Contenu de la page.

Programme

Inscription en ligne

Télécharger l'horaire résumé en pdf


La présente activité est une activité de formation collective agréée (section 1) au sens que lui donne le programme de Maintien du certificat (MDC) du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, approuvée par la direction du Développement professionnel continu (DDPC) de la Fédération des médecins spécialistes du Québec. Vous pouvez déclarer un maximum de 12 heures pour l’activité globale. Les crédits sont calculés automatiquement dans MAINPORT. Une participation à cette activité donne droit à une attestation de présence. Les participants doivent réclamer un nombre d’heures conforme à la durée de leur participation. En vertu d'une entente conclue entre le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada et l'American Medical Association (AMA), les médecins peuvent convertir les crédits obtenus au titre du programme de MDC du Collège royal en crédits de catégorie 1 de l'AMA PRAMC. Vous trouverez l'information sur le processus de conversion des crédits du programme de MDC du Collège royal en crédits de l'AMA à l’adresse www.ama-assn.org/go/internationalcme.
 

Une activité précolloque

Mercredi 14 février 2018 - De 12 h à 16 h
 

Lieu: Centre de simulation médicale (CSM) de Valcartier (Activité offerte gratuitement avec votre inscription au colloque)
 

Faites vite, le nombre de places est limité!

 

Pour une 13e édition, les membres des Forces Canadiennes sont heureux d'accueillir leurs collègues civiles du milieu hospitalier et préhospitalier. Cette année, l'activité précolloque proposée au Centre de simulation médicale des Forces Canadiennes offre une nouvelle formule. Dans le cadre du thème du colloque, les participants auront l'opportunité de travailler en groupes restreints dans un environnement préhospitalier et de pratiquer la gestion de multiples blessés dans un environnement hostile par le biais de scénarios simulés. Les participants seront accompagnés lors de cette activité, d’une équipe de professionnels ayant un bagage fort diversifié et hautement qualifié qui stimulera des échanges enrichissants. Les places sont limitées, on vous attend !

Je veux m'inscrire!

 

Le colloque

Jeudi A.M. |  Jeudi P.M. (conférences simultanées)  |  Vendredi A.M. (conférences simultanées)   |  Vendredi P.M.
 

Télécharger l'horaire résumé en pdf
 

Une période totalisant 25 % du temps alloué à chacune des conférences sera réservée pour les questions des participants.
 

 

Jeudi A.M.

Inscription en ligne
Une période totalisant 25 % du temps alloué à chacune des conférences sera réservée pour les questions des participants.
 

Jeudi P.M.

Choix de conférences simultanées

Volet médical / journée des résidents

13 h 30

Bloc de 3 conférences

  • Traumatisme pénétrant du cou (Dr Radoslav Krouchev)

  • Traumatisme vasculaire périphérique (Dr Pascal Rhéaume)

  • Traumatisme des organes pleins (Dr Daniel Thauvette)

 

15 h

Pause et visite des exposants
 

15 h 30 

Bloc de 3 conférences
  • Réanimation liquidienne à l’urgence (Dr Christian Malo)

  • Prise en charge des voies respiratoires en traumatologie (Dr Mathieu Asselin)

  • Traumatisme du bassin instable (Dr Martin Lesieur)

17 h

Fin de la journée

 

(objectifs)

Volet soins infirmiers

13 h 30

La chute gériatrique: pas si banale que ça ! (Marie-Ève Tessier et Catherine Van Neste)

 

14 h 15

L’électrisation et ses risques, n’ampères pas tes repères ! (Louis-Olivier Dubé-Demers et Anne Mathieu-Soucy)
 

15 h

Pause santé et visite des exposants
 

15 h 30 

Comment bien préparer son patient pour un transfert aérien (Dr Simon Kind et Delphine Daumain)

 

16 h 15

Le Leadership infirmier lors d’une réanimation en traumatologie (Annie Desroches)

 

17 h

Fin de la journée
 

(objectifs)

Volet préhospitaliers

13 h 30 

Les situations de stress extrême en traumatologie préhospitalière (Maxime Robitaille-Fortin)
 

14 h 15

Vérité ou conséquence : la réalité virtuelle (Alexandre Trépanier)
 

15 h

Pause santé et visite des exposants
 

15 h 30

L’hypothermie et ses conséquences en traumatologie (Carl Simard)
 

16 h 15 

Les refus de soins préhospitaliers en traumatologie... Lorsque le côté légal nous attends dans la courbe! (Benoît Dufresne)
 

17 h

Fin de la journée

(objectifs)

Volet autres professionnels

13 h 30

La santé mentale des « Héros » : Protéger la vie sans y laisser sa peau. (Marc-André Dufour)
 

