Musique et soins spirituels



La portée musicale | voie de contemplation



Par Maude Daigneault, intervenante en soins spirituels  — 1er avril 2024
Centres d’hébergement Saint-Augustin et Alphonse-Bonenfant

Dans cette Chronique, Maude Daigneault explore le pouvoir de la musique comme moyen de transcender les limites de la communication verbale et de faciliter la contemplation et le bien-être spirituel. Elle partage des observations de son expérience en soins spirituels, montrant comment la musique déclenche des émotions profondes et aide à mieux comprendre les personnes accompagnées. Daigneault décrit également comment la musique l’aide personnellement à se connecter avec son esprit et à apprécier la beauté de la vie.

 

La musique commence là où s’arrête le pouvoir des mots — Richard Wagner, compositeur du 17e siècle.

 
J’ai encore le souvenir de contempler cette citation de Richard Wagner écrite sur l’un des murs du local de musique de mon école secondaire. À mon sens, ce compositeur a bien su décrire la raison pour laquelle la musique est un langage universel. Elle réussit à transcender le bris de communication et relate le manque qui nous unit tous en tant qu’être humain. Lorsque les mots ne peuvent plus être empruntés pour décrire ce qui est vécu, la musique peut être, quant à elle, un moyen de conserver la mémoire de ce qui a été ressenti et de le ressentir à nouveau. Elle est également un des chemins possibles à la contemplation. En tant qu’intervenante en soins spirituels, je considère cet art comme voie de prédilection pour entrer en contact avec ceux et celles que j’accompagne. Larmes, sourires, yeux brillants sont des signes pour moi que le chant a pu favoriser un contact avec cette flamme de vie qui les anime intérieurement. La musique me permet aussi d’apprendre à mieux connaître la personne. Cette dernière s’exprime sur les souvenirs que cette mélodie lui rappelle ou sur les images qu’elle a pu faire émerger à son esprit (paysages magnifiques, anges, moments de bonheur en famille, nostalgie). Ce moment musical partagé avec l’autre m’offre régulièrement une porte d’entrée en douceur pour en connaître davantage sur l’histoire de la personne, un espace des plus sacré.
 
De mon côté, il m’arrive d’utiliser la musique pour mieux contempler les émotions qui me traversent. Elle me permet de conscientiser pour ensuite rendre plus limpide cette voix intérieure, ou plutôt ce silence qui m’habite. J’apprends à retomber en amour avec ce dernier, car c’est lui qui me fait apprécier les beautés qui m’entourent. Lorsque mon oreille entend un morceau qui l’exalte, il semble que mon esprit peut enfin apercevoir une parcelle de l’infini et y flotter sans peur et avec confiance. Je ne fais plus qu’un avec la vie. Je pourrais tenter de décrire sans relâche ce que la musique me procure comme sensation d’extase, mais les mots ne rendraient jamais justice à cet état de transcendance. Elle a cette particularité de nourrir mon désir de vivre. Elle me fait prendre mon temps. Mieux encore, c’est comme si le temps prenait une pause. Quoi qu’il en soit, je reste sans cesse émerveillée de ce qu’elle peut faire émerger en moi. Lorsque je chante, elle m’aide à entrer en partage avec les autres pour communier dans l’inexplicable et me rappeler les frontières de la connaissance humaine. Elle me sort de la grande rationalité de notre époque qui parfois m’emprisonne.
 
Alors que nous sommes dans un monde toujours plus agité et distrayant, la musique peut se transformer en outil pour chercher cet espace de tranquillité. Elle devient une voie permettant une connexion plus profonde avec ce qui fait de nous des êtres fondamentalement spirituels.
 



Maude Daigneault est intervenante en soins spirituels depuis août 2022 en CHSLD. Elle détient un baccalauréat en sciences des religions et un diplôme d’études supérieures spécialisées en études pastorales — accompagnement spirituel en milieu de santé. Elle a également un diplôme en Musique — Interprétation chant classique du Cégep de Sainte-Foy.


3 avril 2024

L'ABC qui permet à la:humain de s'ouvrir à la transcendance, qui fait une brèche dans la rationalité sont l'Amour, la Beauté (l'art sous toutes ses formes) et la Crise. La beauté de la musique qui parle à toute les dimensions de l'être humain, tant physique, que psychique et spirituelle. Merci Maude pour cette expérience mise en mots.

Par Isabelle
3 avril 2024

Merci pour ce partage d'expériences professionnelles et personnelles en lien avec la musique et le chant. Je trouve tout cela inspirant.

Par Mario Fraser
Laisser un commentaire



 Security code