Contenu de la page.
Radiologie diagnostique

Myélographie, Myélo-TDM et Ponction lombaire

Description

La myélographie est un examen visant à détecter les pathologies de la moelle épinière à la suite d'une injection d'un produit de contraste iodé au niveau de la colonne vertébrale. Cet examen peut être complété en tomodensitométrie (Myélo-TDM).

La ponction lombaire vise pour sa part, à prélever du liquide céphalo-rachidien aux fins d'analyse.

Une prescription médicale est requise pour obtenir un rendez-vous à cet examen.

Procédure

Vous serez positionné par le technologue en imagerie médicale pour dégager le bon niveau de la colonne vertébrale. Une ponction se fait sous anesthésie locale suivie d'une injection du produit de contraste iodé, des images sont prises en mouvement (radioscopie) par le radiologiste. Il est possible que vous soyez dirigé vers le tomodensitomètre afin de compléter l'examen.

Un prélèvement du liquide céphalo-rachidien peut être fait par le radiologiste aux fins d'analyse.

Durée de l'examen d'environ 3 heures (incluant 2 heures de surveillance à l'hôpital). 

Avertissements et précautions

Anticoagulants

Avisez votre médecin et le département d'imagerie médicale avant l'examen si vous prenez des anticoagulants
(ex. : Aspirine, coumadin, anti-inflammatoires, etc.).
 

Allergie à l'iode

Avisez votre médecin et le département d'imagerie médicale avant l'examen si vous êtes allergique à l'iode.
 

Grossesse

Avisez le département d'imagerie médicale si vous êtes enceinte.

Préparation

Aucune préparation. 

Consignes après l’examen

  • À la suite de l'intervention, se coucher 6 heures, avec la tête légèrement soulevée.
  • Il est courant d'avoir des maux de tête dont l'intensité augmente au passage de la position couché à debout. Le cas échéant, prenez de l'acétaminophène (Tylenol) selon la posologie recommandée.
  • Il est très important de boire beaucoup de liquide de 24  à 48 heures.
  • Éviter les activités physiques vous exposant à des chutes, efforts modérés ou à des contacts violents pour les 48 à 72 heures suivant l'examen.

Avisez votre médecin :

  • Si les maux de tête persistent plus de trois jours.
  • Vous avez de la fièvre et/ou des frissons.
  • Une rigidité dans la nuque.
  • Présence de rougeur, de chaleur et/ou d'enflure au site de ponction.
  • Des écoulements de liquide par le site de ponction.

Si vous avez des nausées ou des vomissements persistants, présentez-vous à l'urgence.

Si vous avez des questions ou des inquiétudes

  • Vous pouvez rejoindre le département d’imagerie médicale du lundi au vendredi de 8h à 23h
  • Appelez Info-Santé (811)
  • Présentez-vous à l'urgence du centre hospitalier le plus proche

 

Effets secondaires

Produit de contraste à base d'iode
 

L'ingestion d'un produit de contraste à base d'iode peut manifester des réactions dont les symptômes sont similaires à celles des réactions allergiques. Ces réactions peuvent être immédiates ou retardées (jusqu'à 24-48h par exemple). Le risque d'une réaction allergique est faible et généralement imprévisible.

  • Lors d'une réaction immédiate, les symptôme observés peuvent aller d'une simple rougeur cutanée, de l'urticaire, jusqu'à des troubles cardio-respiratoires pouvant nécessiter un traitement médical.
  • Les réactions tardives se manifestent majoritairement 1 heure après l'injection. Le plus souvent il s'agit de réactions cutanées (rougeur, rash) peu importantes. 

Retour à domicile

  • Votre congé est autorisé deux heures après votre examen.
  • Vous ne pouvez pas conduire à la suite de l'examen, il est préférable d'être accompagné pour le retour.
  • Gardez la tête élevée légèrement lors du retour.