14 h 15 

Apathie post-TCC : Connaissances actuelles (Joanne Roy)
 

15 h

Pause santé et visite des exposants
 

15 h 30

La réadaptation précoce aux soins intensifs: tout est une question de collaboration ! (Cindy Bélanger et  Janick Dore)
 

16 h 15

Transfert de connaissances: Projet d’implantation d’un guide d'interventions cliniques au département d’urgence pour optimiser et harmoniser les soins des usagers avec fractures de côtes (Nathalie Rodrigue et Nancy Tze)
 

17 h

Fin de la journée

(objectifs)

Volet ateliers

13 h 30 

L'accès intra-osseux : rapide et efficace (Ez-IO) (Caroline Soucy et Claudine Lavoie)
 

14 h 15

L’utilisation du King LT (Dr Douglas Eramian)
 

15 h

Pause santé et visite des exposants
 

15 h 30

La planche et le « scoop », deux outils qui gagnent à être mieux connus! (Jean-Claude Lajoie)
 

16 h 15

Le système de drainage thoracique soins, surveillances et manipulations (Andrée-Anne Bérubé)
 

17 h

Fin de la journée

 

(objectifs)

 

Heure

Titre de la conférence


Conférencier(s)
 

8 h Ouverture du colloque Mme Gertrude Bourdon
8 h 15 Les manifestations: quels sont les conséquences possibles en cas de débordement
Capitaine Pascal Roy
 
9 h 15
Utilisation de la télémédecine dans un contexte de soins intensifs multi-site
 
Dr Hargobind Khurana
10 h Pause santé et visites des exposants  
10 h 30 Défis et réalités des régions face à la clientèle de trauma (Rimouski) /
Mise à jour de l'échelle de triage

Dre Myriam Champagne
Dr Julien Clément
 
11 h 15
Présentation du concours d'affiches (dans le foyer de la salle de Bal) jusqu'à 13 h 30
 
 
12 h
Diner
 
 
   

17 h        Fin de la journée


Vendredi A.M.

Inscription en ligne

Choix de conférences simultanées

Volet médical / journée des résidents

10 h 20 

TCCL pédiatrique (Dre Julie Ouellet Pelletier)
 

11 h 05

REBOA occlusion aortique par voie endoartérielle (Dr Radoslav Krouchev)
 

11 h50

Dîner

(objectifs) 

Volet soins infirmiers

10 h 20 

La surveillance clinique du polytraumatisé aux soins intensifs sous tous ses angles (Marie Morin)

 

11 h 05

Du « Taser gun »  au poivre de Cayenne : je fais quoi avec ça ?(Mélanie Marceau et Christian Garneau) 


11 h50

Dîner

(objectifs)  

Volet préhospitaliers

10 h 20 

Mine de rien à Montréal, il neige sur l’autoroute 13, pendant ce temps ??? (Pierre Provost)

 

11 h 05 

Déploiement de la réponse préhospitalière lors d’un événement planifié d’envergure (Emmanuelle St-Arnaud et Michel Garceau)


11 h50 

Dîner

(objectifs)  

Volet autres professionnels

10 h 20 

La clientèle traumatisée pédiatrique au Québec : profil et particularités (Nathalie Trudelle et Amina Belcaïd)

 

11 h 05 

Blessures sportives chez les jeunes: qui se blesse quoi? (Liane Fransblow et Glenn Keays)


11 h50 

Dîner

(objectifs)  

Volet ateliers

10 h 20 

Évaluation musculosquelettique d'un traumatisme mineur à l'épaule (Johanne Tardif et Isabel Gaudreault)

 

11 h 05 

Quand rien ne va plus, comment aborder les proches? (Renée L’Heureux et Karen Dumas) 


11 h50 

Dîner

(objectifs)  
 

Vendredi P.M.

 

Heure

Titre de la conférence


 

8 h Table ronde : Discussion de cas en traumatologie - Séance plénéière
9 h 30 Remise du prix atelier pré-colloque - Centre de simulation de Valcartier
9 h 40  Remise du prix au Lauréat de la meilleure affiche
9 h 50 Pause santé et visites des exposants  
 


Une période totalisant 25 % du temps alloué à chacune des conférences sera réservée pour les questions des participants.

