Contenu de la page.

Aperçu

Projet du nouveau complexe hospitalier

 

La Phase 2 du nouveau complexe hospitalier annoncée par le gouvernement du Québec


La phase 2 du nouveau complexe hospitalier (NCH) a été approuvée par le conseil des ministres et passe maintenant à l’étape de réalisation. Les travaux débuteront dans les prochains mois. Cette excellente nouvelle a été annoncée par le premier ministre du Québec, Monsieur Philippe Couillard le 23 mai 2018. 

Rappelons que la phase 1 du projet, en réalisation actuellement, comprend la construction du Centre intégré de cancérologie (CIC), la construction d’une nouvelle centrale thermique et d’un bâtiment des génératrices. 

2-CCU_CIC_DEPUIS-SUD_DEVITRE_20180404_ARBRES.jpgCe lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Le CIC qui regroupera les principaux services ambulatoires spécialisés et surspécialisés offerts en cancérologie, permettra de poursuivre la lutte contre le cancer engagée par le CHU depuis de nombreuses années. Par contre, les activités d’oncologie digestives et celles du centre des maladies du sein demeureront respectivement à l’Hôpital Saint-François d’Assise et à l’Hôpital du Saint-Sacrement, étant donné l’organisation en place dans ces hôpitaux qui complète la prise en charge de ces clientèles spécifiques. 

De plus, le CIC permettra d’intégrer la recherche clinique en cancérologie, cœur des activités cliniques et d’offrir des services d’enseignement et de formation à la fine pointe. 

3-CCU_SC_ENTREE-URGENCE_ARBRES_20180404.jpgCe lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

La phase 2 consiste d’abord à ériger un pavillon des soins critiques qui permettra de consolider dans des espaces fonctionnels l’urgence, le bloc opératoire, les unités de soins intensifs et intermédiaires de même que tous les plateaux techniques associés. 

Véritable pôle d’innovation, le NCH comprendra un nouveau centre de recherche à la fine pointe de la technologie, l’ajout d’un cyclotron permettant la production d’isotopes médicaux pour la recherche et les soins, d’un TEP/CT en imagerie médicale dédié à la recherche,  des laboratoires humides de grande taille sur plusieurs niveaux ainsi que des plateformes de services spécialisés pour la recherche fondamentale en oncologie.

Le NCH sera également un pôle majeur de formation et d’enseignement pour tout l’est du Québec. Ce pôle innovant est rendu possible par le regroupement des équipes et une plus grande efficience dans l’utilisation des installations techniques et des équipements spécialisés. Ce regroupement permet également de concentrer l’expertise médicale et chirurgicale, ce qui favorise grandement le transfert de connaissances et le partage de l’expertise.

Cette phase comprend également la recherche une nouvelle hôtellerie et le réaménagement d’une partie de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus existant.

De plus, le projet comprend la construction d’une plateforme clinico-logistique (PCL). Ce projet novateur au Québec, que le projet de NCH a permis d’initier, regroupera les services de pharmacies, alimentaires et d’entreposage, de reprographie et de distribution de fournitures. Ces services sont présentement dispersés dans les 5 sites du CHU. Cette disparité, la multiplication des systèmes de gestion et les distances à parcourir ont amené une réflexion sur une nécessaire optimisation et concentration de ces services sur un seul site pour le CHU de Québec.

L’ensemble du projet, soit les phases 1 et 2, représente un coût total de 1,97 G$, dont 1,39 G$ pour la phase 2 et 575 M$ pour la phase 1, soit un montant moindre que celui annoncé en avril 2017.

L’ensemble du projet permettra par ailleurs d’optimiser, au sein d’un seul complexe hospitalier, les missions de soins spécialisés et surspécialisés dispensés actuellement dans deux hôpitaux différents. Cette alliance formera un grand hôpital tourné vers l’avenir afin d’offrir une expérience patient améliorée. « Plus que la fusion de deux hôpitaux, le nouveau complexe hospitalier nous donne l’opportunité de repenser nos façons de faire et d’harmoniser nos pratiques afin de mieux desservir nos patients. La construction du nouveau complexe hospitalier est le résultat d’une volonté collective de mieux soigner la population, d’innover dans la pratique médicale et la recherche et surtout, d’inspirer une vision d’avenir», a déclaré Mme Gertrude Bourdon, PDG du CHU durant la conférence de presse du 23 mai 2018.
 

Faits saillants 

  • Le coût total du projet est assumé en majeure partie par le ministère de la Santé et des Services sociaux, à hauteur de 1,78 G$. Le reste est assumé par le CHU de Québec-Université Laval, avec un montant de 109,25 M$, et par la fondation de l’établissement, qui octroie une somme de 78,06 M$.

  • La superficie totale des nouvelles constructions s’élève à 180 693 mètres carrés. De plus, un réaménagement des locaux existant est prévu sur 27 492 mètres carrés.

  • Selon les échéanciers prévus, les travaux devraient s’échelonner jusqu’en 2025, de manière progressive : centre intégré en cancérologie, radio-oncologie et plateforme clinico-logistique en 2020; cyclotron et hôtellerie en 2022; bâtiment des soins critiques en 2023 et réaménagement de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus en 2025.

  • Un plan de transition a été mis en œuvre afin d’optimiser l’arrimage des activités dans le cadre de leur transfert vers le NCH.
Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. 

Les études urbaines 

 

Les études urbaines qui sont présentées dans ce document se préoccupent notamment de développement durable, de circulation, de transport et stationnement, d’ensoleillement, de force des vents, d’espaces verts et bien d’autres dimensions qui permettront la meilleure intégration possible du nouveau centre hospitalier au quartier. Toute proposition d’implantation fera nécessairement l’objet d’une évaluation urbaine pour en mesurer les impacts et, au besoin, aider à prendre les meilleures décisions.
 

Vue sur le chantier



Cliquez iciCe lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. pour une version en plein écran de cette vue sur le chantier du NCH.

 

Dernière révision du contenu : le 31 août 2018

Signaler une erreur ou émettre un commentaire