Contenu de la page.

Des investissements de près de 870 000$ pour sept projets du CHU

6 avril 2018

 

Le CHU de Québec-Université Laval (CHU) tient à saluer le soutien financier de  869 820 $ octroyé par le Gouvernement du Québec, dans le cadre du premier appel de projets du Fonds de soutien à l'innovation en santé et en services sociaux (FSISSS), à sept projets menés par ses équipes (voir ci-dessous).

 

Alors que le premier volet du fonds vise à soutenir les projets d’innovation mené par des PME à l’intérieur des établissements de santé et de services sociaux, le second volet soutient des projets développés par les établissements eux-mêmes. Les projets initiés par les équipes du CHU portent notamment sur le cancer, le dépistage prénatal, la douleur chronique, les soins intensifs, l'utilisation optimale des méthodes de soins intégrées au dossier clinique informatisé et  l'arythmie chez le patient pédiatrique.

 
Selon Mme Gertrude Bourdon, présidente-directrice générale du CHU de Québec-Université Laval, « nous sommes très fiers des initiatives présentées dans le cadre de ce premier appel de projets. Elles constituent le véritable reflet de l’expertise et du leadership des équipes du CHU de Québec-Université Laval, dévouées et résolument engagées dans l’amélioration de la qualité et de l’efficacité des soins. Les investissements annoncés contribueront certainement à l’avancement de leurs travaux, au bénéfice de la santé des Québécois ».

Projets sélectionnés au CHU 

  1. Imagia : utilisation de l’intelligence artificielle afin de maintenir automatiquement le registre national de suivi en cancer du sein.
 
  1. Greybox Solutions : soutien aux décisions de dépistage prénatal s’appuyant sur la technologie TOP-TEC.
 
  1. Intégration de la mesure des activités infirmières auprès des patients dans le quotidien des unités de soins intensifs : démonstration des avantages pour la gestion et les résultats patients.
 
  1. Amélioration des pratiques et de a sécurité des patients par l’utilisation optimale des méthodes de soins intégrées au dossier clinique informatisé par les infirmières.
 
  1. Implantation de la TEP/TDM au Ga68-octreotate dans le cadre de la mise en image des récepteurs à la somatostatine.
 
  1. Évaluation de la performance du CardioSTAT pour la détection d’arythmie auriculaire et ventriculaire chez le patient pédiatrique.
 
  1. La neurostimulation magnétique comme option thérapeutique innovante en douleur chronique.

 

À propos du CHU de Québec-Université Laval

Regroupant le CHUL, L'Hôtel-Dieu de Québec, l'Hôpital de l'Enfant-Jésus, l'Hôpital du Saint-Sacrement et l'Hôpital Saint-François d'Assise, le CHU de Québec-Université Laval est le plus important centre hospitalier universitaire du Québec et l'un des plus grands au Canada. Dispensant des soins généraux et spécialisés, mais surtout surspécialisés, le CHU de Québec-Université Laval dessert la population de tout l'est du Québec, soit un bassin de près de deux millions de personnes. Étroitement lié à l'Université Laval et orienté vers l'avenir, il détient également une mission d'enseignement, de recherche dans de nombreux domaines d'excellence et d'évaluation des technologies et des modes d'intervention en santé. Le CHU de Québec-Université Laval compte plus de 12 500 employés, 1 500 médecins, dentistes et pharmaciens, 338 chercheurs réguliers et associés, 169 chercheurs affiliés, de même que 927 étudiants aux cycles supérieurs et 425 bénévoles.  www.chudequebec.ca

 

– 30 –

Source :                           

Lindsay Jacques-Dubé

Direction des ressources humaines, des communications et des affaires juridiques

CHU de Québec-Université Laval

418 525-4387

Dernière révision du contenu : le 16 avril 2018

Signaler une erreur ou émettre un commentaire