Haut de page


Inscription en ligne


 

Résumés des conférences

 

Jeudi 

 
8 h 15

Les manifestations : quels sont les conséquences possibles en cas de débordement (Capitaine Pascal Roy)
De prime abord, rappelons que le droit de manifester est un droit fondamental qui est garanti par la charte des droits et libertés, mais il arrive parfois que des débordements surviennent et que les manifestations soient déclarées illégales. À la fin de cette présentation le participant sera en mesure de : 

  • 1. Décrire les différents types de manifestations, le type de foule composant ces manifestations, les types de débordements, les méthodes utilisées par certains groupes de manifestants et les moyens dont disposent les services de police pour rétablir l’ordre et permettre aux citoyens qui respectent la loi de poursuivre leur manifestation.
  • 2. Discuter de l’armement vu et utilisé par certains groupes de manifestants et de leurs conséquences.
  • 3. Discuter de l’armement utilisé par les forces policières et de leurs conséquences possibles.
  • 4. Reconnaître les considérants pour les services hospitaliers ayant à traiter des personnes incommodées par des agents chimiques.

 

9 h 15

Telemedicine- a new paradigm of health care delivery. From providing access and reassurance to standardization and quality improvement beyond geographical boundaries (Dr Hargobind Khurana)
(La télémédecine - un nouveau paradigme de la prestation des soins de santé. De l'accès et de la réassurance à la normalisation et à l'amélioration de la qualité au-delà des frontières géographiques) 
Suite à cette présentation, le participant sera en mesure de : 

  • 1. Décrire le mode d’opération de la télémédecine en soins intensifs.
  • 2. Discuter des applications actuelles et futures de la télémédecine en milieu hospitalier.
  • 3. Discuter de l’application possible en contexte québécois.

 

 

10 h 30

Défis et réalités des régions face à la clientèle de trauma (Dre Myriam Champagne)
Cette conférence portera sur les particularités de la pratique de la traumatologie en région. A la fin de cette conférence plénière, le participant sera en mesure de:

  • 1. Illustrer les impacts de l’implantation de l’EQTPT sur l’organisation des soins et services en région. 
  • 2. Débattre de certains enjeux impliqués dans le maintien de la qualité des soins traumatologique en région.
  • 3. Décrire les avantages et les inconvénients de la réorganisation des soins en traumatologie dans une région comme le Bas-St-Laurent.

 

Mise à jour de l’échelle de triage (Dr Julien Clément)
Suite à cette présentation les participants seront en mesure de :

  • 1. Décrire le portrait à jour de l’implantation de l’échelle de triage préhospitalière.
  • 2. Analyser les conséquences sur les trajectoires actuelles.

Haut de page

Vendredi

8 h 00

Table ronde : Discussion de cas en traumatologie (Dr Christian Malo)
Au cours de cette conférence, les médecins discuteront de la prise en charge de différents cas de traumatologie. Suite à cette table ronde, les participants seront en mesure de :

  • 1. Comparer les différents points de vue des intervenants.
  • 2. Différencier les éléments qui ont motivé leur point de vue.
  • 3. Appliquer les principes et éléments discutés dans leur pratique.

Haut de page

13 h 10

Revue de la littérature (Drs Francis Gill, Hugh Scott et Martin Leblanc
Suite à cette revue de littérature, les participants seront en mesure de :

  • 1. Sélectionner les articles les plus pertinents en traumatologie parus dans la dernière année.
  • 2. Résumer les principales conclusions de ceux-ci.

 

13 h 55

Implantation d’un cours en médecine en milieu isolé (Dr David Paré)
Un cours de médecine en milieu isolé a été offert à une vingtaine d’étudiants en médecine à l’été 2017. Ce cours a porté principalement sur les capacités humaines et le leadership. A la suite de cette présentation, les participants seront en mesure de : 

  • 1. Décrire l’apport d’un stage de médecine en régions isolées au sein du curriculum de médecine.
  • 2. Énumérer les défis potentiels lors de la mise en place d’une telle initiative.
  • 3. Décrire l’expérience humaine vécue par les étudiants.
  • 4. Énumérer les éléments-clés au succès d’un tel projet.
14 h 40
Sensibilisation à la radicalisation menant à la violence (Marie-Ève Côté-Henry)
Les évènements de la mosquée en 2017 ont prouvé que la Ville de Québec n'est pas à l'abri d'une menace à sa sécurité et celle de ses citoyens. Les récents évènements à l'échelle mondiale nous forcent à nous préparer. Toute planification d’une action terroriste ou celle d’un acteur solitaire laisse des traces qui peuvent être décelables dans les jours, les semaines ou les mois qui précèdent un attentat. La découverte et le signalement de l’un de ces indicateurs pourraient contribuer à éviter ce type de tragédie.  Cette présentation permettra aux participants de :
  • 1. Reconnaitre les signes de radicalisation et changements observables de nature comportementale, cognitive ou émotionnelle adoptés par les individus à risque.
  • 2. Différencier les types de radicalisation violente (extrême droite, extrême gauche, nationaliste, religieux et à cause unique).
  • 3. Identifier les cibles potentielles et les différents types d'attaques.
  • 4. Reconnaitre les indicateurs d'une planification d'action terroriste.

