Contenu de la page.
Implant cochléaire

Réadaptation fonctionnelle intensive (RFI)

Mots clefs

"Réadaptation fonctionnelle intensive", "réadaptation implant", RFI, "suivis post-implant"

Description

English


Durée : 


La RFI est d’une durée de 12 semaines pour les enfants.  L'enfant doit être accompagné d'au moins un de ses parents. L'implication des parents est essentielle pour généraliser les apprentissages amorcés en thérapie dans le contexte de la vie quotidienne.

Pour les adultes, la durée est variable.  La RFI peut durer jusqu’à un maximum de 10 semaines selon le rythme de développement des habiletés auditives et l’atteinte des objectifs de réadaptation.
 

Services offerts lors de la RFI (déterminés par le Comité sur le cadre structurant, créé par le ministère de la Santé et des Services sociaux) :

 

Intensité minimale de service :
  • Audiologie : 3 fois/semaine.
  • Orthophonie : 1 à 2 fois/semaine (selon les besoins).
  • Soutien psychosocial disponible (psychologue ou travailleur social).
  • Reprise des objectifs dans les différentes disciplines, généralisation des acquis en contexte naturel ou soutien dans le milieu (éducateur spécialisé ou psychoéducateur).     
  • L’entraînement auditif avec un audiologiste doit débuter sans délai après la fin de la programmation initiale. Les autres services requis peuvent commencer dans un délai maximum de deux semaines.  

Déconcentration de la RFI

Voici les centres de réadaptation offrant des services 
de réadaptation fonctionnelle intensive :


CIUSSS de la Capitale-Nationale - IRDPQ pour les personnes francophones et anglophones de la région de Québec et de l'est du Québec.

CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal, Installation Raymond-Dewar pour les personnes francophones résidant sur les territoires de Montréal et de Laval.

CISSS de la Montérégie-Ouest, Centre montérégien de réadaptation pour la clientèle francophone du territoire de la Montérégie.

CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec, Centre de réadaptation InterVal pour la clientèle du territoire de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

CISSS de Lanaudière, CRDP Le Bouclier pour la clientèle francophone sur le territoire de Lanaudière.

CISSS des Laurentides, CRDP Le Bouclier pour la clientèle francophone sur le territoire des Laurentides. 

CISSS de l'Abitibi-Témiscamingue, Centre de réadaptation La Maison pour la clientèle du territoire Abitibi-Témiscamingue.

CIUSSS du Centre-Ouest-de-l'Île-de-Montréal, Centre de réadaptation MAB-Mackay pour les personnes anglophones résidant sur les territoires de Montréal, de la Montérégie, des Laurentides, de Lanaudière et de Laval.

CIUSSS de l'Estrie, Centre de réadaptation Estrie pour la clientèle du territoire de l'Estrie.

CISSS de Chaudières-Appalaches, Centre de réadaptation en déficience physique Chaudière-Appalaches pour la clientèle du territoire Chaudière-Appalaches.

CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Centre de réadaptation en déficience physique Le Parcours pour la clientèle du territoire Saguenay-Lac-St-Jean.

CISSS de l'Outaouais, Centre de réadaptation La RessourSe pour la clientèle de l'Outaouais.

Scolarisation durant la RFI

  • Pour les enfants qui font leur RFI à Québec, des services leur sont offerts par la Commission scolaire des Premières-Seigneuries.
  • Pour ceux qui sont suivis dans leur région, la poursuite de la scolarisation est déterminée en fonction de leur plan d’intervention.

RFI à l'IRDPQ - site St-Louis

  • Les thérapies s’échelonnent sur 3-4 jours, pour une durée de 1 à 3 heures par jour.

  • Le suivi est assuré par une équipe multidisciplinaire (audiologiste, orthophoniste, psychologue, éducatrice spécialisée, ergothérapeute).

 

Services offerts pour les enfants

  • Thérapies individuelles 3 fois par semaine en audiologie et 2 fois par semaine en orthophonie.

  • Rencontres pour les parents.

  • Suivi en psychologie (au besoin).

  • Cours de signes en individuel pour les parents (au besoin).

