Contenu de la page.
Pédiatrie

Pyélonéphrite aigüe (PNA)

Description

L'infection urinaire (IU) est l'infection bactérienne la plus fréquente chez les enfants de moins de 2 ans et l’infection bactérienne la plus fréquente après l’otite moyenne aiguë dans la population pédiatrique en général.

  • L'infection urinaire basse (cystite) touche la vessie et l'urètre (canal entre la vessie et le méat urinaire au bout du pénis ou au niveau du vagin).
  • Toutefois, il arrive que l'infection se propage jusqu'au rein. Dans ce cas, votre enfant souffrira d'une pyélonéphrite aiguë (PNA).
La PNA est une inflammation transitoire du rein et de l’uretère (canal entre la vessie et le rein) d’origine infectieuse. La PNA est essentiellement d’origine bactérienne, mais dans de très rares cas chez les nourrissons, elle peut être d’origine fongique (champignon). Il est important de reconnaitre rapidement les signes et symptômes d’une pyélonéphrite aiguë, puisqu’il faut la traiter aussitôt, afin d’en prévenir les complications possibles.


Quand doit-on consulter?

  • Présence de fièvre. 

  • Diminution des boires.

  • Irritabilité ou léthargie.

  • Nausées/vomissements/diarrhée.

  • Douleur abdominale, au flanc ou lombaire.

  • Sensibilité sus-pubienne.

  • Présence de sang dans l’urine.

  • Urine nauséabonde.

  • Fièvre persistante après 48h depuis le début du traitement antibiotique.

    • Un suivi sera nécessaire si votre enfant à un traitement antibiotique et qu’il n’est pas hospitalisé afin de s’assurer que la PNA se traite bien. Les rendez-vous de suivi vous seront alors adressés par votre équipe traitante selon votre situation.

Cause et prévention

Certaines stratégies peuvent aider à prévenir une infection urinaire:

  • Éviter la constipation

  • Faire vider sa vessie régulièrement: éviter la rétention urinaire

  • Faire une bonne hygiène des organes génitaux (et chez les garçons, faire la rétraction du prépuce sans forcer)


Le flux urinaire a un rôle important à jouer dans l’élimination des bactéries. L’incontinence urinaire du jeune enfant, l’instabilité de la vessie et la constipation favorisent la rétention d’urine dans la vessie (stase urinaire) et peuvent entrainer l’infection urinaire. De plus, avoir une malformation de l’arbre urinaire ou bien un reflux vésico-urétéral peuvent être des facteurs de risques possibles d’entrainer une IU et/ou une PNA.

Les enfants de moins de deux ans devraient donc subir des examens (échographie des reins et de la vessie) après une première infection urinaire fébrile afin de déterminer s’il y a présence d’anomalies rénales ou de reflux vésico-urétéraux.

 

Il est important de reconnaître les symptômes associés et de consulter rapidement en cas de signes d’infection urinaire, afin d’écarter la possibilité d’une PNA. Si le traitement antibiotique tarde à être prescrit et administré, il se peut qu’il y ait des complications possibles. 
Notamment, ses complications peuvent être :

  • Des cicatrices rénales
  • Une insuffisance chronique rénale 
  • Un abcès rénal ou périrénal
  • Un choc septique
  • Une pyélonéphrite chronique. 
Il est important d’avoir un diagnostic précis d’infection urinaire afin de permettre une prise en charge optimale et d’éviter des traitements inutiles chez les enfants dont un IU est suspecté, mais est finalement non retenu. Les examens comprennent :
  • Une analyse d’urine

  • Une culture d’urine

 Possibilité d’investigation par échographie des reins et de la vessie et d’imageries plus poussées selon le cas de votre enfant.  

Symptômes

Les symptômes cliniques d’une infection urinaire et d’une pyélonéphrite peuvent être similaires et parfois présentés sous forme de symptômes plus généraux. Également, les symptômes vont être différents selon l’âge de votre enfant et s’il a acquis la propreté ou non.


Symptômes chez un nouveau-né/nourrisson :

  • Fièvre

  • Hypothermie chez le bébé naissant

  • Diminution des boires

  • Vomissements

  • Irritabilité ou léthargie

  • Ictère (jaunisse)

  • Retard de croissance pondérale

Symptômes chez un jeune enfant n’ayant pas acquis la propreté :

  • Irritabilité

  • Douleur abdominale

  • Sensibilité sus-pubienne

  • Fièvre

  • Diminution des boires

  • Urine nauséabonde

  • Hématurie (Sang dans les urines)

  • Dysurie (miction douloureuse)

Symptômes chez un enfant ayant acquis la propreté :

  • Fièvre

  • Vomissements

  • Douleur abdominale, au flanc ou lombaire

  • Urine nauséabonde

  • Hématurie (sang dans les urines).

  • Diminution de l’état général
  • ​Dysurie (miction douloureuse)
  • Besoin fréquent d'uriner

Santé, bien-être et développement

Comment aider votre enfant avec ses symptômes?

  • Bien administrer l’antibiothérapie prescrite (possibilité d’antibiotique intraveineux en centre hospitalier ou par voie orale).

  • Au besoin, prise d’acétaminophène et/ou d’ibuprofène (si votre enfant à plus de 6 mois) selon la posologie recommandée par rapport à son poids.

  • S’assurer de bien maintenir hydraté votre enfant s’il y a une diminution des boires.

  • S’assurer de surveiller tout signe et symptôme de détérioration de l’état, ou si persistance de fièvre 48h après le début du traitement d’antibiothérapie, retourner consulter.

  • S’assurer d’aller aux rendez-vous de suivi médical selon recommandation de l’équipe traitante.