Haut de page

Conférences simultanées

 

Session A – Volet médical et journée des résidents

 

 

Jeudi

13 h 30

Traumatisme pénétrant du cou (Dr Radoslav Krouchev)
Suite à cette conférence, le participant sera en mesure de :

  • 1. Utiliser les critères de la classification pour évaluer les victimes des traumatismes pénétrants du cou et procéder à leur prise en charge initiale.
  • 2. Décrire les approches thérapeutiques et diagnostiques appropriées.


Traumatisme vasculaire périphérique (Dr Pascal Réhaume)
Suite à cette conférence, le participant sera en mesure de :

  • 1. Énumérer les critères de dépistage et les examens diagnostiques effectués lors d’un traumatisme vasculaire périphérique 
  • 2. Décrire les approches chirurgicales ou angiographiques appropriées.

 


Traumatisme des organes pleins (Dr Daniel Thauvette)
Suite à cette conférence, le participant sera en mesure de :

  • 1. Décrire la présentation et la classification des traumatismes à la rate, au foie et au rein.
  • 2. Distinguer les critères de prise en charge non opératoire, opératoire et angiographique.

15 h 30

Réanimation liquidienne à l’urgence (Dr Christian Malo)
Suite à cette présentation, le participant sera en mesure de : 

  • 1. Appliquer les principes de réanimation liquidienne.
  • 2. Discuter de l’utilisation des produits sanguins.
  • 3. Reconnaître les indications de l’utilisation du protocole de transfusion massive en traumatologie.
  • 4. Discuter de la pertinence de l’utilisation du protocole de transfusion massive en traumatologie.


Prise en charge des voies respiratoire en traumatologie (Dr Mathieu Asselin)
Suite à cette conférence, le participant sera en mesure de :

  • 1. Identifier les signes de « airway difficile ». 
  • 2. Assimiler les différentes stratégies et techniques de prise en charge des voies aériennes difficiles et les appliquer dans sa pratique.


Traumatisme du bassin instable (Dr Martin Lesieur)
Suite à cette conférence, le participant sera en mesure de :

  • 1. Établir la distinction entre l’instabilité orthopédique et hémodynamique.
  • 2. Réaliser la prise en charge orthopédique initiale et l’utilisation du paquetage pelvien suite aux discussions suscitées par la présentation.

 

Haut de page

Vendredi

10 h 20

Traumatisme craniocérébral léger pédiatrique (Dre Julie Ouellet Pelletier)
Au terme de la présentation, vous serez en mesure de :

  • 1. Réaliser l'évaluation du traumatisme cranio-cérébral léger (TCCL) chez l'enfant.
  • 2. Décrire les indications d'imagerie par tomodensitométrie.
  • 3. Énumérer les recommandations concernant le retour aux activités cognitives et physiques.
  • 4. Identifier les patients qui nécessitent un suivi particulier.
11 h 05

REBOA occlusion aortique par voie endoartérielle (Dr Radoslav Krouchev)
Suite à cette conférence vous serez en mesure de :

  • 1. Acquérir les connaissances relatives à l’utilisation de la technique d’occlusion aortique
  • 2. Décrire les effets physiologiques
  • 3. Discuter de l’applicabilité de la technique en contexte québécois.

Haut de page

Session B – Volet soins infirmiers

Jeudi

 

13 h 30

La chute gériatrique: pas si banale que ça ! (Marie-Ève Tessier et Catherine Van Neste)
La chute chez le sujet gériatrique peut mener à une cascade d'événements affectant la qualité de vie à long terme de l’usager. Suite à cette présentation, le participant sera en mesure d' : 

  • 1. Démontrer l'impact des chutes de faible hauteur avec blessure sur la mortalité de l'aîné.
  • 2. Reconnaître la relation entre la chute, la vulnérabilité et le taux de mortalité.
  • 3. Situer l'apport des intervenants face à un aîné qui a chuté.