  • L’enfant doit être accompagné d’au moins un de ses parents. Pendant la RFI, l’implication des parents est essentielle pour généraliser les apprentissages amorcés en thérapie dans le contexte de la vie quotidienne.

 

Services offerts pour les adultes

  • Thérapies individuelles 3 fois par semaine en audiologie.

  • Thérapies individuelles en orthophonie (au besoin).​

  • Suivi en psychologie (au besoin).

  • Thérapies individuelles 1 à 2 fois par semaine en éducation spécialisée pour généraliser les apprentissages amorcés dans les autres disciplines. 

  • Rencontres de groupe. 

 

Séjour à Québec - Hébergement/Transport


Planifiez votre séjour à l'IRDPQ - site St-Louis 
 
  • Pour ceux qui font leur RFI à Québec, un lieu de résidence à proximité du CIUSSS de la Capitale-Nationale-IRDPQ site St-Louis est préférable. L’Association des implantés cochléaires du Québec (AICQ) peut vous soutenir dans vos démarches pour la recherche d’un logement (418-623-7417, aicq@bellnet.ca). Elle tient à jour une liste des différentes options disponibles : loyer à court terme, pension, chambre. Cette liste est disponible sur demande à l’AICQ. 

  • Vous devez assurer vous-même ou avec l’aide d’un proche votre transport entre votre lieu de résidence et l'IRDPQ-site St-Louis. Si vous ne disposez pas d'un véhicule, vous pouvez prendre le transport en commun ou le taxi. Vérifiez les trajets d’avance. Si vous êtes membre du transport adapté de votre région, vous pouvez faire une demande «Visiteur STAC». 

  • Vous devez vérifier auprès de vos intervenants si vous êtes admissible à une aide financière et valider les frais qui pourront être remboursés.  

  • Si vous avez besoin de soutien pour l'organisation de votre séjour à Québec, vous pouvez vous référer à votre intervenant social. 

 

Scolarisation

  • Pour les enfants d’âge scolaire, un suivi scolaire est assuré par la Commission scolaire des Premières-Seigneuries. Des services de scolarisation en individuel seront offerts à raison de 6 heures par semaine pour le primaire et de 8 heures par semaine pour le secondaire. La période d’enseignement s’inscrit dans l’horaire de l’enfant. 

  • Les documents pour la commission scolaire seront envoyés par la poste au domicile des parents. Ceux-ci doivent être complétés et retournés le plus rapidement possible afin d’assurer la mise en place des services correspondant aux besoins de l’enfant.


Suivi post-RFI

Suivi en réadaptation post-RFI

  • Les enfants ainsi que certains adultes auront besoin d’un suivi régulier en réadaptation après la RFI.  

  • Si la RFI a eu lieu à Québec, les intervenants du CIUSSS de la Capitale-Nationale - IRDPQ en discuteront avec la personne et son entourage au moment opportun. Ils transmettront ensuite aux intervenants de la région d’origine les informations pertinentes à la poursuite du suivi.

  • Un suivi périodique est nécessaire pour suivre l’évolution de la personne et effectuer des ajustements de l'implant cochléaire au besoin.  Des prises de mesures doivent être faites à la fin de la RFI et 1 an post-RFI.  Les résultats obtenus sont transmis au Centre québécois d'expertise en implant cochléaire.


Évaluations complémentaires post-RFI

  • Dans le cadre de la déconcentration,  le MSSS a statué que les personnes qui font leur RFI dans le CRDP de leur région doivent revenir au CIUSSS de la Capitale-Nationale - IRDPQ site St-Louis pour des évaluations complémentaires (à la fin de leur RFI et 1 an post-RFI). Pendant la programmation initiale, vous serez informés si cela s'applique à vous.

