Don d’organes et de tissus

En tant qu’établissement de santé, notre priorité est de soigner, d’assurer le confort et de préserver la qualité de vie de nos patients. Malgré nos efforts et notre expertise, chaque année, des familles vivent la perte d’un être cher. Parmi celles-ci, certaines sont approchées afin de consentir au don d’organes et de tissus de leur proche.
 

Démontrer son consentement ou son refus

Que vous refusiez ou consentiez au don, le plus important est de faire valoir votre volonté! Si votre décision n’est pas connue, l’équipe médicale consultera votre famille. Il sera alors plus facile pour vos proches de faire respecter votre souhait.
 
Si vous souhaitez donner, vous avez trois choix :

  1. Signez l’endos de votre carte d’assurance-maladie.

  2. Inscrivez-vous au Registre des consentements au don d'organes et de tissus de la RAMQ (lors du renouvellement de la carte d'assurance-maladie).

  3. Inscrivez-vous au Registre des consentements au don d’organes et de tissus de la Chambre des notaires du Québec.

 

Notre expertise

Au CHU de Québec-Université Laval (CHU), deux hôpitaux forment le cœur des activités de dons et de greffes. 

  • L’Hôpital de l’Enfant-Jésus est le principal centre identificateur de donneurs potentiels pour l’est du Québec en raison de ses surspécialités en traumatologie, neurologie et neurochirurgie.

  • L’Hôtel-Dieu de Québec est le plus important centre de prélèvements d’organes de l’est du Québec. 
     

Nos professionnels ont développé des connaissances poussées à l’égard du maintien optimal, de l’identification et de la référence des donneurs potentiels d’organes. Ils ont également mis au point plusieurs outils, notamment pour l’accompagnement des familles et des enfants.
 
Des infirmières spécialisées en don d’organes et de tissus renseignent et accompagnent les familles avant, pendant et après le don d’organes. Elles prennent également en charge, avec la collaboration de médecins, l’élaboration des protocoles cliniques uniformisant la pratique du don d’organes dans notre établissement et forment les différents intervenants du centre hospitalier sur le don d’organes et de tissus.
 

Types de dons pratiqués au CHU

 

Don d’organes

Contrairement à la pensée populaire, l’âge n’est pas un critère d’admissibilité!
 

Don après décès neurologique (DDN)

Pour des raisons médicales, le don est possible après un décès neurologique. Le décès neurologique survient lorsque le cerveau cesse de fonctionner, notamment, après un accident vasculaire cérébral ou un traumatisme crânien. Cette situation ne représente que 1 à 2 % des décès au Québec. C’est pourquoi chaque donneur potentiel est important! Le don d’organes est un cadeau inestimable qui peut sauver jusqu’à huit vies!
 

Don après décès cardiocirculatoire (DDC)

Selon des critères très précis, il est possible de faire don de ses organes en l’absence d'un diagnostic de décès neurologique. C’est le don d’organes après décès cardiocirculatoire. Cela peut survenir lorsque le maintien artificiel des fonctions vitales est cessé selon les volontés exprimées par le patient et sa famille et le pronostic médical. 

 

Pour procéder au DDN et au DDC, le décès doit être constaté et certifié de façon indépendante par deux médecins ne faisant pas partie des équipes de prélèvement ou de transplantation.

 

Don vivant

Nos équipes possèdent également l’expertise pour procéder au don vivant. Cela survient lorsqu’une personne en bonne santé souhaite donner un de ses organes à un proche qui nécessite une greffe. Ce don est également régi par des critères très stricts.
 

Don de tissus

Toute personne âgée de moins de 85 ans peut faire don de ses tissus lors de son décès. Une équipe médicale détermine quels tissus pourront être prélevés, selon les antécédents et les volontés du défunt et de sa famille. Un don de tissus peut améliorer la vie de 15 personnes!

 
Nos équipes travaillent en étroite collaboration avec les organismes qui coordonnent le don d’organes et le don de tissus.

 
Pour en savoir plus sur le sujet
Signez don
Transplant Québec
Héma-Québec
Société canadienne du sang
Association canadienne des dons d’organes
Fondation canadienne du rein

Dernière révision du contenu : le 8 juin 2016

Signaler une erreur ou émettre un commentaire