Contenu de la page.

Attentes de la stagiaire

On définit le stage comme une période d’expérimentation en milieu clinique où, sous la direction d’une superviseure, l’étudiante s’entraîne à exercer les actes professionnels pour lesquels elle a été préparée.

La stagiaire espère que sa superviseure ait :

  • de l’intérêt et de la motivation à la superviser; deux éléments stimulant son apprentissage;
  • une attitude respectueuse et accessible à son égard de manière à établir une relation favorable à l’apprentissage;
  • une bonne capacité d’écoute et sache tenir compte des signes non verbaux d’anxiété modulant son rythme d’apprentissage;
  • la capacité de faire des liens entre la pratique et la théorie, c'est-à-dire de lui expliquer le pourquoi des approches et des interventions.

« Une bonne superviseure c’est quelqu’un en plein contrôle de son contenu (expert) qui le transmet efficacement, clairement, de façon structurée (communicateur) et qui donne le goût d’aller plus loin (motivateur). » (Côté & Leclerc, 2000, p.40)

La stagiaire s’attend que son stage clinique permettra :

  • l’application des connaissances, des habiletés et des attitudes apprises en classe;
  • un encadrement ouvert sur des possibilités de s’améliorer;
  • l’occasion de prendre des initiatives;
  • d’apprivoiser le milieu réel de la santé à titre de future professionnelle;
  • de développer sa pensée critique et son raisonnement clinique en vue de consolider un jugement professionnel sûr;
  • de développer son sens des responsabilités.

Dernière révision du contenu : le 4 octobre 2016

Signaler une erreur ou émettre un commentaire