 

​Établissements offrant des services de dépannage/urgence et de support technique

  • CHU de Québec - UL, site L'Hôtel-Dieu de Québec pour les personnes de l'Est du Québec. 
    • Secrétariat en implant cochléaire : 418 691-5407 pour toutes urgences. 
    • Support technique: supporttechniqueimplantcochleaire@chudequebec.ca ou 418 525-4444, poste 16826 en cas de problème de fonctionnement du processeur, pour faire réparer ou remplacer une pièce d'équipement, ou pour commander certains accessoires. 
  • CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal, Installation Raymond-Dewar pour les personnes francophones de l'Ouest du Québec.
    • Laissez un message sur la boîte vocale avec vos coordonnées et un audiologiste vous rappellera. 
    • Service de dépannage/urgence : 514 284-2214, poste 3330. 
    • Support technique : 514 284-2214, poste 3148.  
  • CIUSSS du Centre-Ouest-de-l'Île-de-Montréal, Centre de réadaptation  MAB-Mackay pour les personnes anglophones de l'Ouest du Québec.
    • Laissez un message sur la boîte vocale avec vos coordonnées et un audiologiste vous rappellera.
    • Support technique, dépannage/urgence : 514 488-5552 poste 4016.
   

Contrôles de programmation

  • L'Hôtel-Dieu de Québec du CHU de Québec, le CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal, installation Raymond-Dewar et le CIUSSS du Centre-Ouest-de-l'Île-de-Montréal, Centre de réadaptation MAB-Mackay offrent les contrôles de programmation.


Services de dépannage/urgence et soutien technique

  • Ces services sont aussi disponibles si un problème survient avec votre implant cochléaire (bris, défectuosité, remplacement, rappel de la compagnie, etc.).


Pièces et accessoires

Utilisation et entretien

Questions et réponses

J- À quoi ressemble le son entendu avec un implant cochléaire ? Est-ce que je vais entendre de la même manière qu’avec mes appareils auditifs ?

Selon plusieurs adultes, le son avec un implant cochléaire est différent de celui entendu avec un appareil auditif ou une oreille normale. Pour certaines personnes, le son peut sembler métallique, écho, sourd ou aigu et pour d’autres, il se rapproche du son naturel. La qualité sonore évolue dans le temps. Au début de la programmation, certaines personnes peuvent trouver les sons désagréables, mais au fil de jours, la perception change et elle s’y habituent. Pour les enfants ayant une surdité importante depuis la naissance, ils n’ont pas de point de comparaison, puisqu’ils retiraient des bénéfices limités du port d’appareils auditifs.  Ce sera donc pour eux leur façon d'entendre. 

L- Est-ce qu’on peut entendre les bruits de l’environnement avec un implant cochléaire ?

Avec l’implant cochléaire, les personnes sont capables d’entendre des sons faibles (ex. : tic tac de l’horloge, les oiseaux, le bruit du réfrigérateur). Toutefois, quelques semaines peuvent être nécessaires avant de reconnaître les bruits de l’environnement (identifier ce qui a été entendu).

M- Est-ce que l’implant cochléaire va m’aider à comprendre une personne qui me parle et dont je vois les lèvres ?

La majorité des personnes qui reçoivent un implant cochléaire notent une amélioration significative de leur habileté à suivre une conversation avec le support de la lecture labiale. Les échanges quotidiens sont ainsi grandement facilités, car ils demandent beaucoup moins d’efforts.

N- Est-ce que l’implant cochléaire permet de comprendre la parole sans la lecture labiale dans toutes les situations ?

À la fin de la réadaptation fonctionnelle intensive (RFI), la majorité des adultes peuvent comprendre des mots et des phrases seulement avec leur audition (sans voir les lèvres de l’interlocuteur) dans un endroit calme. Toutefois, le pourcentage de mots et de phrases reconnus ainsi que le degré de facilité avec lequel ils vont y parvenir varient d’une personne à l’autre. Il est difficile de prédire le niveau maximal qui pourra être atteint, car plusieurs facteurs sont à considérer (ex. : durée de surdité, habiletés auditives en pré-implant, etc.).

Les performances avec un implant cochléaire sont influencées par l’environnement sonore. En effet, lorsque les personnes se retrouvent dans un milieu bruyant ou en groupe (ex. : restaurant, rencontre de famille…), elles ont plus de difficulté à comprendre la parole.

O- Est-ce que l’implant cochléaire permet d’avoir une conversation au téléphone ?

