Le CHU obtient la plus haute distinction de la SNMMI pour la théranostique



Le CHU de Québec-Université Laval (CHU) a récemment reçu la plus haute distinction remise par la Society of Nuclear Medecine and Molecular Imaging (SNMMI), soit celle de « Comprehensive Radiopharmaceutical Therapy Center of Excellence ». Le CHU est le premier centre québécois, et l’un des trois premiers centres canadiens, à obtenir cette désignation.

Cette distinction souligne notamment la qualité, la quantité et la variété des activités cliniques offertes au CHU en lien avec la théranostique, le soutien des équipes multidisciplinaires, l’engament envers les patients, l’implication en recherche et le développement de techniques avancées, entre autres en dosimétrie basée sur l’image (mesure des doses de rayonnements ionisants reçues par chaque patient). 

Cette mention confirme la position de leadership du CHU aux niveaux national et international ainsi que son engagement à offrir des soins innovants de précision aux patients de notre région, de tout le Québec et même d’ailleurs au Canada. Le CHU est, à notre connaissance, le centre canadien participant au plus grand nombre d’essais cliniques en médecine nucléaire, tant commandités par l’industrie qu’initiés localement. Pour les patients, cela se traduit par plus d’options thérapeutiques, et ce, pour une variété toujours grandissante de types de cancers.

Cet honneur coïncide également avec le dixième anniversaire de la toute première administration de Lutétium-177 (un élément radioactif inséré dans un médicament dit « radiopharmaceutique » qui s’attaque très précisément aux tumeurs visées) au Québec, faite au CHU, et avec le dixième anniversaire de notre organisation!

Le CHU apparaîtra prochainement sur la liste des Centres d’excellence « Comprehensive Radiopharmaceutical Therapy Center of Excellence » de la Society of Nuclear Medecine and Molecular Imaging.



Félicitations au Dr Jean-Mathieu Beauregard, spécialiste en médecine nucléaire, et à son équipe!



Pour en savoir plus sur les traitements développés et la théranostique

Pour en savoir plus sur la distinction reçue et la Society of Nuclear Medecine and Molecular Imaging

 


Image d'entête : 
L’imagerie TEP au 68Ga-PSMA-11 de ce patient atteint de cancer de la prostate métastatique montre la présence de la cible PSMA au niveau de la multitude de métastases osseuses (gauche). L’imagerie scintigraphique suite au premier traitement de 177Lu-PSMA-617 confirme l’excellent ciblage des lésions par le traitement (centre). L’imagerie après le 4e cycle montre la quasi-disparition des lésions, soit une excellente réponse thérapeutique (droite ; le placard noir est l’activité excrétée par l’intestin).
 




Laisser un commentaire



 Security code