Bien accueillir les nouveaux collègues : un gage pour l’avenir



Elliot et Étienne travaillent tous deux au CHU de Québec-Université Laval (CHU) durant leur congé scolaire estival. Bien intégrés dans leur équipe, ce sont maintenant de fidèles collègues dont on ne saurait plus se passer!

Travailler au CHU offre à Elliot et Étienne des expériences uniques qui leur ouvrent de nouveaux horizons. De plus, ils viennent prêter main-forte aux équipes, ce qui est fort apprécié de tous, surtout pendant la période des vacances où plusieurs intervenants sont absents.
 

Étienne, étudiant en physique et préposé à l’hygiène et salubrité 

Travailler au CHU, c’est parfois une histoire de famille. Écoutant sa mère et son frère parler en bien de leur expérience respective dans le milieu hospitalier, Étienne a choisi de marcher dans leurs pas et de poser, lui aussi, sa candidature.  

Il œuvre maintenant depuis presque trois ans dans l’équipe d’hygiène et salubrité. À temps partiel durant la période scolaire et à temps complet le reste de l’année, il a connu différents quarts de travail et accompli des tâches diverses brisant la routine. Ce qu’il aime par-dessus tout, c’est travailler de soir et s’occuper, entre autres, de désinfecter et de refaire les chambres après le départ des patients. Résidant à proximité de l’Hôpital Saint-François d’Assise, Étienne est heureux de pouvoir s’y rendre à pied lorsque le climat le permet. « L’ambiance est conviviale et les chefs d’équipe sont à l’écoute », souligne-t-il. 
 

Elliot, étudiant en administration des affaires – expertise comptable et agent administratif

Elliot a transmis son curriculum vitae au CHU sans trop savoir ce qui l’attendait. Ayant été sélectionné, il se dit maintenant heureux de l’avoir fait et ne regrette pas du tout son choix. « À mon arrivée, j’ai reçu une formation en ligne, puis j’ai été jumelé avec une personne compétente durant plusieurs jours, afin d’apprendre correctement toutes mes tâches. Résultat? Je travaille actuellement de façon autonome aux soins intensifs où je sens que je fais une différence. J’aide à ce que les choses aillent plus rapidement. J’aime ça et je recommande aux autres de faire comme moi. L’occasion est belle de voir comment fonctionne le système de santé. De plus, tout le monde est sympathique », explique-t-il. Un gros merci à ce jeune homme dont la présence, à L’Hôtel-Dieu de Québec, est très appréciée.
 

L’importance de l’accueil 

Les gestionnaires et les collègues d’Étienne et Elliot ont été attentifs aux besoins de nos deux étudiants. Le soutien qu’ils ont reçu a fait toute la différence; maintenant, ce sont deux intervenants indispensables qui auront envie de revenir travailler au CHU.

Vous connaissez quelqu’un qui cherche un emploi? N’hésitez pas à lui suggérer de nous faire parvenir son curriculum vitae, de se créer une alerte-emploi selon ses préférences ou de nous proposer une candidature spontanée à partir de ce lien.




Photo : Elliot (à gauche) et Étienne (à droite).




Laisser un commentaire



 Security code