 

14 h 15

L’électrisation et ses risques, n’ampères pas tes repères ! (Anne Mathieu-Soucy et Louis-Olivier Dubé-Demers)
À la fin de cette conférence, le participant sera en mesure de : 

  • 1. Intégrer les notions de base en électricité et ses effets sur le corps.
  • 2. Reconnaîre les facteurs de risque, soit les quatre acteurs de choc (résistance, tension, durée, trajet).
  • 3. Utiliser l'algorithme d’électrisation d’Hydro Québec, par des exemples concrets (batterie d’auto, prise de courants domiciles, maison-ligne de tension, etc.).
  • 4. Appliquer grâce à l’ETG, les notions acquises afin d’évaluer adéquatement une personne électrisée.
  • 5. Favoriser l'optimisation de la trajectoire et du suivi.
15 h 30

Comment bien préparer son patient pour un transfert aérien (Delphine Daumain et Dr Simon Kind)
Suite à cette conférence, le participant sera en mesure de :

  • 1. Décrire le service d’Évacuations aéromédicales du Québec (ÉVAQ).
  • 2. Résumer les conditions propres au transfert aérien de patients.
  • 3. Intégrer les spécificités liées au transfert aérien de patients.
  • 4. Planifier la préparation d’un patient en vue de son transfert avec EVAQ afin d’en optimiser la prise en charge.

 

16 h 15

Le leadership infirmier lors d’une réanimation en traumatologie (Annie Desroches
Le leadership infirmier… qu’est-ce que c’est exactement? Suite à cette présentation le participant sera en mesure de :

  • 1. Définir le concept de leadership infirmier. 
  • 2. Expliquer comment le développer dans le cadre de la pratique infirmière.
  • 3. Reconnaitre l’influence d’un leader infirmier au cours d’une réanimation en traumatologie.
  • 4. Illustrer la relation entre la compétence, la communication et le leadership.
  • 5. Démontrer les avantages du leadership infirmier lors d’une réanimation de traumatologie pour le patient et ses impacts sur son épisode de soins .

 

 

Haut de page

Vendredi

10 h 20

La surveillance clinique du polytraumatisé aux soins intensifs sous tous ses angles (Marie Morin)
La conférence fera vivre l'expérience du polytraumatisé aux soins intensifs à travers ses pensées. Ces dernières seront présentes tout au long des interventions qu'il reçoit aux soins intensifs. Les divers intervenants de l'équipe multidisciplinaire se grefferont au fil du scénario. Suite à cette présentation le participant sera en mesure de :

  • 1. Reconnaître toutes les facettes de la surveillance clinique du polytraumatisé aux soins intensifs.
  • 2. Définir le rôle de l’infirmière dans la coordination des soins et des divers intervenants qui gravitent autour du polytraumatisé.
  • 3. Être conscient de l’expérience du polytraumatisé en décrivant ses pensées tout au long du processus .
  • 4. Reconnaître les différentes complications possibles selon le bilan lésionnel.
11 h 05

Du « Taser gun » au poivre de Cayenne : je fais quoi avec ça? (Mélanie Marceau et Christian Garneau
Pour tout le personnel dans les urgences, la prise en charge de personnes polytraumatisées représente un défi. Imaginez quand des interventions policières s’ajoutent à la situation. Suite à cette conférence, le participant sera en mesure de :

  • 1. Actualiser ses connaissances sur quelques sujets actuels tels que la prise en charge des victimes d’armes à impulsions électriques ou encore aspergées de poivre de Cayenne.
  • 2. Illustrer le  rôle de l’équipe de soins dans le maintien de la chaine de preuves ou les aspects légaux dans le cas de patients avec facultés affaiblies.

 

Haut de page

Session C – Volet soins préhospitaliers

 

Jeudi

13 h 30

Les situations de stress extrême en traumatologie préhospitalière (Maxime Robitaille-Fortin)
Suite à cette conférence, le participant sera en mesure de :

  • 1. Reconnaître les conséquences physiques et psychologiques du stress pouvant affecter les  performances des intervenants.
  • 2. Acquérir les connaissances nécessaires permettant de maximiser sa capacité à intervenir dans une situation à haut stress grâce aux astuces exposées.

 

14 h 15

Vérité ou conséquence : la réalité virtuelle (Alexandre Trépanier)
Technologie émergente, la réalité virtuelle risque de révolutionner le monde de l'enseignement. Suite à cette conférence, le participant sera en mesure de : 

  • 1. Identifier les éléments positifs et négatifs de cette approche pédagogique.
  • 2. Réaliser comment cet outil interactif formera les paramédics de demain.
15 h 30

L’hypothermie et ses conséquences en traumatologie (Carl Simard)
L’hypothermie chez les patients traumatisés est une réalité au Québec non seulement l’hiver, mais tout au cours de l’année. Cet état entraîne des problématiques réelles qu’il importe d’identifier et de traiter rapidement. Suite à cette conférence, le participant sera en mesure de :

  • 1. Décrire les mécanismes de l’hypothermie.
  • 2. Identifier les différentes complications qui y sont reliées.
  • 3. Énumérer les interventions à effectuer afin de prévenir l’apparition des complications.
16 h 15

Les refus de soins préhospitaliers en traumatologie… Lorsque le côté légal nous attend dans la courbe!  ((Benoît Dufresne
Intéressons-nous aux implications légales des refus de transport réalisés en présence de patients traumatisés. Nous protégeons-nous efficacement des recours possibles en cas de complications?

