Contenu de la page.

En mode solutions

18_457_01_En_mode_solutions_signature_Couleur.png   
 

Résumé de la situation

C'est connu, le CHU de Québec-Université Laval est confronté à une rareté d'infirmières, d'infirmières auxiliaires et de préposés aux bénéficiaires (PAB). Jumelée à une augmentation de la demande de services et au vieillissement de la population, cette rareté crée une pression sur les équipes de soins, ce qui ne peut perdurer.
 
Plusieurs initiatives pour tenter d'améliorer cette situation ont déjà été mises en place. Malgré tout, les défis du personnel soignant et des gestionnaires demeurent bien présents. C'est dans ce contexte que la direction du CHU, le Conseil des infirmières et infirmiers (CII) ainsi que les syndicats SICHU et STT du CHU se sont unis, au printemps 2019, pour réaliser une grande consultation collective, afin de trouver des solutions novatrices, concrètes et durables à cette situation.

Portrait de la situation

La consultation en action (en 2019)
Lancement
Cliquez ici pour consulter le communiqué
25 mars
 
Tournée des 100 unités de soins / Présentation des objectifs de la consultation
Avril-mai
 
294 formulaires et courriels reçus. Des dizaines d’idées pour améliorer les conditions au travail sont proposées par les employés. L’enjeu majeur soulevé par les employés concerne les horaires de travail.
Avril
 
90 infirmières, infirmières-auxiliaires et préposés aux bénéficiaires se portent volontaires ou sont désignés par leurs collègues pour représenter leur unité/quart de travail pendant la consultation. Ils deviennent des ambassadeurs.
Avril
 

Annonce des premières solutions retenues à implanter progressivement :
  • Rehaussement volontaire, jusqu'à un poste à temps complet des postes d'infirmières, d’infirmières auxiliaires et de préposés aux bénéficiaires
  • Davantage de postes de 12 heures et moins de fins de semaine travaillées
  • Création d’équipes de continuum de soins avec des postes attractifs
  • Assouplissement d’octroi pour certains congés
  • Paiement des repas lors de temps supplémentaire obligatoire (TSO)
  • Mise sur pied d’un programme de formation rémunérée pour attirer de nouveaux préposés aux bénéficiaires
  • Démarche globale d’achat pour les petits équipements
Cliquez ici pour consulter le communiqué
30 avril
 
50 nouveaux ambassadeurs s’ajoutent. 140 ambassadeurs représentent maintenant leurs collègues.
Mai
 
Rencontres d’information pour les ambassadeurs
Mai-juin
 
Participation de 68 employés aux groupes de discussion
28 mai au 14 juin
 
168 nouveaux formulaires et courriels s’ajoutent à ceux déjà reçus, pour un total de 462.
Juin
 
Le CHU a recours à une expertise externe pour l’appuyer dans sa réflexion et évaluer les meilleures solutions concernant les horaires de travail
Juin
  
 

 
 

Solutions concrètes mises en œuvre jusqu’à présent

 
Rehaussement volontaire, jusqu'à un poste à temps complet des postes de PAB, à l’hygiène et à la salubrité, aux services alimentaires et de cuisiniers
Cliquez ici pour consulter le communiqué
Juin
 
Conditions améliorées lors de TSO : repas gratuit, déplacement gratuit en taxi et service de raccompagnement jusqu’au véhicule de l’employé
Cliquez ici pour consulter le communiqué
24 juillet
 
Affichage de nouveaux postes « Équipe volante de continuité de soins » favorisant la stabilité des horaires et réduisant le nombre de fins de semaine travaillées pour les quarts de soir et de nuit 
Cliquez ici pour consulter le communiqué
4 au 18 août
 
Rehaussement volontaire, jusqu’à un poste à temps complet des postes d’infirmières, des assistantes infirmières-chefs (AIC), des infirmières auxiliaires et des inhalothérapeutes
Cliquez ici pour consulter le communiqué
8 au 14 septembre
 

 
Rencontre préparatoire avec les ambassadeurs et les chefs d’équipe afin de planifier le grand rassemblement du 2 octobre
4, 9 et 10 septembre
 
Dépôt du bilan de la consultation
16 septembre  
Grand rassemblement avec les ambassadeurs et les chefs d’unité pour faire le bilan de la consultation et prioriser les solutions à mettre en place
2 octobre  
Quatre nouveaux groupes de travail sont en action afin d’analyser et de mettre en place les solutions priorisées par les ambassadeurs 
5 novembre

Dernière révision du contenu : le 18 novembre 2019

Signaler une erreur ou émettre un commentaire