Contenu de la page.

Supervision clinique

La supervision clinique représente l’élément clé du développement professionnel des infirmières. Toutefois, la supervision n’est pas un acte inné, c’est plutôt un art et une science qui, à l’instar du développement de l’expertise clinique, s’apprend avec le temps, la formation et l’expérience, sans oublier la réflexion concernant sa pratique éducative.

 

La supervision est : 

Un processus d’intervention où il y a observation, analyse, évaluation et rétroaction ayant comme objectif d’améliorer les compétences professionnelles en situation concrète de travail. (Michèle Morneau, 2005)

  • une relation officielle entre deux personnes;
  • un niveau d’expertise différent;
  • une notion de contrôle → rétroaction;
  • une notion de pouvoir → évaluation;
  • une surveillance directe pendant une période limitée.


But de la supervision :

  • s’assurer que la clientèle reçoit les services de qualité dont ils ont droit;
  • développer des comportements professionnels chez les stagiaires.

La principale stratégie d’apprentissage pour développer le professionnalisme est l’observation de modèles de rôles au cours des stages. Vous êtes donc un modèle vivant pour la stagiaire.


Un bon modèle de rôle facilitera l’intégration, par l’étudiante, des valeurs reliées à la profession d’infirmière.

Fonction de supervision :

  • connaître les stratégies de supervision;
  • établir un premier contact et une relation de confiance avec l’apprenante;
  • favoriser le développement des compétences de l’apprenante;
  • transmettre une rétroaction constructive dans une perspective d’amélioration continue;
  • évaluer les compétences de l’apprenante;
  • aider à établir des objectifs réalistes en fonction du stade de compétences;
  • fournir un soutien et susciter la motivation. 

Dernière révision du contenu : le 5 avril 2017

Signaler une erreur ou émettre un commentaire