Pour voir le message sur votre navigateur cliquez ici

Infolettre
vol. 8, no. 3, 19 octobre 2018

en manchette

 

Le CHU rend hommage aux donneurs d’organes et de tissus

C’est à la veille de la Journée mondiale du don d’organes et de tissus 2018 que le CHU de Québec-Université Laval (CHU) a procédé au dévoilement d’une murale des mains, rendant ainsi hommage aux centaines de donneurs d’organes et de tissus que ses équipes ont prélevé au fil des ans. Suite >>


 

Une révolution dans le traitement des grands brûlés

Une équipe du centre de recherche en organogénèse expérimentale de l’Université Laval (LOEX), dirigée par les professeurs à l’Université Laval et chercheurs au Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval François A. Auger, Lucie Germain et Véronique Moulin, vient de publier des résultats probants sur une nouvelle technique de traitement des grands brûlés dans le European Cells and Materials (eCM) Journal. Suite >>



Télésanté : 92 activités cliniques, 30 spécialités  

La carte interactive de la télésanté permet maintenant d’identifier plus de 92 activités cliniques offertes dans plus de 30 spécialités différentes, réparties dans chacun des établissements dispensateurs de services sous le territoire de desserte du Centre de coordination CHU de Québec-Université Laval (CCT CHU). Suite >>
 


 

Une nouvelle thérapie grâce à CRISPR-Cas?

Grâce à l’outil d’édition des génomes CRISPR-Cas9, une équipe de chercheurs, dirigée par Jacques P. Tremblay de la Faculté de médecine et du Centre de recherche du CHU de Québec – Université Laval, a réussi à corriger le gène causant la dystrophie musculaire de Duchenne dans un modèle animal de cette maladie. Suite >>

Photo : McGovern Institute for Brain Research at MIT
 

Le mystère des microARN s’éclaircit

Étudiés depuis une vingtaine d’années, les microARN sont de petites molécules qui permettent de réguler l’expression des gènes en réprimant la production des protéines, et ce, principalement en déstabilisant les ARN messagers. Suite >>






Changements récents au sein du conseil dadministration du CHU

Le Ministre a récemment procédé à la nomination de trois nouveaux membres au conseil d’administration du CHU de Québec-Université Laval. Suite >>


 


récents honneurs


Le Dr Boivin intronisé à l’Académie canadienne des sciences de la santé

C’est le 13 septembre dernier à Vancouver que le Dr Guy Boivin a été intronisé à l’Académie canadienne des sciences de la santé (ACSS). Suite >>





Le prix Louis-Hébert remis à un chercheur du CHU

Le prix Louis-Hébert 2018, la plus haute distinction décernée par l’Ordre des pharmaciens du Québec, a récemment été remis à M. Jean-Pierre Grégoire, pharmacien, professeur titulaire de pharmaco-épidémiologie de la Faculté de pharmacie de l’Université Laval et chercheur régulier au Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval dans l’Axe Santé des populations et pratiques optimales en santé. Suite >>



Un spécialiste de l’étude du désordre du métabolisme osseux du CHU doublement honoré

M. Sylvain Picard, technologiste médical au CHU depuis 1982, a été honoré du titre de Fellow technologiste médical (FTM) lors du banquet du congrès annuel de l’Ordre des technologistes médicaux du Québec en juin dernier. Suite >>



 

événements

Une première marche de sensibilisation au cancer de la vessie

La première marche de sensibilisation au cancer de la vessie, le cinquième cancer le plus fréquent au Canada, s’est déroulée au parc de la Pointe-aux-Lièvres le 23 septembre dernier. Suite >>



 

 

du côté de notre fondation

Cocktail Québec ville en rose 2018
Rassemblés en une multitude d’étincelles pour le Centre des maladies du sein

La Fondation du CHU de Québec a tenu, mercredi le 3 octobre, son populaire cocktail VIP dans le cadre de la 8e édition de Québec Ville en rose, présentée par Québecor, au profit du Centre de maladie du sein du CHU de Québec-Université Laval. Suite >>  
 

  


 

Le conseil santé

Encadrement de la consommation du cannabis

À compter du 17 octobre 2018, le cannabis sera légal pour les personnes de 18 ans et plus. Puisque sa consommation n’est pas banale et qu’elle présente certains risques à la santé, il fera toutefois l’objet d’un encadrement strict au Québec. Informez-vous dès maintenant sur les mesures d’encadrement du cannabis ainsi que sur ses effets et ses risques en visitant encadrementcannabis.gouv.qc.ca.