Contenu de la page.

Oncologie : Le CHU de Québec-Université Laval se démarque au plan provincial

23 février 2016

L'équipe du laboratoire de cytogénétique oncohématologique

Le CHU de Québec-Université Laval tient à souligner les distinctions reçues par deux de ses équipes lors de la remise des Prix québécois de cancérologie 2015. Le laboratoire de cytogénétique oncohématologique et le programme de services psychosociaux en oncologie ont remporté les honneurs lors du Congrès 2015 de la Direction québécoise de cancérologie.
 

Laboratoire de cytogénétique oncohématologique
Le laboratoire de cytogénétique oncohématologique de l’Hôpital du Saint-Sacrement s’est démarqué dans la catégorie Organisation des services. La cytogénétique recherche les anomalies chromosomiques dans les cellules d’un individu. Elle est d’une importance cruciale pour le diagnostic et la prise en charge des patients porteurs de cancers hématologiques. Depuis les dernières années, ce laboratoire s’est développé de façon remarquable et a permis dans un délai très court de combler les besoins dans ce domaine. Les compétences en biologie médicale maintenant disponibles à l’Hôpital du Saint-Sacrement permettent d’optimiser le parcours de l'échantillon et d’intégrer les données cliniques et biologiques afin de rendre au clinicien un résultat pertinent pour la prise de décisions diagnostiques et thérapeutiques. Maintenant, le laboratoire offre un service de qualité exceptionnelle avec des délais de réponse rapide et un faible taux d’analyse infructueuse. Ce laboratoire a rapidement atteint les plus hauts standards de qualité grâce à la compétence de son personnel. La restructuration et la réorganisation du laboratoire ont permis d’augmenter de façon remarquable le nombre d’analyses réalisées, et ce, au bénéfice des patients.
 

Programme de services psychosociaux en oncologie
L’équipe d’oncologie psychosociale et spirituelle en oncologie a été honorée pour le programme de services psychosociaux en oncologie dans la catégorie Soutien aux personnes. Ce programme a pour objectif de répondre aux besoins d’évaluation et d’intervention psychiatrique, psychologique, sociale et spirituelle des personnes atteintes de cancer et de leurs proches. Les services s’intègrent à la trajectoire de soins en oncologie et dans des délais répondant aux besoins de la personne. Certains services sont d’inscription libre et d’autres sont accessibles sur référence de l’équipe médicale. Ils sont basés sur l’utilisation de l’outil de dépistage de la détresse en oncologie et d’indicateurs de références qui permettent d’orienter la personne vers le meilleur professionnel. Des initiatives d’intervention de groupe ont été développées, en référence aux données probantes reconnues en matière d’intervention. Par exemple, le groupe de gestion de l’anxiété offert quatre fois par année depuis 10 ans. Des initiatives novatrices adressant de nouveaux besoins identifiés par les personnes atteintes comme la peur de la récidive de cancer et la spiritualité ont aussi été mises en place.

  Josée Savard


Ces interventions ont été développées en collaboration avec certains chercheurs associés à l’équipe, dont Josée Savard, docteure en psychologie.
 

 

À propos du CHU de Québec-Université Laval

Regroupant le CHUL, L'Hôtel-Dieu de Québec, l'Hôpital de l'Enfant-Jésus, l'Hôpital du Saint-Sacrement et l'Hôpital Saint-François d'Assise, le CHU de Québec-Université Laval est le plus important centre hospitalier universitaire du Québec et l'un des plus grands au Canada. Dispensant des soins généraux et spécialisés, mais surtout surspécialisés, le CHU de Québec-Université Laval dessert la population de tout l'est du Québec, soit un bassin de près de deux millions de personnes. Étroitement lié à l'Université Laval et orienté vers l'avenir, il détient également une mission d'enseignement, de recherche dans de nombreux domaines d'excellence et d'évaluation des technologies et des modes d'intervention en santé. Le CHU de Québec-Université Laval compte près de 13 500 employés, 1 500 médecins, dentistes et pharmaciens, 317 chercheurs réguliers et associés, de même que 192 chercheurs affiliés et 680 bénévoles.  www.chudequebec.ca

 

-30-
 

Source : Direction des communications et du rayonnement
                CHU de Québec-Université Laval
               418 525-4387
 

 

Dernière révision du contenu : le 3 mars 2016

Signaler une erreur ou émettre un commentaire