Avez-vous de bons facteurs de protection psychologiques?



Le mois de novembre est bien connu pour être, pour bien des gens, plus difficile moralement et émotionnellement. C’est pourquoi les sujets de la dépression et de la santé mentale sont évoqués sur plusieurs tribunes à cette période de l’année.

Il existe une panoplie d’astuces pour améliorer ou pour conserver une bonne santé mentale à l’approche de ces jours gris, dont la plateforme en ligne du programme d’aide aux employés (PAE) de Telus Santé qui regorge d’informations et d’outils intéressants pour maintenir un moral positif. 

Les astuces les plus communes et les plus souvent conseillées pour se protéger contre la dépression saisonnière sont la luminothérapie, l’alimentation équilibrée et l’activité physique. Toutefois, une autre astuce qui mérite que nous nous y attardions est celle de la création de liens sociaux afin d’être bien entouré.
 

Le pouvoir des liens sociaux : fait ou mythe?

C’est un fait! Les liens sociaux positifs produisent des émotions agréables et dynamisantes. Selon le neuroscientifique Matthew Lieberman, les liens sociaux rendent « plus intelligent, plus heureux et plus productif » et aident à la fois les individus et les organisations à se développer. L’humain est un être fondamentalement social. Lorsque le contact est positif, l’interaction avec une autre personne peut avoir des effets bénéfiques sur notre capacité à gérer les défis et les difficultés. Toutefois, ces interactions peuvent également être une source importante de stress lorsqu’elles sont négatives et menacent notre estime de soi (relations conflictuelles, méfiance, compétition, dénigrement, etc.). Il est donc primordial de bien choisir les gens qui nous entourent et de s’éloigner de ceux qui nuisent à notre équilibre émotionnel.
 

Savoir reconnaître ses alliés

Qui sont vos alliés? Qui sont les personnes sachant vous aider à faire face aux situations difficiles par leur attitude, leur écoute et leurs bons conseils? Dressez une liste de ces personnes et assurez-vous d’entretenir ces relations.
 

Les liens sociaux au travail : un super pouvoir! 

Une grande partie de la population passe environ 60 % de ses heures d’éveil à travailler. Les liens que l’on entretient au travail peuvent donc avoir d’importantes conséquences, positives comme négatives, sur notre bien-être. Lorsque nous vivons des sentiments positifs envers des collègues de travail, nous sommes plus susceptibles de donner le meilleur de nous-mêmes, de partager les informations nécessaires à une prise de décision optimale, de faire preuve d’empathie et de créativité. 

Voici quelques exemples concrets de création ou d’entretien de liens sociaux professionnels positifs qu’il est possible d’intégrer dans votre quotidien au CHU de Québec-Université Laval. 

  • Inviter un nouveau collègue à s’assoir avec vous pour le repas

  • Inviter un collègue à prendre une marche pendant l’heure de pause

  • Nouer de nouvelles amitiés ou renforcer les liens existants

  • Communiquer ouvertement l’information pertinente pour un dossier et expliquer clairement les raisons derrière les décisions prises et les changements apportés

  • Participer et inviter vos collègues à s’impliquer dans ou à utiliser le Réseau des Veilleurs

  • Venir à la rescousse de celui ou de celle qui en a plein les bras


Souriez et transmettez un peu de joie!

Des neuroscientifiques ont démontré que les stimuli sociaux gratifiants – visages souriants, reconnaissance positive par nos pairs, messages chaleureux de nos proches – activent la sécrétion de dopamine, l’hormone du bonheur!
 

Ressources offertes




Image tirée du site Internet du Mouvement Santé mentale Québec : Créer des liens | Mouvement SMQ https://mouvementsmq.ca/campagnes/creer-des-liens/




Laisser un commentaire



 Security code