Contenu de la page.

Améliorer les traitements de la douleur chronique : lancement d’une nouvelle chaire à Québec

14 mai 2019

Selon une étude publiée dans le journal Pain Research and Management, plus d’un adulte sur cinq souffre de douleur chronique et cette dernière génère près de la moitié des consultations médicales de première ligne. Afin d’améliorer la prise en charge et le traitement des patients qui en sont atteints, la Faculté de médecine de l’Université Laval a procédé aujourd’hui au lancement d’une nouvelle chaire de leadership en enseignement, menée par Dre Anne-Marie Pinard, anesthésiologiste au CHU de Québec-Université Laval et professeure agrégée au Département d’anesthésiologie et de soins intensifs de l’Université Laval.

« Jour après jour, des professionnels de première ligne nous disent qu’ils ne se sentent pas compétents pour prendre en charge un patient atteint de douleur chronique, à cause de l’impact fonctionnel de la douleur dans toutes les sphères de la vie de leur patient et de la difficulté à trouver un traitement adéquat. Ils peinent donc à motiver le patient à participer à son mieux-être », explique Dre Pinard, qui travaille exclusivement en traitement des douleurs chroniques au CHU. Elle est également directrice du programme de formation surspécialisée en médecine de la douleur à l’Université Laval, responsable de l’axe stratégique en transfert de connaissance du RQRD et chercheuse associée au Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration sociale (CIRRIS). Titulaire d’une maîtrise en technologie éducative de TÉLUQ, ses principaux champs d’intérêt sont le transfert de connaissances, la collaboration interprofessionnelle et la pédagogie médicale.  

Parmi les objectifs de la chaire, mentionnons l’amélioration de la formation des aspirants professionnels de la santé en ce qui a trait à la douleur chronique, tout en outillant davantage, notamment grâce à la formation continue et à distance,  les professionnels de la santé qui œuvrent déjà en première ligne. Un portail d’outils d’information et d’autogestion pour les personnes souffrant de douleur chronique et leurs proches est aussi au nombre des avancées que la chaire pourrait permettre.

Dernière révision du contenu : le 14 mai 2019

Signaler une erreur ou émettre un commentaire