Contenu de la page.

Le Centre de recherche du CHU en tête du palmarès nord-américain de la recherche francophone

14 novembre 2016

Le Centre de recherche du CHU de Québec toujours en tête du palmarès nord-américain de la recherche francophone en santé.

Le Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval (CRCHU) est toujours en tête du palmarès nord-américain de la recherche francophone en santé, selon la firme torontoise Research Infosource, qui compile annuellement les revenus de recherche de 40 hôpitaux canadiens. Le CRCHU se classe maintenant parmi les 10 premiers centres de recherche canadiens.

Avec ses revenus de recherche de 91 M$, le Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval conserve son titre du plus important centre francophone de recherche en santé en Amérique du Nord. Le Canada’s Top 40 Research Hospitals 2016 le positionne au deuxième rang québécois, à la suite du Centre universitaire de santé McGill (172 M$) et devant le Centre de recherche du CHUM (67 M$). Du côté canadien, le Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval grimpe au neuvième rang, un bond de deux rangs par rapport à l’an denrnier. Les revenus de recherche comprennent les fonds qui appuient la recherche sous forme de subvention, de contribution ou de contrat.

Plus de 2 600 personnes travaillent au Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval. Nos équipes sont à l’origine d’importantes découvertes et collaborent avec des chercheurs reconnus partout dans le monde. Leur travail favorise la compréhension de maladies complexes, ainsi que le développement et l’application de nouveaux traitements. 

« Nous concentrons nos efforts pour améliorer la qualité de vie des personnes malades et augmenter significativement leurs chances de guérison. Nos recherches touchent des domaines aussi vastes et diversifiés que la reproduction, l’oncologie, la médecine régénératrice, l’endocrinologie, la néphrologie, les maladies du cerveau, les maladies infectieuses et immunitaires et la santé des populations – pour n’en citer que quelques-uns. La population de la région de Québec et de la province peut être fière du travail scientifique accompli », souligne le directeur du Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval, le Dr Serge Rivest. 

Quelques exemples de récentes réalisations :

  • Des chercheurs mettent sur pied la première étude clinique sur un vaccin contre le virus Zika au Canada
  • Identification d’une nouvelle piste sur le rôle de la réparation de l’ADN dans les cas de cancer
  • Une équipe du Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval a identifié une nouvelle cible thérapeutique intéressante pour traiter la maladie de la sclérose en plaques
  • Découverte d’une nouvelle façon d'évaluer et d'atténuer le risque de rejet d'organe avant une greffe


À propos du CHU de Québec-Université Laval

Regroupant le CHUL, L'Hôtel-Dieu de Québec, l'Hôpital de l'Enfant-Jésus, l'Hôpital du Saint-Sacrement et l'Hôpital Saint-François d'Assise, le CHU de Québec-Université Laval est le plus important centre de soins spécialisés du Québec et l'un des plus grands au Canada. Dispensant des soins généraux et spécialisés, mais surtout surspécialisés, le CHU de Québec-Université Laval dessert la population de tout l'est du Québec, soit un bassin de près de deux millions de personnes. Étroitement lié à l'Université Laval et orienté vers l'avenir, il détient également une mission d'enseignement, de recherche dans de nombreux domaines d'excellence et d'évaluation des technologies et des modes d'intervention en santé. Le CHU de Québec-Université Laval compte plus de 13 000 employés, 1 500 médecins, dentistes et pharmaciens, 317 chercheurs réguliers et associés, de même que 192 chercheurs affiliés et 680 bénévoles.  www.chudequebec.ca


– 30 –

 
Source :  
Direction des communications et du rayonnement
CHU de Québec-Université Laval
418 525-4387

Dernière révision du contenu : le 14 novembre 2016

Signaler une erreur ou émettre un commentaire