  • 1. Suite à cette présentation, le participant sera à même d'identifier les enjeux relatifs aux refus de soins ou de transport des patients traumatisés en environnement préhospitalier.

 

Haut de page

Vendredi

10 h 20

Mine de rien à Montréal, il neige sur l’autoroute 13, pendant ce temps? (Pierre Provost
Nous pourrions nous attendre à ce qu’Urgences-Santé ait vécu un impact, en lien avec ses opérations, de la situation du 14 mars 2017 sur l’Autoroute 13. Nous pourrions aussi penser qu’Urgences-Santé a été impliquée de près dans la gestion de cet événement, d’être mentionnée dans le rapport d’enquête sur l’autoroute 13 et que des recommandations s’y rapportent, or, il n’en est rien; cette nuit-là, du côté d’Urgences-Santé, tout était beau et il n’y avait rien à signaler. Mais qu’en était-il vraiment? Suite à cette conférence, le participant sera en mesure de : 

  • 1. Décrire le rôle d’Urgences-santé lors de tels événements.
  • 2. Identifier les points d’amélioration pour une réponse efficiente de la chaîne d’intervention.
  • 3. Acquérir des éléments d’analyse et d’apprentissage pour vos organisations.
     
11 h 05

Déploiement de la réponse préhospitalière lors d’un événement planifié d’envergure (Emmanuelle St-Arnaud et Michel Garceau)
Tout au long de l’année ont lieu, en mode planifié, différents événements d’envergure rassemblant en un même lieu de nombreux participants, spectateurs et personnalités publiques. Ces événements peuvent générer des incidents d’intensité variable, mais toujours avec potentiel de dégradation. Par ailleurs, le profil des gens qui s’y rassemblent et l’ampleur des foules attendues en font une cible potentielle pour la perpétration d’actes malveillants. Suite à cette présentation, le participant sera en mesure d':

  • 1.  Identifier les différents paramètres et enjeux à prendre en considération lors de la planification du déploiement nécessaire pour assurer une réponse préhospitalière adéquate pour un tel événement.
  • 2.  Énumérer les différents éléments permettant de mieux se préparer à intervenir dans le cadre de ces rassemblements.
  • 3.  Identifier les éléments permettant d’assurer une réponse efficace et assurer la sécurité des intervenants et la continuité de leurs opérations régulières. 

 

Haut de page

Session D – Autres professionnels

Jeudi

13 h 30

La santé mentale des « Héros » : Protéger la vie sans y laisser sa peau (Marc-André Dufour)
C’est un privilège de pouvoir faire une différence dans la vie de nombreux humains lors de moments critiques de leur existence. Cette différence est souvent celle entre la vie ou la mort. Bien que nous soyons forts, professionnels et expérimentés, l’intensité et la répétition de ces situations critiques atteignent parfois nos propres existences. Dans ces circonstances, comment pouvons-nous protéger notre santé mentale?
Suite à cette présentation, le participant sera en mesure de :

  • 1. Identifier l’impact sur la santé, de l’exposition répétée à des situations critiques. 
  • 2. Évaluer l’impact d’autres facteurs contextuels ou personnels sur la manière de composer avec ces incidents critiques.
  • 3. Reconnaître certains signes d’une santé mentale en déséquilibre.
  • 4. Favoriser l’acceptation de sa propre vulnérabilité alors que nous devons généralement demeurer en contrôle.
  • 5. Favoriser l’acceptation de l’aide des autres lorsque nous sommes beaucoup plus confortables dans la position de l’aidant.
  • 6. Développer des stratégies pour limiter les impacts de cette exposition répétée à des incidents critiques. 
14 h 15

Apathie post-TCC : Connaissances actuelles (Joanne Roy
Cette présentation vise à mieux comprendre l’apathie et la perte de motivation à la suite d’un traumatisme crânien, alors qu’au plan psychiatrique, aucun trouble de l’humeur n’est rapporté. Nous tenterons d’éclairer les principaux intervenants sur la compréhension de cette présentation clinique, autant d’un point de vue neuroanatomique, que diagnostic. Finalement, certains outils diagnostiques et de dépistage seront présentés, ainsi que les avenues de traitements et d’interventions. Suite à cette présentation, le participant sera en mesure de :

  • 1. Actualiser son bagage de connaissances théoriques (neuroanatomiques, neurophysiologiques et diagnostiques) de l’apathie.
  • 2. Être conscient de l'existence de l’apathie post-traumatique et de l’impact fonctionnel, autant en phase de réadaptation, de convalescence, que lors de la reprise des activités de la vie quotidienne.
  • 3. Utiliser les outils présentés afin de les aider à dépister le plus tôt possible les patients susceptibles de présenter une apathie.
  • 4. Considérer les différentes avenues de traitements et d’interventions. Également sera abordé l’impact sur le plan de la réadaptation, de la vie familiale et au plan socioprofessionnel. 