La majorité des personnes avec un implant cochléaire sont capables de suivre une conversation téléphonique avec une personne familière, mais tous n'ont pas le même niveau de facilité. Certaines pourront comprendre une conversation avec un inconnu alors que pour d’autres, les échanges téléphoniques pourront être très limités, voire impossibles. Les habiletés au téléphone sont directement reliées à la capacité de comprendre la parole par l’audition uniquement.

U- L’implant cochléaire permet-il d’écouter la musique ?

Les performances observées sont variables. Certains adultes apprécient ce qu’ils entendent lorsqu’ils écoutent de la musique, alors que pour d’autres, la musique apparaît comme un ensemble de bruits. Par ailleurs, certains peuvent identifier les instruments de musique ou suivre le rythme, mais sont incapables de reconnaître les paroles d’une chanson. D'autres peuvent reconnaître des mots et/ou des phrases complètes d’une chanson connue et parfois même, inconnue.

P- L'implant cochléaire facilite-t-il l’écoute de la télévision ?

Certaines personnes peuvent comprendre des mots et/ou des phrases sans lecture labiale ou sous-titrage. Cependant, dès qu’il y a du bruit de fond ou de la musique dans une émission, la parole devient beaucoup plus difficile à comprendre. De plus, il est très ardu de comprendre les émissions traduites parce que l’on ne peut pas se servir de la lecture labiale. Par conséquent,la majorité des personnes ont recours à des aides techniques telles qu’un système qui envoie directement le son du téléviseur à l’implant cochléaire et/ou au sous-titrage pour l’écoute de la télévision.

Comment développer votre audition de façon optimale ?

La réadaptation fonctionnelle intensive (RFI) après la programmation initiale de l’implant est nécessaire pour utiliser et développer de façon optimale la nouvelle audition apportée par l’implant. La personne doit réapprendre ou apprendre, si la personne n’a jamais entendu, à donner un sens aux sons entendus par le biais de l’implant. Cet apprentissage requiert un entraînement.

En plus des services offerts par votre centre de réadaptation, certains outils peuvent vous aider à développer vos habiletés auditives avec l'implant, dont le logiciel d'entraînement auditif de l'IRDPQ.

G- Est-ce que je pourrai entendre avec mon implant cochléaire dès le lendemain de la chirurgie ?

Dès la première journée d'activation le lendemain de la chirurgie, la personne peut entendre des sons. Cependant, la parole peut manquer de clarté et il est alors difficile de comprendre la parole sans voir les lèvres. Avec les ajustements en programmation initiale intensive, l’entraînement et le temps, la compréhension de la parole va s’améliorer. 

H- Quand vais-je obtenir des bénéfices de mon implant cochléaire ?

Le processus d’adaptation à la nouvelle information auditive amenée par l’implant cochléaire demande du travail et de la persévérance. Les bénéfices obtenus varient grandement d’une personne à l’autre selon certaines caractéristiques (durée et degré de surdité, port d’appareils auditifs, niveau de langage, etc.). De façon générale, plus la surdité importante est de courte durée, plus les résultats avec l’implant sont intéressants et apparaissent rapidement. En effet, la personne présentant une courte durée de surdité peut faire le lien plus facilement avec ses souvenirs auditifs pour donner un sens aux nouveaux sons entendus avec l’implant. 

Puis-je utiliser des outils pour faciliter mon fonctionnement avec mon implant dans la vie quotidienne ?

Durant la RFI, vous pourrez faire l’essai de différentes aides techniques pouvant faciliter l'écoute dans vos activités de la vie quotidienne (l’utilisation du téléphone, l’écoute de la télévision et de la musique, etc.).

I- Un implant cochléaire va-t-il me permettre de retrouver une audition normale ?

Non.  L'implant cochléaire permet d’entendre des sons faibles, mais l’analyse ne se fait pas comme avec une audition normale. Il demeure donc plus difficile de comprendre la parole pour une personne avec un implant cochléaire que pour quelqu’un qui a une audition normale, surtout en présence de bruit. La perception de la musique est aussi altérée.

K- L’implant cochléaire permet-il d’entendre comme avec un appareil auditif ?

