Tous pour un, un pour tous! - Éditorial, septembre 2020



MartinBeamont_PDG_Edito_Petit-(2).jpg

En tant qu’intervenants du CHU, nous travaillons tous pour une même mission, soit celle d’offrir des soins de santé à la population. En tant que CHU, nous devons donc nous assurer que nous sommes en mesure d’offrir ces soins, en tout temps et peu importe la situation.

Vous le savez comme moi : la COVID-19 revient en force dans notre région. Est-ce le début de la deuxième vague ou un rebond passager? Personne ne peut encore répondre à cette question, mais chose certaine, nous devons tout faire ce qui est en notre pouvoir afin de nous préserver de ce virus, en tant qu’individu, mais aussi en tant que travailleur essentiel. 

Alors que la rareté de main-d’œuvre nous affectait déjà, nous devons composer avec une nouvelle réalité qui fragilise encore plus notre capacité à maintenir nos services. Le nombre de cas demeure élevé, les hospitalisations sont à la hausse : nous avons besoin de chacun d’entre vous, peu importe le secteur dans lequel vous œuvrez. 

Je suis conscient que la situation est difficile pour plusieurs et que vous déployez déjà depuis plusieurs mois une grande quantité d’efforts, notamment pour aider vos collègues, éviter les bris de service et vous adapter aux nouvelles procédures. Néanmoins, je me permets de vous demander de rehausser votre vigilance et de vous assurer de respecter les consignes de la santé publique en tout temps et en tout lieu, d’autant plus que vous êtes tous des modèles pour nos usagers, mais aussi pour vos proches.

Au cours des prochains jours et des prochaines semaines, nous devrons maintenir notre capacité d’adaptation et d’ouverture, car il y aura assurément encore beaucoup de changements au quotidien, tant du côté clinique qu’administratif. Nos activités et nos processus devront être ajustés en conséquence du niveau d’alerte, et il n’est pas impossible que nous ayons à nouveau recours au délestage dans certains secteurs. Le délestage nous permet notamment de libérer du personnel et de l’affecter aux besoins les plus urgents autant au CHU que chez nos partenaires, soit le CIUSSS-CN et l’IUCPQ.

Je sais que je peux compter sur vous et sur les valeurs qui vous animent afin de travailler tous ensemble à traverser le plus sécuritairement possible cette période turbulente, et je vous en remercie sincèrement. 

Sur une note plus positive, je vous invite à visiter Le SPOT, si ce n’est déjà fait, qui est en ligne depuis le 22 juin. Ce nouvel outil rassemble toutes les informations pertinentes pour les intervenants du CHU et devrait nous aider à améliorer nos communications, qui sont certainement un élément important en ces temps de crise sanitaire. Le SPOT n’est pas parfait, nous en sommes conscients, mais nous travaillons très fort pour l’améliorer et pour en faire un outil pratique pour le plus grand nombre. 

Enfin, vous consultez maintenant la version électronique de notre Chuchoteur qui a été développée au cours des derniers mois. Notre journal va continuer de vous proposer des dossiers et des articles qui permettent de mieux saisir les enjeux de l’organisation, de comprendre les objectifs d’un grand projet ou encore d’apprécier le travail et les succès de nos équipes. Cependant, la nouvelle plateforme du Chuchoteur permet maintenant la présentation de chroniques et l’ajout de nouveau contenu chaque semaine. Autre nouveauté : il est maintenant possible de commenter et partager les articles du Chuchoteur, alors n’hésitez pas à le faire! J’espère que vous aimerez naviguer à travers les pages de cette version revampée de notre journal!

Encore une fois, je vous remercie pour votre excellent travail et prenez bien soin de vous!

Martin Beaumont
Président-directeur général 


 




Laisser un commentaire



 Security code

Dernière révision du contenu : le 3 décembre 2021

Signaler une erreur ou émettre un commentaire