Série spéciale sur les bonnes pratiques : la double identification de l’usager



Afin d’offrir des soins et services de qualité et sécuritaires, l’identification d’un usager doit être faite sans équivoque, et ce, en partenariat avec l’usager et ses proches. 

Au moins deux identifiants parmi ceux présentés ci-dessous doivent être utilisés pour confirmer l’identité d’un usager avant d’entreprendre tout soin ou service :

  • nom complet de l’usager : nom ET prénom
  • date de naissance
  • nom et prénom du père ou de la mère
  • numéro de dossier de l’hôpital
  • numéro d’assurance-maladie


Cette directive, découlant de la politique no 810-00, concerne tous les intervenants du CHU de Québec-Université Laval incluant les médecins, les étudiants, les contractuels et les bénévoles. Elle permet de s’assurer que le soin ou le traitement (médicament, examen, entrevue, etc.) est fait à la bonne personne, et ce, autant pour les usagers hospitalisés, en soins ambulatoires ou ceux à domicile avec qui nous communiquons. 
 

À quel moment utiliser la double identification?

  • Avant de donner une médication (même si le patient est hospitalisé) 
  • Avant de faire un examen ou une intervention (imagerie, chirurgie, colonoscopie, etc.) à un patient
  • À l’inscription d’un patient en soins ambulatoires
  • Avant de donner des renseignements ou un rendez-vous à un usager par téléphone



Mieux vaut redoubler de prudence : un patient doublement identifié est un patient en sécurité!




Laisser un commentaire
 Security code




Dernière révision du contenu : le 13 septembre 2021

Signaler une erreur ou émettre un commentaire