 

 

15 h 30

La réadaptation précoce aux soins intensifs: tout est une question de collaboration ! (Cindy Bélanger et Janick Dore)
Suite à cette présentation, le participant sera en mesure de :

  • 1.  Décrire les concepts de base de la collaboration interprofessionnelle. 
  • 2. Expliquer comment ces concepts peuvent être appliqués dans la réalité clinique de la réadaptation précoce aux soins intensifs par l'exemple de la collaboration entre le physiothérapeute et l'inhalothérapeute.

 

 

16 h 15

Transfert de connaissances: Projet d’implantation d’un guide d'interventions cliniques au département d’urgence pour optimiser et harmoniser les soins des usagers avec fractures de côtes (Nathalie Rodrigue et Nancy Tze)
Plusieurs usagers consultent l’urgence pour des fractures de côtes. Voulant optimiser et harmoniser les soins, un guide d’interventions cliniques a été implanté en utilisant un modèle en transfert de connaissances. Plus de 200 intervenants ont été formés, le guide est utilisé à 61% (N=197), aucune réadmission pour douleur non soulagée ou pneumonie et les intervenants se sentent plus compétents. Suite à cette présentation le participant sera en mesure de :

  • 1. Décrire les soins basés sur des données probantes pour les usagers avec fractures de côtes à l’urgence.
  • 2. Identifier les stratégies de transfert de connaissances utilisées pour faciliter l’implantation d’une nouvelle pratique.
  • 3. Interpréter les résultats, les leçons apprises ainsi que des recommandations pour de futurs projets. 

 

 

Haut de page

Vendredi 

10 h 20 

La clientèle traumatisée pédiatrique au Québec : profil et particularités (Amina Belcaïd et Nathalie Trudelle
Entre 2010 et 2015, 10 898 jeunes traumatisés de 16 ans et moins ont été admis dans une des installations désignées en traumatologie. Une analyse des trajectoires de services est également intégrée. Les limites de l'analyse ainsi que certaines pistes de réflexion et d'amélioration seront également discutées. Suite à cette conférence, le participant sera en mesure de :

  • 1. Décrire le profil de la clientèle traumatisée pédiatrique admise dans une installation désignée en traumatologie du réseau de traumatologie.
  • 2. Identifier les besoins particuliers de la clientèle.
  • 3. Nommer les principaux mécanismes de blessures engendrant un traumatisme chez la clientèle pédiatrique du réseau.
  • 4. Décrire l’organisation actuelle de services et les trajectoires spécifiques à la clientèle traumatisée pédiatrique.
  • 5. Reconnaître les spécificités de la clientèle traumatisée pédiatrique.
11 h05

Blessures sportives chez les jeunes: qui se blesse quoi? (Liane Fransblow et Glenn Keays)
Le concept de « blessures sportives » ne devrait jamais être utilisé, car, fondamentalement, il est impossible de parler de « blessures sportives ». Les blessures au hockey n’ont rien à voir avec les blessures au soccer, et ainsi pour chaque sport. Même constat pour la prévention, dont les concepts d’éducation, changements dans l'environnement, respect des règles sont spécifiques à chaque sport. Suite à cette présentation, le participant sera en mesure de :

  • 1. Acquérir des connaissances quant aux différents types de blessures selon l’âge et le sexe au hockey, football, soccer, basketball, rugby et ringuette.
  • 2. Décrire ce qui fonctionne dans le domaine de la prévention en blessures sportives.

 

Haut de page

Session E – Volet ateliers

 

Jeudi

13 h 30

L'accès intra-osseux : rapide et efficace (Ez-IO) (Caroline Soucy et Claudine Lavoie)
L'atelier consiste en une introduction théorique sur l'accès intra-osseux.
Suite à cet atelier, le participant sera en mesure de :

  • 1. Reconnaitre les indications et les contre-indications de l'utilisation de l'accès intre-osseux.
  • 2. Identifier les avantages et les risques associés.
  • 3. Intégrer la technique d'installation et la réfection du pansement.
  • 4. Identifier les règles d'utilisation générales.
  • 5. Appliquer les connaissances acquises par des mises en situation et l’installation de l’Ez-flo .

