Contenu de la page.

Proches aidants

Votre présence et votre implication auprès de votre proche peuvent aider à réduire le risque de complications, améliorer son expérience et contribuer au respect de ses valeurs et de ses volontés.

Votre présence est permise et encouragée en tout temps. Il se peut toutefois que, selon les soins prodigués, on vous demande d’attendre à l’extérieur de la chambre pour une courte durée.

N’hésitez pas à demander conseil à l’équipe de soins et à lui faire part de vos questions ou préoccupations.

À respecter en tout temps : 

Critères pour être reconnu comme proche aidant

  • Personnes qui donne de façon régulière, à tous les jours ou plusieurs fois par semaine, du soutien ou des soins à ce proche afin de répondre à ses besoins et contribuer à son intégrité et à son bien-être.

  • Personne qui, en raison d’un nouveau profil d’autonomie d’un patient hospitalisé récemment, autonome antérieurement, mais vivant une perte d’autonomie fonctionnelle importante nécessitant dorénavant la présence d’une personne proche aidante (ex. : séquelle d’accident vasculaire cérébral, délirium, besoin de surveillance aux transferts et déplacements, besoin d’aide à l’alimentation).

  • Le proche aidant doit être identifié par le patient ou par la famille proche.


Protection des personnes vulnérables

Les régimes de protection du Curateur public du Québec ont été modifiés. Ces changements offrent de nouvelles mesures de protection sous forme d’assistance et de représentation temporaire pour les personnes en situation de vulnérabilité. Ces changements entraînent également l’abolition de la curatelle et du conseiller au majeur.
 
Le CHU préconise une approche collaborative entre le professionnel de la santé, le patient et ses proches. 

Pour toutes les informations concernant la Loi visant à mieux protéger les personnes en situation de vulnérabilité 

Proches_aidants_ligne.jpg

Comment vous impliquer auprès de votre proche

 

Visitez votre proche régulièrement 

  • Informez-vous sur les moments de présence à privilégier auprès du personnel soignant.

  • Rassurez votre proche.

 

Relayez les informations

  • Aidez votre proche à comprendre les informations reçues.

  • Nommez une personne qui transmettra les nouvelles de votre proche à l’entourage.

  • Si la situation le permet, informez-vous des besoins et des préoccupations de votre proche et, au besoin, parlez-en à l’infirmière.

  • Informez-vous de la santé de votre proche auprès de l’infirmière ou faites-lui part de vos craintes.

 

Soyez disponible

Donner votre numéro de téléphone pour vous joindre en tout temps (selon le secteur, la personne de référence peut varier, de façon générale, voir auprès de l’agente administrative)


 

Renseignez le personnel soignant

Donnez au personnel soignant des précisions sur les besoins de votre proche et ses habitudes

  • Besoin de lunettes, d’appareils auditifs, de prothèses, d’une canne ou d’une marchette.

  • Autonomie habituelle (déplacements, alimentation, hygiène).

  • État de santé (problème de mobilité, de mémoire, de communication, de comportement).

  • Événement ou complication survenu lors des hospitalisations précédentes (réaction allergique, épisode de délire, chute).

  • Habitudes, croyances et valeurs.
     

Participer aux prises de décisions

Si votre proche le souhaite, participez aux prises de décisions lors des rencontres avec l'équipe traitante.

 

Proches_aidants_Icone_effets_perso.jpg
Apportez ses objets personnels

*Attention, cette liste peut différé selon l'unité et certains de ces objets peuvent être interdits, référez-vous à la section Particularités des certains secteurs pour connaître la liste des objets autorisés sur une unité spécifique.

  • Lunettes, appareils auditifs, prothèses dentaires, etc. dans un étui ou un boîtier.

  • Pantoufles ou chaussures à semelle rigide antidérapante.

  • Bas de soutien, prothèse (membre artificiel), orthèse, attelle, appareil pour l’apnée du sommeil.

  • Fauteuil roulant, canne, marchette.

  • Savon, shampoing, peigne, rasoir, brosse à dents, dentifrice, nettoyant pour prothèses dentaires,

  • Déodorant, mouchoirs.

  • Pyjama ou jaquette, robe de chambre.

  • Vêtements et sous-vêtements de rechange, manteau et bottes en hiver.

  • Montre, photo(s), lecteur de musique et écouteurs, revue, livre, mots croisés, calepin et crayon.

  • En tout temps, gardez un espace libre sur la table de chevet pour le matériel de soins.


* Inscrivez le nom de la personne hospitalisée sur les objets apportés. Veuillez noter que l’hôpital n’est pas responsable des objets personnels.
 

Proches_aidants_ligne.jpg
Comment aider votre proche


Anticipez le retour à domicile

Si vous pensez que votre proche aura besoin de soutien ou de services lors de son retour à domicile ou dans son milieu de vie, demandez à rencontrer un travailleur social ou une infirmière de liaison auprès du personnel.

