Contenu de la page.
Don d'organes et de tissus

Don d'organes et de tissus

Description

Le CHU de Québec-Université Laval (CHU) est l’un des plus importants centres identificateurs de donneurs potentiels d’organes et de tissus au Québec. L’accompagnement des familles est au cœur de la planification stratégique du CHU et l’expérience famille/patient est une priorité. En s’assurant de faire vivre aux familles de donneurs potentiels d’organes et de tissus, une expérience empreinte d’humanisme, centrée sur leurs besoins spécifiques et respectueuse de leurs attentes.

Qu’est-ce que le don d’organes et de tissus?
C'est un geste généreux qui consiste à accepter que soient prélevés après le décès, certains organes ou tissus permettant de sauver la vie, ou à tout le moins, d'améliorer considérablement la qualité de vie de personnes en attente d'une greffe.

 

Comment donner?

  1. Parlez-en à votre famille.

  2. Signez l’autocollant* et apposez-le au dos de votre carte d’assurance maladie.

  3. Inscrivez-vous au registre de consentement de la RAMQ.

  4. Inscrivez-vous au registre des consentements de la Chambre des notaires du Québec lors de la rédaction de votre testament.

*Cet autocollant vous est expédié en même temps que la carte d’assurance maladie, notamment au moment du renouvellement. Vous pouvez aussi l’obtenir dans plusieurs établissements de santé du réseau, sur le papillon Signez don! du ministère de la Santé et des Services sociaux et auprès des infirmières ressources en don d’organes et de tissus du CHU de Québec-Université Laval.


Consultez la campagne promotionnelle de Transplant Québec: Dites-le!

Qu’est-ce qu’on peut donner?

  • Le don d’organes peut permettre de sauver jusqu'à 8 vies.

  • Le don de tissus permet d’aider ou d'améliorer considérablement la qualité de vie de plus de 20 personnes.

img_corps_humain_dot.jpg

Saviez-vous que...

  • L’âge n’est pas un critère d’exclusion au don d’organes. En 2018, le donneur de foie le plus âgé avait 92 ans.
  • Au Québec, il est possible de faire le don de certains de ces tissus et de ses yeux jusqu’à l’âge de 85 ans.

Le CHU de Québec-Université Laval se démarque

Le CHU fait figure de pionnier en matière de don d'organes dans la grande région de Québec. D’ailleurs, il est le premier centre, en dehors de la région de Montréal, à accueillir et offrir un service d’infirmières de liaison de Transplant Québec. Ainsi, le CHU de Québec-Université Laval est fier de s’associer et de travailler de concert avec Transplant Québec afin d’uniformiser la pratique en don d’organes et d’établir des procédures conformément aux normes d’Agrément Canada. 

le CHU de Québec-Université Laval est bien représenté à chaque année lors du Défi Chaîne de vie! L’objectif de cette activité était d’amasser des fonds destinés à éduquer les jeunes sur le don d’organes et de tissus. Pour l’occasion, les participants procèdent à l’ascension de la montagne du centre de ski Le Relais, à Lac-Beauport.

Le CHU de Québec est aussi l’initiateur d’un projet de recherche multicentrique afin de sonder le vécu des familles de donneurs d’organes et de tissus.

 

La murale

Dans le cadre de la journée mondiale du don d’organes et de la greffe, le 17 octobre 2018 fut dévoilée la murale rendant hommages aux donneurs d’organes décédés dans le CHU. Les empreintes de mains qui se retrouvent accrochées à cette murale, sont celles de personnes décédées qui ont fait le don de leurs organes. Elle fut agrandie en 2022 afin de pouvoir y recueillir encore plus d’empreintes de mains. La murale en honneur des donneurs est située à l'hôpital de l’Enfant-Jésus, devant l’admission, près de l’entrée principale et de l’urgence. 
 


murale-des-mains.jpg

 

 

Autres membres de l’équipe

Rôles des infirmières de liaison en don d’organes de Transplant Québec : 

  • offrent un soutien auprès des familles et des professionnels impliqués lors du processus de don d’organes;

  • répondent aux questions;

  • accompagnent les familles et s’assurent de leur compréhension de la situation et du processus afin de leur permettre une prise de décision éclairée par rapport au don d’organes et de tissus;

  • agissent à titre de personne ressource en collaborant avec les médecins, infirmières et autres professionnels pour faciliter le processus et optimiser les résultats;

  • font le lien avec l’équipe de coordination de Transplant Québec;

  • font un suivi auprès des familles qui sont approchées pour le don d’organes afin d'évaluer les risques de deuil pathologique, dans le cas échéant les référer aux ressources nécessaires;

  • prennent en charge le développement hospitalier en don d’organes notamment par des activités de promotions et de formations du personnel et en travaillant en collaboration avec le CHU pour des outils cliniques.


​Rôles des coordonnatrices-conseillères clinique en don d’organes
Ce sont des infirmières qui travaillent aussi pour Transplant Québec :

  • coordonnent toutes les activités en lien avec un donneur potentiel en cours;

  • s’assurent d’avoir toutes les informations nécessaires à la qualification, l’évaluation et l’attribution des organes;

  • organisent tout ce qui est en lien avec le prélèvement des organes;

  • participent au bloc opératoire lors du prélèvement;

  • gèrent, de manière impartiale, la liste des gens en attente d’organes;

  • s’occupent des offres d’organes venant de l’extérieur du Québec et peuvent aussi offrir des organes à ces programmes de transplantations;

  • offrent du soutien à la famille lors du processus en répondant à leurs questions;

  • assurent un suivi post don à la famille du donneur en donnant des nouvelles des receveurs;

  • permettent un échange de lettres anonymes entre les deux familles;

  • sont les personnes ressources auprès du personnel médical lors d’un processus de don;

  • collaborent avec les infirmières de liaison afin d’apporter un support optimal.

 

Rôle du médecin coordonnateur
Le médecin coordonnateur est un médecin du CHU ayant comme mandat de chapeauter le don d’organe. Il agit comme expert médical en don d’organes dans l’organisation et travaille en collaboration avec les infirmières de liaison et des coordonnatrices-conseillères clinique de Transplant Québec.

Il participe au développement hospitalier afin d’y instaurer de bonnes pratiques en matière de don d’organes :

  • organise et participe au comité du don d'organes;

  • collabore au développement d'outils cliniques;

  • agit comme leader en don d'organes auprès de ses coll`gues médecins.


 

 

Professionnels de la santé

Au Québec, le MSSS a mandaté deux organismes à la coordination des dons d’organes et de tissus: 

  • Transplant Québec est celui qui coordonne les activités des dons d’organes 

  • Héma-Québec est celui qui coordonne les dons de tissus

Selon l’article 204.1 de la Loi sur la santé et les services sociaux, le directeur des services profesionnels d’un centre hospitalier tel que le CHU de Québec, a l’obligation de référer tous les donneurs potentiels d’organes et de tissus à Transplant Québec et à Héma-Québec, afin de vérifier l’inscription du patient aux registres de consentement en vigueur au Québec.  

 

Dernière révision du contenu : le 8 février 2023

Signaler une erreur ou émettre un commentaire