GARE à Noël : 10 ans à gâter les mamans hospitalisées



L’air était à la fête le 4 décembre dernier dans l’Unité des grossesses à risque élevé (GARE) du Centre mère-enfant Soleil (CMES) du CHU de Québec-Université Laval alors que se tenait la dixième édition de l’événement « GARE à Noël ». 

Initiée par Caroline Joubert et Geneviève Fortin-Boudreault, deux anciennes patientes de l’Unité, cette activité unique a offert l’occasion aux mamans d’immortaliser leur grossesse sans quitter les murs de l’hôpital.

Maquillage, coiffure, vêtements chics, séance photo, petites douceurs et cadeaux fabriqués à la main par de généreuses bénévoles : rien n’a été mis de côté pour faire vivre un moment inoubliable à la dizaine de patientes hospitalisées.


Les femmes hospitalisées ont même eu droit à de la peinture sur corps peinte par la bénévole Maryse DesBecquets.
 

Une initiative née dans l’épreuve

L’adversité permet souvent de créer ou de renforcer des liens, et c’est ce qui est survenu entre Caroline et Geneviève. Toutes les deux hospitalisées à l’Unité GARE lors de leur deuxième grossesse, elles ont forgé une amitié durable qui ne s’est pas estompée avec les années.

« On avait deux chambres qui étaient côte à côte. On avait toutes les deux un placenta praevia1. On s’est soutenues tout au long de notre hospitalisation, on a été ici deux mois », explique Geneviève.

« Pour ma part, c’était une épreuve très difficile mentalement, l’hospitalisation. Ça m’a aidé à contrer l’isolement de rencontrer Geneviève », ajoute Caroline.


Geneviève Fortin-Boudreault, Caroline Joubert et Gabriel, le fils de Caroline.


Les deux femmes ont donc décidé d’organiser un événement pour aider à ensoleiller la journée des patientes de l’Unité.

« Il y a une chose qu’on n’avait pas quand on était hospitalisées, c’est des photos de grossesse. On a vraiment réfléchi à une activité à laquelle tout le monde serait très à l’aise de participer et qui permettrait de donner une pause mentale et de garder un souvenir plus positif de l’hospitalisation », affirme Caroline. Est ensuite né l’événement « GARE à Noël » qui se déroule tous les ans au CMES à l’approche de la période des Fêtes. 


Un paquet cadeau contenant des produits fabriqués à la main a été offert à toutes les mamans hospitalisées.
 

Une tradition là pour rester

À sa dixième édition cette année, l’activité est toujours très attendue à l’Unité, au grand plaisir des instigatrices. « On a vraiment fait ça naïvement au début en se disant qu’on essaie, et après ça on s’est rendu compte que d’année en année, non seulement nos bénévoles étaient fidèles, mais que le personnel de l’Unité des grossesses à risque était aussi vraiment impliqué autant que nous, avait hâte et voulait travailler cette journée-là », explique Geneviève.

Cet enthousiasme étant contagieux, le duo d’amies est toujours autant motivé, et pense déjà à la prochaine édition! 


Les mamans participantes ont pu se faire maquiller et coiffer par des bénévoles comme Kym Carrier.



 


Photo principale : Des bénévoles, comme la photographe Frédérique Limoges, donnent de leur temps pour gâter les mamans hospitalisées.

 


Note 
1.    « Le placenta praevia est une localisation anormale du placenta qui peut être responsable d'hémorragies sévères au cours du troisième trimestre de la grossesse. » Source : Wikipédia, https://fr.wikipedia.org/wiki/Placenta_praevia (page consultée le 12 décembre 2023).




Laisser un commentaire



 Security code