Contenu de la page.

Avortement chirurgical (par aspiration)

Description

C’est une interruption de grossesse (grossesse évolutive ou arrêtée) qui consiste à retirer le contenu de l’utérus suite à une dilatation du col. L’efficacité de cette intervention est de 99%.

La technique utilisée est la dilatation-aspiration. 
Le curetage est parfois nécessaire dans certaines circonstances. Ce geste a pour objectif d’ôter d'éventuels fragments de tissu embryonnaire restés accrochés à la paroi utérine.

Mise en garde

Les complications sont rares (moins de 1 %)
  • Rétention de produit de conception (processus incomplet)
  • Infection
  • Saignements importants (Hémorragie)
  • Grossesse qui se poursuit
  • Lacération du col
  • Perforation de l’utérus
  • Allergie médicamenteuse
  • Adhérences intra-utérines
  • Hémorragie incontrôlable pouvant mener à une hystérectomie

Préparation

Préparation du col

Selon le nombre de semaines de grossesse, la préparation du col peut être nécessaire avant l’intervention. Elle peut débuter la veille ou quelques heures avant.

Deux méthodes vous seront proposées:
  1. L’insertion de dilatateur(s) osmotique(s) 
  2. La prise de comprimés de misoprostol. 
Les membres de l’équipe médicale vous guideront pour le choix d’une méthode.


1. L’insertion de dilatateur(s) osmotique(s) (tige(s))

L’insertion d’une ou de plusieurs tige(s) permet de dilater le col de l’utérus de façon lente et progressive.
  • Des compresses sont insérées dans le vagin afin d’empêcher le déplacement de la ou des tiges.
    • Si vous perdez les compresses vaginales ou tige(s), avisez l’infirmière à votre arrivée à la clinique le jour de l’avortement.
  • Il est possible qu’après l’insertion, vous ayez un peu de difficulté à uriner et que vous constatiez de légères pertes sanguines vaginales. Ne vous inquiétez pas, cela est normal.
  • Après l’insertion des tiges, veillez à ne pas avoir de relations sexuelles ni à prendre un bain. La douche est permise.
  • Pour soulager les crampes, vous pouvez prendre de l’acétaminophène (Tylenol) ou de l’ibuprofène (AdvilMD, MotrinMD) selon la posologie indiquée.
Si vous décidiez de poursuivre votre grossesse après l’insertion de tige(s), sachez qu’il y aurait des risques d’avortement spontané et d’accouchement prématuré.
 

2. La prise de comprimés de misoprostol

Le misoprostol peut causer des malformations importantes au fœtus. Il ne doit donc pas être utilisé si vous n’êtes pas encore sûre de votre décision d’interrompre votre grossesse.

Vous devez prendre les deux comprimés de misoprostol la journée de l’intervention. Les 2 comprimés seront fournis lors de votre rendez-vous préintervention.
  • Si votre intervention a lieu le matin, vous devrez les prendre à 6 h AM. 
  • Si votre intervention a lieu l’après-midi, vous devrez les prendre à 10 h AM. 
Par voie intrabuccale, placez 1 comprimé de chaque côté dans la bouche, entre la gencive inférieure et la joue. Laissez fondre 30-45 minutes, rincez la bouche avec un peu d’eau et avalez les comprimés restants.

Si vous avez trop de nausées pour prendre le misoprostol par la bouche, vous pouvez insérer les 2 comprimés le plus loin possible dans le vagin.


Vous pouvez ressentir les malaises suivants après l’absorption des comprimés: douleurs au ventre, saignement vaginal, fièvre, frissons, nausées, vomissements et diarrhée. Si vous avez des douleurs, prenez de l'acétaminophène

Préparation avant l’avortement par aspiration

7 jours avant

  • Évitez de prendre des médicaments contenant de l’acide acétylsalicylique (Aspirine).
  • Assurez-vous d’avoir un thermomètre pour surveiller votre température après l’intervention.
  • Prévoyez un accompagnateur pour votre retour à la maison après l’intervention.


La veille

  • Évitez de consommer de l’alcool et des drogues.
Si l’avortement a lieu le matin:
  • Demeurez à jeun, donc cessez les aliments solides à partir de minuit la veille.
  • Vous pouvez boire des liquides clairs (eau, jus sans pulpe, boissons gazeuses, thé ou café sans lait) jusqu’à 6 h.
  • Si vous avez besoin d’une préparation de votre col et que vous avez choisi le misoprostol, veuillez le prendre au moment prévu.
Si l’avortement a lieu en après-midi:
  • Prenez un petit déjeuner avant 7h AM. Demeurez à jeun par la suite.
  • Vous pouvez boire des liquides clairs (eau, jus sans pulpe, boissons gazeuses ou énergétiques, thé ou café sans lait) jusqu’à 10 h.