Le son avec l’implant est différent de celui d’un appareil auditif (plus aigu, écho. sourd, métallique).  L’appareil auditif amplifie le son.  L'implant cochléaire code les sons (comme un ordinateur) et envoie des impulsions électriques directement vers le nerf auditif.  C'est pourquoi le cerveau a besoin de temps et d'entraînement pour interpréter cette nouvelle information auditive.

R- Avec l’implant cochléaire, est-ce que je vais enfin comprendre les gens dans un environnement bruyant (ex. : au restaurant, rencontres familiales) ?

Certaines limites demeurent avec l’implant cochléaire, notamment pour la compréhension de la parole dans le bruit.  Les gens rapportent qu’ils ont plus de difficulté à suivre une conversation dans des situations bruyantes que dans le silence. Ils doivent alors utiliser davantage les indices visuels (lecture labiale, gestes naturels) et les stratégies de communication pour comprendre. Des ajustements particuliers sont possibles en programmation pour tenter de faciliter l’écoute dans le bruit, mais les résultats demeurent plus limités dans cette situation.

Q- Avec l’implant cochléaire, est-ce que je vais pouvoir suivre mes émissions de télévision sans avoir besoin des sous-titres ?

La plupart des personnes avec un implant cochléaire continuent d’utiliser les sous-titres pour compléter l'information auditive. Rappelez-vous que le bruit de fond ou la musique dans une émission peuvent nuire à la compréhension du message. Un système de transmission de son peut faciliter l’écoute de la télévision.

V- Avec l’implant cochléaire, est-ce que je vais pouvoir aller au cinéma ?

Il s’agit d’une situation qui demeure difficile, tout comme la télévision. Certaines salles offrent des systèmes de transmission de son qui peuvent être reliés à l’implant cochléaire.

W- Avec l’implant cochléaire, est-ce que je vais pouvoir retourner au théâtre ?

Il faut considérer qu’il s’agit de conditions d’écoute difficiles : présence de bruit de fond, plusieurs locuteurs qui parlent parfois en même temps, éclairage fluctuant, accès variable à la lecture labiale.

20- Au travail, est-ce que je pourrai participer plus activement aux réunions ?

Bien que l’implant cochléaire améliore la compréhension de la parole, le contexte de réunion comporte plusieurs obstacles à la communication : locuteurs parlant en même temps, fréquents changements de sujets, accès variable à la lecture labiale, etc.  Ainsi, il demeure important d’utiliser les stratégies de communication ainsi que de favoriser une bonne gestion de groupe.

S- Lors des soupers de famille, est-ce que je pourrai suivre les conversations autour de la table ?

La facilité à suivre la conversation autour de la table dépendra : du nombre de personnes, de l’éclairage, de la présence de bruit de fond, de l’accès à la lecture labiale et de la discipline des gens à ne pas parler en même temps. L’utilisation des stratégies de communication par la personne qui a un implant cochléaire et ses interlocuteurs est importante.

29- Avec l’implant cochléaire, est-ce qu'il sera nécessaire d’utiliser les signes avec mon enfant ?

Cela dépend de l'âge de l'enfant, de l’évolution de son langage, de ses besoins de communication ainsi que du développement de ses habiletés auditives. Cet aspect sera discuté avec les parents lors du suivi en orthophonie.

31- Les enfants qui ont reçu un implant cochléaire vont-ils à l’école régulière ?

Selon l’âge d’implantation, le potentiel de chacun, le niveau d’habiletés auditives, langagières et l’environnement scolaire, les enfants auront différents besoins pour les soutenir dans leurs apprentissages scolaires (ex. : interprète, aide pédagogique, etc.). La plupart vont utiliser un système MF en classe.

30- Les enfants qui reçoivent leur implant cochléaire très jeunes (avant 2 ans) vont-ils parler (développer un langage oral) comme les enfants entendants?

Bien que le fait de recevoir un implant cochléaire en bas âge augmente les probabilités de développer un langage oral semblable à celui des enfants entendants, il est néanmoins possible que ces enfants présentent un retard (d'ampleur variable) en ce qui a trait à l'acquisition du langage. 

Dernière révision du contenu : le 8 mai 2019

Signaler une erreur ou émettre un commentaire