Contenu de la page.

Deux médecins de Québec dans le top 20

10 août 2015

Le CHU de Québec-Université Laval et l’Université Laval tiennent à féliciter le Dr Michel Labrecque et la Dre France Légaré qui figurent au top 20 des grands pionniers de la recherche en médecine familiale au Canada. Cet honneur émis par le Collège des médecins de famille du Canada (CMFC) reconnait leurs contributions respectives à l’avancement des soins de santé au Canada et à l’international. Ils sont tous les deux médecins à l’Unité de médecine familiale de l’Hôpital St-François d'Assise.

 

Docteure France Légaré

Les travaux de recherche de la Dre Légaré amènent une nouvelle vision de la relation patient-médecin en misant sur le décloisonnement et le partage de l’information. À l’opposé du rôle traditionnel de preneurs de décision, les médecins deviennent des transmetteurs d'informations et des courtiers de décision. Bien qu’étant une avenue prometteuse, la décision partagée a fait l’objet de peu d’études et Dre Légaré fait figure de proue dans ce domaine en ébullition. Elle a d’ailleurs été nommée chercheuse de l’année par le CMFC en 2011.


Initialement formée comme architecte, Dre Légaré est aujourd’hui chercheuse clinicienne au Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval et professeure titulaire à la Faculté de médecine de l’Université Laval. Elle est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en implantation de la prise de décision partagée dans les soins de première ligne. Dre Légaré fut également impliquée dans la création d’une branche québécoise de la Collaboration Cochrane, un organisme international de diffusion des plus récentes et des plus rigoureuses données scientifiques dans le domaine des soins de santé. Aujourd’hui, son apport pour la médecine est considérable, elle est reconnue comme une femme inspirante qui a su imposer un modèle dans lequel prend racine la médecine de demain.

 

Docteur Michel Labrecque 

Le Dr Michel Labecque est reconnu pour ses recherches sur la santé des hommes et plus particulièrement sur la vasectomie. Ses travaux ont inspiré de nombreuses lignes directrices et mené à des découvertes majeures. Ces dernières ont permis d’améliorer les techniques chirurgicales utilisées lors de la vasectomie, de diminuer le risque d’échec de l’intervention et d’optimiser le processus décisionnel lié à la stérilisation masculine. Chaque année, plus de 60 000 Canadiens recourent à la vasectomie. Le travail du Dr Labrecque prend donc tout son sens puisque grâce à lui, ces hommes ont maintenant accès à de meilleurs soins.


Le Dr Michel Labrecque est professeur titulaire au Département de médecine familiale de l’Université Laval et chercheur au Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval. Il a donné de nombreuses conférences internationales sur la vasectomie, écrit plusieurs articles qui font état de ses travaux de recherche et remporté plusieurs prix. Il a notamment été désigné chercheur de l’année par le CMFC en 2014. Il est également consultant pour FHI 360 et EngenderHealth, deux organismes non gouvernementaux américains dont la mission est, entre autres, de promouvoir les bonnes pratiques médicales en matière de planification des naissances à travers le monde.

 

À propos du CHU de Québec-Université Laval

Regroupant le CHUL, L'Hôtel-Dieu de Québec, l'Hôpital de l'Enfant-Jésus, l'Hôpital du Saint-Sacrement et l'Hôpital Saint-François d'Assise, le CHU de Québec-Université Laval est le plus important centre hospitalier universitaire du Québec et l'un des plus grands au Canada. Dispensant des soins généraux et spécialisés, mais surtout surspécialisés, le CHU de Québec-Université Laval dessert la population de tout l'est du Québec, soit un bassin de près de deux millions de personnes. Étroitement lié à l'Université Laval et orienté vers l'avenir, il détient également une mission d'enseignement, de recherche dans de nombreux domaines d'excellence et d'évaluation des technologies et des modes d'intervention en santé. Le CHU de Québec-Université Laval compte plus de 14 000 employés, 1 600 médecins, dentistes et pharmaciens, 329 chercheurs réguliers et associés, de même que 208 chercheurs affiliés et 680 bénévoles.  www.chudequebec.ca

 

– 30 –


Source :

Direction des communications et du rayonnement

CHU de Québec-Université Laval

418 525-4387

Dernière révision du contenu : le 18 février 2016

Signaler une erreur ou émettre un commentaire