La journée de la procédure

  • Prévoyez une journée d’absence et libérez-vous de vos engagements pour la journée.
  • Apportez avec vous: carte d’assurance-maladie ou attestation de la RAMQ, carte d’hôpital, des serviettes hygiéniques (2 à 3), un sous-vêtement de rechange.
  • Présentez-vous à la Clinique de planification des naissances à la date et l’heure prévues.

Procédure

À votre arrivée

  • Vous serez conduite à une salle de repos. Votre accompagnateur devra rester dans la salle d'attente.
  • L’infirmière vous donnera des antibiotiques, un anti-inflammatoire et vous installera un cathéter intraveineux.
 

Une fois dans la salle d’intervention

  • L’infirmière vous administrera une sédation-analgésie par voie intraveineuse. 
    • Il s’agit d'une sédation consciente, vous ne serez donc pas endormie.
    • Ceci augmentera votre état de détente et diminuera l’inconfort. 
    • Vous devez tout de même vous attendre à ressentir quelques crampes menstruelles durant l’intervention. 
    • Vous ressentirez des étourdissements qui diminueront rapidement. 
    • Si vous êtes inconfortable, n’hésitez pas à le mentionner au médecin ou à l’infirmière.
    • Comme la médication peut affecter votre jugement pour les prochaines 24 heures, vous ne devrez pas conduire, ne pas prendre de drogues ni d’alcool, et éviter de prendre des décisions importantes.
  • Le médecin retirera la ou les tiges, s’il y a lieu. 
  • Il procédera à un examen gynécologique pour évaluer la position et la taille de l’utérus.
  • Après une anesthésie locale au niveau du col, il procédera à l’ouverture graduelle du col à l’aide de dilatateurs. 
  • L’intervention se termine avec l’aspiration et le curetage au besoin. 
  • Si vous avez choisi la pose d’un stérilet ou d’un implant contraceptif, il vous sera installé tout de suite après. 

Au total, l’intervention dure environ 15-20 minutes.
 
  • Vous serez amenée en salle de repos où l’infirmière surveillera vos signes vitaux et vos saignements pour une période de 30 à 60 minutes.
  • Si votre groupe sanguin est négatif, vous recevrez une injection de WinRho. Ceci empêche votre corps de produire des anticorps qui compliqueraient une grossesse future.

Effets secondaires

  • Des saignements plus ou moins abondants peuvent se poursuivre pendant quelques jours, habituellement 7 à 10 jours, avec une diminution progressive.
  • Les crampes diminueront rapidement durant la journée de l’intervention.
  • Les symptômes liés à grossesse devraient disparaître dans les jours suivant l’avortement.
  • Une montée laiteuse peut survenir quelques jours après l’intervention. Ne stimuler pas vos seins.
  • Vous pouvez prendre de l’acétaminophène (TylénolMD) ou de l’ibuprophène (AdvilMD) pour soulager l’inconfort.
     

Retour à domicile

Reprise des activités

Vous pouvez reprendre vos activités normales dès le lendemain de l’avortement
Important : Vous devez vous abstenir de relations sexuelles jusqu’à 7 jours après l’intervention, afin d’éviter les complications.
 

Hygiène

  • Il est permis de prendre une douche dès votre retour à la maison. 
  • Il est préférable d’attendre 3 jours avant de prendre un bain, d’aller dans un spa ou une piscine.
  • Utilisez seulement des serviettes sanitaires, pas de tampons ou de coupe menstruelle.
  • Ne mettez rien dans le vagin durant au moins 7 jours (tampons, doigt, douche vaginale, crème etc.)
 

Contraception

  • La fertilité revient très rapidement après un avortement. La majorité des femmes peuvent ovuler dès le 6e jour après l’intervention.
  • Vous devez donc utiliser une méthode de contraception efficace dès les premières relations sexuelles. 
Toutes les méthodes de contraception peuvent débuter la journée même de l'avortemeent.
 

Suivi

Vous n’avez pas besoin d’être revue pour un examen de contrôle après votre avortement, sauf si un problème survient. N’hésitez pas à communiquer avec la clinique au besoin.
 

Dans les 3 conditions mentionnées ci-bas, consultez à l’urgence :

  • Saignements abondants: si vous remplissez 2 serviettes maxi et plus en 60 minutes, pendant 2 heures consécutives (total de 4 serviettes hygiéniques maxi de suite).
  • Fièvre: si vous faites plus de 38,5o C (101.5o F)
  • Douleurs: si vous avez des douleurs importantes malgré la prise des médicaments antidouleur.
Communiquez avec la clinique de planification des naissances si vous notez une absence de menstruations 8 semaines après votre avortement, sauf si vous utilisez une contraception hormonale en continu, ou si vous avez des pertes vaginales malodorantes.