 

14 h 15

Le King LT....un plan B (Dr Douglas Eramian)

Le participant aura l’occasion de se familiariser avec un autre outil servant d’alternatif à l’intubation. Par cet atelier pratique, il prendra connaissance de la bonne technique d’insertion du tube, et pourra par la suite en faire l’application sur des mannequins.

Suite à cet atelier, le participant sera en mesure de :
  • 1. Acquérir les connaissances concernant le produit et son fonctionnement.
  • 2. Intégrer la technique appropriée d’installation du King LT.
  • 3. Manipuler le produit et être à l’aise avec son utilisation.
 
15 h 30

La planche et le « scoop », deux outils qui gagnent à être mieux connus! (Jean-Claude Lajoie)
L'utilisation exclusive du matelas immobilisateur au Québec en fait parfois oublier les principes d'utilisation et les bénéfices associés à l'utilisation de la planche d'immobilisation dorsale et du scoop dans un contexte traumatique. Dans cet atelier, nous verrons comment optimiser chaque geste associé à l'utilisation de ces deux outils. Du retournement jusqu'au sanglage en passant par le « padding », la planche peut être utilisée de manière encore plus optimale lorsque choisie. Quant au « scoop », il permet de diminuer significativement les inconvénients associés au déplacement du patient sur le matelas immobilisateur. Cet atelier vous offrira donc l'occasion de découvrir deux outils que vous pensiez probablement bien connaître! Suite à cet atelier, le participant sera en mesure d' :

  • 1. Identifier les bénéfices et les risques associés à l’utilisation de la planche d’immobilisation dorsale et du « scoop »
  • 2. Appliquer différentes techniques de retournement
  • 3. Appliquer les principes d’utilisation de la planche d’immobilisation dorsale
  • 4. Appliquer les principes d’utilisation du « scoop » associés à l’utilisation d’un matelas immobilisateur.
     
16 h 15

Le système de drainage thoracique: soins, surveillances et manipulations (Andrée-Anne Bérubé)
Cet atelier vise à exposer les principes du drainage thoracique incluant des manipulations de l'appareil et des différents dispositifs associés. Suite à cet atelier, le participant sera en mesure de :

  • 1. Énumérer les principaux traumatismes thoraciques et les indications de drainage thoracique.
  • 2. Décrire les soins et surveillances associés au drainage thoracique.
  • 3. Intégrer les principes du système de drainage thoracique.

Haut de page

Vendredi

10 h 20

Évaluation musculosquelettique d'un traumatisme mineur à l'épaule (Johanne Tardif et Isabel Gaudreault
Cet atelier pratique abordera tous les aspects de l'évaluation du traumatisme de l'épaule, du questionnaire subjectif à l'examen physique. Suite à cet atelier, le participant sera en mesure de :

  • 1. Développer de nouvelles habiletés basées sur les données probantes. 
  • 2. Identifier les éléments de sécurité à respecter lors de la suspicion notamment de fracture et de luxation de l'épaule.

 

11 h 05

Quand rien ne va plus, comment aborder les proches ? (Renée L'Heureux et Karen Dumas)
L’annonce d’une mauvaise nouvelle ou d’un décès aux proches n’est jamais simple. Elle suscite souvent l’inconfort et le malaise du professionnel face à une forte charge émotive. Cet atelier s’adresse à tout professionnel de la santé susceptible d’avoir à communiquer avec des proches. Suite à cet atelier, le participant sera en mesure de :

  • 1. Être conscient de ce que vivent les familles à l’annonce d’une mauvaise nouvelle.
  • 2. Identifier les rôles des médecins, intervenants, soins spirituels, travailleurs sociaux, infirmières, paramédics.
  • 3. Identifier les mécanismes de défense des patients, des proches et des soignants.
  • 4. Intégrer quelque principe du comment annoncer la mort d’un proche.
  • 5. Identifier les éléments permettant de prévenir l’épuisement professionnel et usure de compassion.

 

Haut de page

 

 

Inscription en ligne

 

Heure

Titre de la conférence


Conférencier(s)
 

13 h 10 Revue de la littérature
Dr Francis Gill
Dr Hugh Scott
Dr Martin Leblanc

 
13 h 55 Implantation d'un cours de médecine en milieu isolé Dr David Paré
14 h 40 Sensibilisation à la radicalisation menant à la violence Marie-Ève Côté-Henry
15 h 40 Planification du 25e colloque Trauma Défis ! 2019 et mot de la fin Dr Julien Clément 
15 h 45 Fin du colloque

Dernière révision du contenu : le 31 janvier 2018

Signaler une erreur ou émettre un commentaire