Le bonheur de se retrouver - éditorial août 2021



MartinBeamont_PDG_Edito_Petit.jpg
Le matin du 6 juillet, je me suis rendu à L’Hôtel-Dieu de Québec. Le ciel était gris et le temps plutôt frisquet, mais j’étais de bien bonne humeur… Pendant environ deux heures, posté près de l’entrée principale, j’ai salué plusieurs intervenants du CHU et discuté avec quelques-uns d’entre eux. J’ai aussi pris quelques instants pour parler avec des usagers et même pour reconduire un patient perdu jusqu’au lieu de son rendez-vous. 

Je n’étais d’ailleurs pas le seul gestionnaire présent pour accueillir les intervenants et les usagers du CHU : c’était matin de « pop-up » musical, dans le cadre de notre campagne de reconnaissance Fiers du travail accompli, et les sourires, les conversations et la musique entraînante ont eu tôt fait de réchauffer l’ambiance.

De tels moments d’échanges sont toujours pour moi une source de motivation et d’inspiration, tout comme j’espère la musique jouée lors de ces accueils et les sourires des gestionnaires qui vous étaient destinés l’ont été pour vous. Les « pop-ups » musicaux qui se sont déroulés sur tous nos sites, souvent avec une prestation le matin et une autre en fin d’après-midi, ont été un beau prétexte pour dire à nos collègues à quel point nous sommes reconnaissants pour leur travail et pour tout le cœur qu’ils y mettent.

06Juillet2021-HDQ_08_600x285.jpg
J’ai profité des « pop-ups » musicaux pour parler avec les intervenants, les gestionnaires et les usagers, comme ici à L’Hôtel-Dieu de Québec, le 6 juillet.

CHU_7629_600x285.jpg
Danielle Goulet, présidente-directrice générale adjointe (en rose), accueille les intervenants avec d’autres gestionnaires lors du « pop-up » musical du 13 juillet dernier au CHUL.


Depuis le début de cette campagne, plusieurs témoignages de reconnaissance vous ont été adressés. Les voix du Dr Julien Poitras, doyen de la Faculté de médecine de l’Université Laval et membre du C.A. du CHU, de Marie-Claude Paré, présidente et chef de la direction de la Fondation du CHU de Québec, et de Gaston Bédard, président du C.A. du CHU, se sont ajoutées à celles de nombreuses autres personnalités publiques dont Peter Simons, Christiane Germain, Pierre-Yves Lord, François Morency, Marie-Pierre Arthur, Dominique Brown et Régis Labeaume, pour ne nommer que ceux-là (si vous en avez manqué, tout est dans la section consacrée à la campagne sur Le SPOT!). 

Pour appuyer ce grand mouvement de reconnaissance et le faire durer, nous avons récemment développé le sceau de reconnaissance. Celui-ci vise à démontrer l’importance de la reconnaissance pour notre organisation, que celle-ci soit portée par les individus, par les pratiques de gestion ou encore par nos activités organisationnelles. Ce sceau sera utilisé dans diverses communications, dans vos rencontres d’équipe ainsi que lors d’activités spéciales. En utilisant ce sceau, les intervenants soulignent la contribution et valorisent le développement du potentiel de chacun tout en contribuant à l’amélioration de la qualité de vie au travail. Pour en savoir plus à ce sujet, je vous invite à consulter Le SPOT (« Vie professionnelle / Documents de référence / Logos et gabarit / Sceau de reconnaissance »).
Sceau_reconn_degrade_150x150.jpg

S’attaquer à la rareté de main-d’œuvre

Bien qu’elle ne pallie pas la rareté de main-d’œuvre, notre campagne de reconnaissance est aussi une occasion de vous remercier pour tout le travail, la solidarité et l’engagement dont vous faites preuve. Je sais que dans le contexte actuel, qui est particulièrement difficile, le manque de personnel est un enjeu majeur et qu’il pèse de tout son poids sur vos épaules. 

Aucun effort n’est ménagé par notre équipe des ressources humaines pour recruter, mais il est clair qu’en tant qu’organisation, il est urgent d’innover et de se réinventer afin qu’un nombre adéquat d’intervenants soit au poste en tout temps. Je peux vous assurer que ce dossier est notre priorité et j’ai confiance que nous saurons trouver des solutions efficaces. Je salue votre courage et votre professionnalisme qui nous permettent de poursuivre nos missions et je tiens, une fois de plus, à remercier personnellement chacun de vous.
 

Un agrément à l’horizon

Au niveau du CHU, la reconnaissance du travail accompli passe notamment par les évaluations d’Agrément Canada. Et c’est du 28 novembre au 3 décembre prochains que l’organisme évaluera les processus et les pratiques du CHU, ce qui nous permettra de célébrer nos forces et de faire le point sur les éléments qui doivent être améliorés. En effet, cette visite a pour objectif d’améliorer la qualité des soins et services offerts aux patients, puisque les observations des évaluateurs nous permettront de bonifier nos façons de faire.

Afin de rendre cette évaluation la plus productive et la plus fructueuse possible, la collaboration de tous est encouragée. Je vous invite donc à prendre le temps de vous y préparer, même si le moment de cette visite semble encore bien loin! Rendez-vous sur le SPOT pour en savoir plus sur l’Agrément et sur les secteurs qui seront visités (« CHU / Les grands dossiers / Agrément »).

Je vous remercie à l’avance de votre collaboration et pour tout ce que vous faites au quotidien pour le mieux-être de la population.

Profitez-bien du beau temps et prenez soin de vous!

Martin Beaumont
Président-directeur général 


Photos du haut de page - pop-up musical de Margaret Tracteur et Bosko Baker du 29 juin 2021 à HEJ : @amelieshoots




Laisser un commentaire
 Security code




Dernière révision du contenu : le 2 septembre 2021

Signaler une erreur ou émettre un commentaire