue du chantier du bâtiment destiné aux soins critiques
Vue du chantier en novembre 2022. La fin de la construction du bâtiment est prévue pour mars 2026.


La rénovation de l'Hôpital de l'Enfant-Jésus existant

Plus du tiers de l’hôpital existant sera rénové. On y retrouvera notamment le centre des sciences neurologiques (maladies du système nerveux), le centre de néphrologie (maladie des reins), l’unité des grands brûlés, le bloc d’hémodynamie (étude de la circulation sanguine) et les unités de cardiologie. On y retrouvera également les unités de soins généraux et un grand pôle de médecine de jour qui regroupera les cliniques externes générales et spécialisées.

Bâtiment de l'Hôpital de l'Enfant-Jésus
Dernière composante du projet, la complétion de ce réaménagement majeur est prévue pour la fin de l’année 2029.




Pour poursuivre votre lecture et en apprendre plus sur les innovations au nouveau complexe hospitalier, cliquez ici.