Contenu de la page.

L’efficacité du Condom Invisible® démontrée pour la contraception

18 octobre 2021

Québec, le 18 octobre 2021 - Un essai clinique pilote mené chez 30 couples par une équipe du Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval a démontré l’efficacité contraceptive du Condom Invisible®, un projet révolutionnaire en développement clinique avancé en tant que spermicide/contraceptif non-hormonal pour offrir aux femmes une protection contre les grossesses non désirées et les infections transmissibles sexuellement (ITS), notamment le VIH, le HSV-2, le virus du papillome humaine (VPH), la gonorrhée, la chlamydia, les trichomonas et le candida. Rappelons que le condom invisible permettra de donner aux femmes un choix supplémentaire de contraception sous leur contrôle.

Dirigé par les Drs Michel G. Bergeron, Mathieu Leboeuf, professeurs à la Faculté de médecine de l’Université Laval, et Rabeea Omar, l’essai portant sur l'efficacité spermicide du gel vaginal a démontré dans un premier temps que 98% des spermatozoïdes étaient immobiles en présence du gel composant le Condom Invisible® pour le test in vitro, et que 99% des spermatozoïdes étaient immobiles pour le test post-coïtal. L’immobilité des spermatozoïdes indique qu’ils ne seraient pas en mesure de se rendre féconder l’ovule.

Dans la deuxième partie de l'essai clinique, l’effet contraceptif chez 30 couples (30 femmes avec leur partenaire masculin stable) a été mesuré. En tout, 410 actes sexuels (rapports vaginaux) au cours de 95 cycles menstruels sur une période de trois mois ont été protégés, pour une probabilité de 24 conceptions évitées. Seules quatre femmes sont devenues enceintes, dont deux lors de rapports sexuels vaginaux non protégés (sans application de gel) lors de l'ovulation, et les deux autres en raison d’une mauvaise application du contenu de l'applicateur se soldant par une protection non optimale.

« Ces résultats montrent l’effet spermicide et contraceptif important du Condom Invisible®, résume Rabeea Omar, responsable du projet. Notre prochaine étape est de mener un essai d'efficacité contraceptive de phase III, qui permettra de faire cette même démonstration de l’efficacité, mais chez un plus grand nombre de femmes. »
Par sa facilité d’usage et ses propriétés contraceptives et protectives contre les ITS, le Condom Invisible® vise à procurer aux femmes une méthode de protection non-hormonale supplémentaire, sous leur contrôle, confortable et sûre. Les résultats de l’essai ont été publiés dans le Journal of Obstetrics and Gynaecology Canada


À propos du CHU de Québec-Université Laval
Regroupant le CHUL, L’Hôtel-Dieu de Québec, l’Hôpital de l’Enfant-Jésus, l’Hôpital du Saint-Sacrement et l’Hôpital Saint-François d’Assise, le CHU de Québec-Université Laval est le plus important centre hospitalier universitaire du Québec et l’un des plus grands au Canada. Dispensant des soins généraux et spécialisés, mais surtout surspécialisés, le CHU de Québec-Université Laval dessert la population de tout l’est du Québec, soit un bassin de près de deux millions de personnes. Étroitement lié à l’Université Laval et orienté vers l’avenir, il détient également une mission d’enseignement, de recherche dans de nombreux domaines d’excellence et d’évaluation des technologies et des modes d’intervention en santé. Le CHU de Québec-Université Laval compte près de 12 000 employés, 1 475 médecins, dentistes et pharmaciens, de même que 350 bénévoles. Son centre de recherche est l’un des plus importants au Canada, avec un budget annuel de près de 113 M$, 669 chercheurs réguliers, associés et affiliés, 1 509 employés et 1088 étudiants aux cycles supérieurs.  www.chudequebec.ca

Source :
Direction adjointe des communications
CHU de Québec-Université Laval
418 525-4387
 

Dernière révision du contenu : le 18 octobre 2021

Signaler une erreur ou émettre un commentaire