Contenu de la page.

L’aspirine, un anticoagulant efficace…pour une fraction du coût

27 mars 2018

Les Drs Stéphane Pelet et Étienne Belzile, du Centre de recherche du CHU de Québec, font partie des 27 chercheurs ayant mené une étude publiée en février dernier dans le New England Journal of Medicine selon laquelle l’aspirine serait aussi efficace pour prévenir les embolies chez les patients ayant subi un remplacement de la hanche ou du genou qu’un anticoagulant bien connu, le rivaroxaban.
 
Ainsi, à moins que la condition du patient n’impose une anticoagulation intensive, l’étude, à laquelle ont participé 3 424 personnes ayant subi une arthroplastie de la hanche ou du genou, suggère qu’un patient qui reçoit du rivaroxaban pendant 5 jours après sa chirurgie continue ensuite avec de l’aspirine.
 
L’aspirine est utilisée depuis sa commercialisation, en 1899, contre la douleur, la fièvre et l’inflammation mais c’est la première fois que son efficacité est ainsi comparée. Étant par ailleurs environ 40 fois moins chère que le rivaroxaban, son utilisation comme anticoagulant permettrait des économies substantielles pour les dizaines de milliers de canadiens qui subissent, chaque année, une arthroplastie de la hanche ou du genou. 
 

Pour en savoir plus: https://www.lefil.ulaval.ca/aussi-bon-et-moins-cher/

Dernière révision du contenu : le 27 mars 2018

Signaler une erreur ou émettre un commentaire