Contenu de la page.

Principes de supervision clinique

  • Favoriser un climat d’apprentissage positif et la motivation de l’étudiante est essentiel à l’apprentissage.
  • Partager avec les autres les expériences vécues aide à la compréhension de l’étudiante.
  • Poser des questions à l’étudiante et lui demander de justifier ses actes (le pourquoi) l’aide à réaliser des liens théorie-pratique.
  • Aider l’étudiante à établir des priorités ou à sélectionner des informations essentielles.
  • Clarifier toute situation problématique.
  • Le renforcement positif est essentiel pour que le comportement professionnel soit permanent.
  • L’étudiante doit connaître ses points forts et ses difficultés (autocritique).
  • L’étudiante doit se fixer des objectifs en partenariat avec sa superviseure.
  • Donner une rétroaction régulière est une condition absolue d’efficacité. Elle permet de confirmer les apprentissages et de mettre en évidence les points à améliorer.
  • La superviseure doit permettre à l’apprenant de faire le travail. Trop d’empressement à vouloir montrer comment faire et d’impatience à voir le travail terminé peuvent miner la confiance en soi de la stagiaire.
 

Principes de supervision de groupe

 

1. Début de rencontre

  • Assurez-vous d’avoir un contact visuel avec chaque participante (ex. : si vous êtes assis à une table, prenez place au bout).
  • Déterminez le temps de la rencontre (ex. : il est 13 h, on termine à 14 h).
  • Déterminez le temps accordé à chaque étudiante (ex. : en 5 minutes chacune, vous allez me parler de vos difficultés).
 

2. Équilibre essentiel

  • Accordez la même attention à chacune.
  • Insistez pour que l’étudiante silencieuse s’affirme (ex. : la faire parler en premier).
 

3. Chacun a sa place 

  • Laissez place à chaque stagiaire pour parler de son apprentissage.
  • Exercez un contrôle sur celles qui parlent trop et prennent trop de place.
 

4. Supervision individuelle à maintenir

  • Ne vous centrez pas sur une seule stagiaire en permanence.
 

5. Rencontre de groupe si problème commun

(ex. : trois stagiaires sur quatre ont des difficultés avec l’installation d’un cathéter IV et la 4e maîtrise très bien la technique.)

  • Faites une rencontre avec les 3 stagiaires pour revoir la technique.
  • La 4e étudiante pourra soit participer en démontrant la technique à ses collègues, soit ne pas assister à la rencontre.

Attention : assurez-vous que toutes les stagiaires auront pu participer à quelques rencontres de groupe afin d’échanger sur leurs difficultés et leurs besoins d’apprentissage.

 

6. Les « chuchoteuses »

  • La 1re fois : donnez un avertissement.
  • La 2e fois : montez le ton.
 

7. Maintenir son rôle

  • Ne demandez jamais à une étudiante de trouver les limites d’une autre étudiante; seule vous pouvez le faire.

Dernière révision du contenu : le 4 octobre 2016

Signaler une erreur ou émettre un commentaire