Contenu de la page.
Implant cochléaire

Programmation initiale intensive

Mots clefs

"activation précoce", "ajustement implant", programmation, "programmation initiale intensive"

Description

English

Une fois l'activation précoce et la convalescence complétée, 3 jours seront consacrées à l’ajustement de la partie externe de l’implant, c’est la période de « Programmation initiale intensive».  Ce mandat est attribué au CHU de Québec par le MSSS et est réalisé à l’Hôtel-Dieu de Québec. 
 

Déroulement

  • ​Plusieurs ajustements à la programmation seront réalisés au cours de la programmation initiale intensive.  La patience et la persévérance demeurent de mise. La personne aura également besoin de pratique et d’entraînement auditif, d’où l’importance de la réadaptation fonctionnelle intensive (RFI) qui suivra.
  • En général, 3 séances de travail d’environ 2 heures se tiendront au service d’audiologie du CHU de Québec–UL, L’Hôtel-Dieu de Québec.  Une rencontre post-opératoire en ORL aura lieu. Deux visites seront également prévue au CIUSSS de la Capitale-Nationale, IRDPQ site St-Louis pour documenter les habiletés auditives afin d’aider au choix de la programmation optimale. L’horaire précis vous sera remis par écrit lors de l’activation de l’implant. 
  • Vous devez assurer vous-même ou avec l’aide d’un proche votre transport entre le CIUSSS de la Capitale-Nationale, IRDPQ site St-Louis et L’Hôtel-Dieu de Québec.  Planifiez votre visite à l'IRDPQ- site St-Louis.
  • Vous devez vérifier avec vos intervenants si vous êtes admissible à une aide financière et valider les frais qui pourront être remboursés.  Il est important de conserver vos reçus.  Si vous avez besoin de soutien pour l'organisation de votre séjour à Québec, vous pouvez vous référer à votre centre de réadaptation de votre région.
  • Des mesures objectives (ne nécessitant pas la participation du patient) et des mesures « subjectives » (nécessitant la participation du patient) sont utilisées pour déterminer les niveaux de courant requis pour favoriser une bonne perception de la parole tout en respectant des niveaux jugés confortables.  Les méthodes de programmation peuvent varier en fonction du type d’implant, mais aussi de l’évolution technologique. 
 

Accompagnement

  • Les enfants doivent, bien sûr, être accompagnés pour la période de programmation initiale intensive. Attention toutefois, nos locaux ne nous permettent pas d’accueillir un grand nombre de personnes. De plus, l’enfant a besoin de calme et de concentration lors des séances : la présence des frères et sœurs n’est donc pas recommandée. Nous avons également besoin de la collaboration des parents et de toute leur attention pour leur transmettre de l’information importante. 
  • Bien que ce ne soit pas une nécessité, nous suggérons tout de même aux adultes implantés d’être accompagnés. La présence d’une personne de l’entourage peut être facilitante pour une bonne compréhension des explications et recommandations qui vous seront transmises. 

Utilisation et entretien

Pièces et accessoires

Contrôle en programmation

Questions et réponses

Est-ce que je pourrai entendre avec mon implant cochléaire dès le lendemain de la chirurgie ?

Dès la première journée d'activation le lendemain de la chirurgie, la personne peut entendre des sons. Cependant, la parole peut manquer de clarté et il est alors difficile de comprendre la parole sans voir les lèvres. Avec les ajustements en programmation initiale intensive, l’entraînement auditif et le temps, la compréhension de la parole va s’améliorer. 

Quand vais-je obtenir des bénéfices de mon implant cochléaire ?

Le processus d’adaptation à la nouvelle information auditive amenée par l’implant cochléaire demande du travail et de la persévérance. Les bénéfices obtenus varient grandement d’une personne à l’autre selon certaines caractéristiques (durée et degré de surdité, port d’appareils auditifs, niveau de langage, etc.). De façon générale, plus la surdité importante est de courte durée, plus les résultats avec l’implant sont intéressants et apparaissent rapidement. En effet, la personne présentant une courte durée de surdité peut faire le lien plus facilement avec ses souvenirs auditifs pour donner un sens aux nouveaux sons entendus avec l’implant. 

Un implant cochléaire va-t-il me permettre de retrouver une audition normale ?

Non.  L'implant cochléaire permet d’entendre des sons faibles, mais l’analyse ne se fait pas comme avec une audition normale. Il demeure donc plus difficile de comprendre la parole pour une personne avec un implant cochléaire que pour quelqu’un qui a une audition normale, surtout en présence de bruit. La perception de la musique est aussi altérée.

L’implant cochléaire permet-il d’entendre comme avec un appareil auditif ?

Le son avec l’implant est différent de celui d’un appareil auditif (plus aigu, écho, sourd, métallique).  L’appareil auditif amplifie le son.  L'implant cochléaire code les sons (comme un ordinateur) et envoie des impulsions électriques directement vers le nerf auditif.  C'est pourquoi le cerveau a besoin de temps et d'entraînement pour interpréter cette nouvelle information auditive.

Dernière révision du contenu : le 20 novembre 2019

Signaler une erreur ou émettre un commentaire