Le CHU reçoit la certification « Milieu de travail allié proactif contre la violence conjugale »



En tant qu’employeur dédié à la santé, le CHU de Québec-Université Laval (CHU) est sensible au fait que la violence et le contrôle vécus par les victimes de violence conjugale franchissent très souvent le seuil du milieu de travail et peuvent causer plusieurs problèmes de santé physique et mentale. 

En effet, lors d’une vaste enquête sur la violence conjugale et le milieu de travail1, 33,6 % des répondants ont déclaré avoir vécu de la violence conjugale au cours de leur vie. C’est pourquoi la participation active des milieux de travail dans la lutte contre la violence conjugale revêt une importance cruciale, puisqu’ils ont le potentiel de se transformer en espaces sécuritaires, de soutien et de sensibilisation pour les employées qui sont victimes de violences et leurs collègues. 

Toutefois, l’employeur n’est malheureusement pas toujours informé des signes indiquant que son employé(e) vie une situation de violence conjugale, ce qui peut conduire à une méconnaissance des contextes. Dans d’autres cas, bien que conscient de la situation, l’employeur, en raison d’un manque de sensibilisation sur cette problématique, peut prendre des mesures disciplinaires ou même procéder au congédiement de l’employé(e) en raison de retards, d’absentéisme ou d’une baisse de productivité, qui sont des conséquences directes de la violence conjugale2. Dans d’autres circonstances, c’est l’employé(e) victime de violence conjugale qui pourrait décider de quitter son emploi en raison d’une honte associée à un sujet encore considéré comme tabou. Il ou elle peut également ressentir une certaine appréhension à en parler au travail ou être contraint(e) par son partenaire violent à cesser ses activités professionnelles. 

C’est pourquoi la sensibilisation et la mobilisation des milieux de travail dans la lutte contre la violence conjugale sont cruciales pour créer un environnement où les employé(e)s peuvent se sentir à l’aise de demander de l’aide sans craindre de répercussions négatives.

Conscientisé à cette réalité, le CHU a adhéré au programme de sensibilisation du Regroupement des maisons de femmes victimes de violence conjugale appelé « Milieu de travail allié contre la violence conjugale ». L’objectif de ce programme de sensibilisation est d’accompagner les employeurs et les syndicats dans la mise en place de mesures et d’outils concrets visant à rendre les milieux de travail plus sécuritaires et soutenants pour les employé(e)s victimes de violence conjugale. Il offre notamment : 

  • un accompagnement pour outiller les milieux de travail 

  • des formations et des ateliers destinés à différents acteurs en milieu de travail 

  • des outils pour comprendre et agir contre la violence conjugale au travail 


De plus, une certification attestant du degré de l’engagement des organisations est offerte par le Regroupement selon l’implication, les outils et les mesures mis en place par les employeurs et les syndicats participants. Les trois certifications possibles sont « Milieu de travail sensibilisé », « Milieu de travail concerné » et « Milieu de travail proactif ». 

Depuis son affiliation avec le Regroupement, le CHU a posé plusieurs actions visant à sensibiliser et à fournir de l’information sur le sujet, en plus de mettre en place des mesures d’accommodement et d’accompagnement pour soutenir les personnes victimes de violence conjugale et leurs collègues. Ces actions sont :

  • La formation d’une personne ressource et dédiée à la coordination des situations de violence conjugale dans le CHU

  • L’insertion d’une mention de l’employeur déclarant prendre action contre la violence conjugale dans sa politique de travail 

  • Des présentations auprès du Groupe de travail paritaire sur la violence, Comité paritaire stratégique de santé, sécurité et qualité de vie au travail

  • Des conférences de sensibilisation auprès des gestionnaires, du personnel des ressources humaines ainsi qu’à tous les employés en novembre 2023

  • La diffusion d’articles informatifs, d’outils et de références par l’entremise de notre intranet, du Chuchoteur et des autres médiums de communications du CHU 


En parallèle à ces actions, les outils suivants ont été développés et diffusés auprès de tous les intervenants du CHU afin de les soutenir dans l’application des mesures pour contrer la violence conjugale en milieu de travail :

  • Un guide de prévention et de gestion 

  • Un guide pour le personnel des ressources humaines susceptible de recevoir des dévoilements

  • Un guide d’accompagnement d’un employé auteur de violence

  • Un modèle de plan d’accompagnement

  • Un outil d’accommodements et d’un plan de sécurité


Nous sommes heureux et fiers de pouvoir annoncer que les efforts déployés nous ont permis de recevoir en décembre dernier la certification de Milieu de travail allié proactif contre la violence conjugale qui souligne les changements significatifs et les efforts déployés pour créer un environnement de travail sécuritaire et solidaire. Cette reconnaissance renforce notre engagement continu envers la prévention de la violence conjugale au sein du CHU, et nous sommes déterminés à poursuivre nos actions visant à créer un milieu de travail exemplaire, où la sécurité et le bien-être de nos employé(e)s demeurent une priorité constante.


Notes

  1. C. N. WATHEN, J.C.D. MACGREGOR ET B. J. MACQUARRIE. « The Impact of Domestic Violence in the Workplace : Results From a Pan-Canadian Survey », dans Journal of Occupational and Environmental Medicine. 57(7).e65-e71.2015, https://journals.lww.com/joem/Fulltext/ 2015/07000/The_Impact_of_Domestic_Violence_in_the_Workplace_.19.aspx 

  2. CYNTHIA NASR, BÉATRICE HÉNAULT-ARBOUR, DAVE POITRAS ET DOMINIQUE GAGNÉ. Les programmes de prévention de la violence conjugale déployés dans le milieu de travail — Synthèse des connaissances, 2022.




Laisser un commentaire



 Security code