Série spéciale sur les bonnes pratiques : la déclaration des évènements indésirables



Savez-vous quel type d’événement déclarer, qui doit faire la déclaration et pourquoi?

Tout évènement indésirable, qu’il ait ou non causé des dommages à la santé de l’usager, doit faire l’objet d’une déclaration sur le formulaire AH-223. Par exemple, un usager qui ne recevrait pas sa médication tel que prescrit ou un usager qui tomberait en circulant dans un corridor de l’hôpital seraient des évènements à déclarer. Il s’agit d’une obligation légale découlant de l’article 233.1 de la Loi sur les services de santé et les services sociaux
 

Qui doit déclarer?

La déclaration des évènements indésirables est l’affaire de tous. Elle est la responsabilité de tous les employés, gestionnaires, médecins, dentistes, pharmaciens, résidents, stagiaires, étudiants, chercheurs, bénévoles ainsi que de toute personne liée par un contrat de service et qui dispense des soins ou des services aux usagers au CHU de Québec-Université Laval (CHU). 
 

Pourquoi déclarer?

La déclaration des évènements indésirables est l’élément clé de la gestion des risques et de l’amélioration continue de la qualité. Elle vise la connaissance et la correction des failles du système, et ce, en toute transparence. Déclarer un événement indésirable permet d’identifier les risques, mais aussi de s’assurer de l’application de mesures correctives et préventives afin d’en éviter la récurrence. La déclaration des évènements indésirables est essentielle pour assurer des soins et services de santé sécuritaires.


Pour plus de détails, consultez la Politique de déclaration des évènements indésirables  du CHU (no 173-20).




Laisser un commentaire
 Security code




Dernière révision du contenu : le 20 septembre 2021

Signaler une erreur ou émettre un commentaire