 

Consultez les ressources à votre disposition

  • Vous pouvez demander à rencontrer un travailleur social ou une infirmière de liaison (référez-vous au personnel de soins)

  • Des appareils sont à dispositions pour permettre à votre proche de communiquer avec d’autres personnes (tablettes, téléphone..)


Participez aux soins

Selon l'état de votre proche et avec l'accord de l'équipe soignante (il se peut que son état de santé nécessite la supervision d'un professionnel). N'hésitez pas à aider votre proche dans ses tâches.
 


Proches_aidants_Icone_aide_mobilite-(1).jpg
Bouger

Proches_aidants_Icone_alimentation-(1).jpg
Repas
  • Encouragez votre proche à manger, à se laver, à s’habiller, à se déplacer par lui-même.

  • Si votre proche ne peut pas manger ou boire, vous pouvez améliorer son confort en humidifiant sa bouche avec une éponge trempée dans de l’eau glacée, l’infirmière pourra vous montrer comment l'utiliser. 

  • Offrez-lui de l’eau fraîche régulièrement.
     

 

Proches_aidants_Icone_activites.jpg
Activités
  • Proposez-lui des activités qu’il aime (musique, dessin, jeux, lecture, prière, méditation, etc.).

  • Encouragez-le à s’asseoir dans un fauteuil pendant vos visites et ses repas.
  • Parlez-lui de sujets qui l’intéressent (nouvelles de la famille, souvenirs, actualité, etc.).

 

Proches_aidants_Icone_sommeil.jpg
Sommeil

Respectez son sommeil la nuit et encouragez-le à rester éveillé le jour.
 

Proches_aidants_Icone_hygiene-(1).jpg
Hygiène personnelle

Encouragez votre proche à se laver et à s’habiller s’il en est capable. 
 


Proches_aidants_Icone_autosoins.jpg
Soins

Encouragez-le à participer à ses soins selon ses capacités et en accord avec l'équipe soignante.


Proches_aidants_ligne.jpg

Particularités dans certains secteurs

Soins critiques

Assurez-vous que l'infirmière a votre numéro de téléphone pour qu'elle puisse vous joindre en tout temps.
 

Liste des objets permis sur l'unité de soins intensifs 

  • Lunettes, appareils auditifs, prothèses dentaires, etc. dans un étui ou un boîtier.

  • Pantoufles ou chaussures à semelle rigide antidérapante.

  • Savon, shampoing, peigne, rasoir, brosse à dents, dentifrice, nettoyant pour prothèses dentaires, déodorant, mouchoirs.

  • Montre, photos, lecteur de musique et écouteurs, revues, livres, mots croisés, calepin et crayons.

  • Décorez la chambre avec quelques objets de la maison (ex. : photo ou objet faisant référence aux valeurs de la personne).


*Inscrivez le nom de la personne hospitalisée sur les objets apportés.
 

Pour faciliter les échanges 

Selon l'état de votre proche et sa capacité à recevoir des informations, utilisez des phrases simples et assurez-vous qu'il a bien compris. Tentez de rester dans le moment présent.

Voici des exemples de phrases courtes et simples
 

Qui ?

Qui êtes-vous ?
Qui est l'infirmière ?
Qui est le médecin ?

Exemple : Bonjour, c'est Hélène
 

Quand ?

Quelle date sommes-nous ?

Ex.: Aujourd'hui, c'est le dimanche 16 janvier 2022 et il est 9 heures.
 

Où ?

Où sommes-nous ?

Ex.: Tu es aux soins intensifs
 

Quoi?

Qu'est-ce qui se passe ?

Ex.:

  • Tu as eu un accident

  • Tu as eu une opération

  • Je vais m'asseoir à côté de toi

  • Je vais rester 30 minutes

 

Comment ?

Comment c'est arrivé ?

Ex. : C'est ton fils qui t'a conduit à l'urgence


 

 

Proches_aidants_ligne.jpg
Prenez soin de vous

Être proche aidant est parfois exigeant, accordez-vous des moments de répit :

  • Reposez-vous

  • Respectez vos limites et capacités.

  • Il est important de se garder de l’énergie pour être en mesure de soutenir votre proche tout au long de son hospitalisation.

  • Demandez l’aide de votre entourage pour se relayer au chevet de votre proche

  • Vous pouvez demander à rencontrer un travailleur social . Il peut vous accompagner dans l’organisation de votre situation et vous offrir du soutien face à l’événement difficile auquel vous êtes confronté

  • N’hésitez pas à demander de rencontrer un intervenant en soins spirituels  qui vous offrira un accompagnement, un soutien ouvrant à l’espérance et la paix

Proches_aidants_ligne.jpg
Liens connexes 

Dernière révision du contenu : le 31 octobre 2022

Signaler une erreur ou émettre un commentaire